Partagez | .
 

 Les sombres secrets d'Albus Dumbledore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Les sombres secrets d'Albus Dumbledore   Jeu 21 Oct - 17:56

Depuis le jour où la famille Potter avait été anéantie et où le jeune Harry (qui n'était alors qu'un bébé) avait surpris le monde magique dans son entier en térrassant le mâge noir le plus puissant de son époque,le professeur Dumbledore savait qu'un jour ou l'autre Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom referait son apparition et mettrait une nouvelle fois le monde et la vie du jeune Harry en danger.Ce n'était qu'une question de temps.

Bien-sûr,rares étaient les personnes au courant de la fameuse prophétie qui avait motivé le Seigneur des Ténébres à désigner Harry comme son égal,comme celui qui déjouerai ses plans et comme celui qui le conduirai à l'anéantissement.D'ailleurs,comment un nourrisson d'à peine un an avait-il pû,sans le vouloir,mettre en échec un mâge noir aussi puissant ? Le Professeur Dumbledore l'ignorait.Peu-importait ce qu'il était advenu...l'essentiel etait de protèger cet enfant et de le confier à la seule famille qui lui restait dans l'espoir que ceux-ci lui offrirai un toit et leur affection.De toute évidence,il valait mieux que celui-ci soit à l'abri du monde sorcier et du poids de la célébrité au moins jusqu'à ce qu'il soit en âge d'entrer à Poudlard.Ainsi,Albus pourrait veiller sur lui et sur son éducation,mais également en savoir plus sur sa personnalité,sa valeur et ses choix.

Régulièrement,Albus Dumbledore prit soin de prendre des nouvelles de Harry et fit ce qu'il fallait afin que ces horribles moldus se décident à garder Harry sous leur protection,quitte à expédier une lettre explosive à cette Pétunia Dursley qui lui semblait fort peu aimable d'ailleurs.

Depuis presque onze années,le monde sorcier fit du jeune Harry Potter un héro légendaire,un sorcier aux talents si immenses que celui-ci deviendrait assurément quelqu'un d'important,ou peut-être même,selon certains,choissiraient-ils de devenir lui-même le digne succésseur de Lord Voldemort.C'est dans ce sentiment d'exaltation et d'incertitude planant autour de ce jeune garçon que celui-ci fit son entrée à Poudlard.

Trés vite,il s'avéra que le jeune Harry Potter ressemblait à tous les autres enfants de son âge,hormis le passé qui lui avait valu une notoriété non-désirée et dérangeante.Intelligent,moyennement doué,cet enfant ne semblait guère posséder les talents d'un mâge capable de terrasser un si dangereux ennemi.
Cela dit,le professeur Dumbledore savait se montrer patient et méfiant lorsque la situation l'exigeait.Lui-même avait ressenti les penchants particulièrement extrêmes du jeune Jedusor,sans pour autant se rendre compte que sa compassion allait faire de ce garçon le plus grand ennemi que le monde aurait eu à combattre depuis l'avénement de Grindenwald.Oh non ! Si Harry Potter etait bien celui qui devrait tuer Lord Voldemort,Dumbledore devait en avoir le coeur net et le mettre à l'épreuve afin d'éprouver sa valeur et sa loyauté.Il ne ferait pas la même erreur une seconde fois...

Lors de sa première année,Harry fit preuve d'un courage et d'un sang-froid excéptionnel en affrontant Quirrel et en le retardant suffisament longtemps pour l'empêcher de mettre la main sur la pierre philosophale.Ainsi,l'intelligence,la sagesse et les précautions prises par Albus pour protèger la pierre,allié aux choix faits par le jeune Potter,eurent raison une nouvelle fois de la volonté de Voldemort de réapparaitre au grand jour.D'ailleurs,l'intervention de Firenze,le Centaure,avait permis de modifier la destinée de Harry à son avantage.Le Destin est parfois chose si imprévisible et si compliqué,se répétait inlassablement Dumbledore...

Albus savait que Harry s'était fait des ami(e)s et il s'interressa dés lors avec prudence à Monsieur Ronald Weasley et à Miss Hermione Granger sans pour autant se montrer proche d'eux.Ces derniers aidérent Harry à retrouver l'endroit ou se cachait la pierre mais aussi à triompher des épreuves.Harry s'était donc trouvé de loyaux et fidéles ami(e)s.Voilà qui était une excélente nouvelle tant pour lui que pour les projets de Dumbledore.

En seconde année,nos trois jeunes élèves parvinrent une nouvelle fois à s'attirer des ennuis en recherchant la chambre des secrets.Cette fois-ci,Harry fut doublement mis à l'epreuve : la première,lorsqu'il fut convoqué dans le bureau du Directeur,permettant ainsi au professeur Dumbledore de tester les reactions de Harry et de faire usage discretement de son talent de legillimens contre lui.La vision de peur dans l'esprit de Harry lorsque le Phénix se consuma convainquit Dumbledore que le jeune garçon n'avait commis aucun crime.

La seconde fois,ce fut lorsque Harry eut besoin d'une arme pour terrasser le basilic.
D'une part,celui-ci prouva sa loyauté envers Dumbledore mais aussi son appartenance à la maison Gryffondor.Une fois de plus,Dumbledore dû reconnaitre que le jeune Harry semblait être quelqu'un d'excéptionnel,accompagné d'ami(e)s au combien loyaux et complèmentaires.Se pourrait-il que ce garçon soit véritablement "l'élu" décrit dans la prophétie ? Albus en semblait de plus en plus convaincu et sa loyauté envers le jeune Potter se transforma d'ailleurs en une profonde admiration et en une solide amitié teinté de respect.

En troisième année,Dumbledore avait deviné avec justesse que Sirius Black se serait échappé d'Azkaban et ne pourrait être sauver.Donc,lorsque l'année débuta,il fit transmettre en secret au professeur Macgonagall un retourneur de temps afin que celle-ci le remette discretement à Hermione Granger,en lui précisant bien que le professeur Dumbledore voulait que personne n'en soit informé,pas mêmes ses meilleurs-amis.Le vieil homme avait un but précis.Cependant,ni MacGonagall ni Hermione Granger ne furent informés des plans extrêment élaborés du Directeur.

Lorsque le moment fut le bon,Dumbledore encouragea la talentueuse jeune fille à se servir du retourneur de temps par le biais de sous-entendu,sachant que l'intelligence et l'esprit de déduction d'Hermione ferait le reste,tandis que ceux-ci se trouvaient à l'infirmerie en compagnie de Ron et de Harry.Non seulement le vieux Directeur avait prévu que la jeune Hermione en profiterait pour accroitre ses connaissances et ses compétences au cours de l'année mais en plus ce vieux fou tirait en permanence les ficelles depuis les coulisses sans confier ses réfléxions et ses prévisions à qui que ce soit,ce qui en iritait souvent plus d'un (à commencer par Rogue).Selon les propres réfléxions d'Albus,il valait mieux que personne ne sache car cela amenerait alors beaucoup trop de questions et d'incertitude.Les prédictions d'Albus s'avérérent étrangement exacts et le succés fut de nouveau au rendez-vous.Plus d'un innocent eut la vie sauve cette année-là...

En quatrième année,les choses se compliquèrent.
Quelque-chose échappait encore au professeur Dumbledore.
Quelque-chose en lui le rendait nerveux au sujet de Harry mais quoi ?

Le destin du monde etait de plus en plus complexe et incertain.
Tenter de prévoir les possibilités d'avenir,la moindre éventualité,était d'une compléxité que le commun des mortels (qu'il soit sorcier ou non) ne pouvait être à même de comprendre.Le moindre grain de sable,le moindre événement,la moindre petite hésitation ou erreur pouvait engendrer de multiples possibilités,de multiples conséquences et de multiples fins,et jusqu'içi,seul Dumbledore était parvenu à deviner à peu près avec justesse.

Malgré tout,le professeur Dumbledore fit le choix de laisser la prophétie s'accomplir et de laisser aux protagonistes le soin de faire leurs propres choix.En somme,il jouait littéralement avec le feu en prenant de tels risques,aussi calculés soient-ils.Prévoir les événements étaient une science inexacte,difficile à étudier et capricieuse.La nouvelle prophétie du professeur Trelawney concernant le retour de Voldemort fit comprendre au Directeur qu'un plan machiavelique etait en marche.Les choses s'enchainaient trop vite au point où Albus eprouvait de plus en plus de mal à faire ses calculs et ses projections.L'apparente omnipotence avait cependant ses limites...ou peut-être Albus avait-il fait en sorte que les choses se fassent tout en veillant sur la sécurité de Harry dans une certaine mesure ? Difficile à dire...

Finalement,à l'issue du tournoi,les événements s'étaient enchainés si vite,qu'un innocent fut tué,comme la seconde prophétie l'avait annoncé.Harry tomba dans le piège de Voldemort qui parvint grâce à lui à revenir plus puissant et tout aussi vivant que jamais.Désormais,les choses seraient plus dangereuses,plus compliqués.Dumbledore devrait redoubler d'efforts et rappeller l'Ordre du Phénix afin d'organiser la lutte.

La cinquième année passa puis la sixième.
C'est alors,qu'aprés avoir récupéré le souvenir du professeur Slughorn à l'aide de Harry,que Dumbledore comprit l'étendu de la tâche que son protégé allait devoir affronter mais aussi à quel point il était loin de savoir quels dangers ces trois jeunes enfants auraient à affronter.Le savaient-ils eux-mêmes ?

Ainsi,Voldemort avait conçu non pas un seul horcruxe mais sept !
Devant l'ampleur de la tâche qu'il restait à accomplir,Dumbledore sembla abasourdi.
Ainsi,Tom Jedusor était véritablement allé là où aucun mâge noir n'avait osé aller.
Mais qu'étais-ce donc qu'un horcruxe ? Eh bien,un horcruxe etait,selon certains ouvrages que le Directeur avait prit soin de retirer de la bibliothèque et de placer en lieu sûr,un objet hautement maléfique dans lequel un sorcier avait dissimulé une partie de son âme,s'assurant ainsi l'immortalité si jamais son corps venait à être détruit.L'Horcruxe ne pouvait être créé qu'en assassinant un autre être humain,tout en utilisant un sortilège spécifique permettant d'y placer un fragment de son âme dans un objet ou même quelque-chose de vivant.

Il s'avéra donc qu'il était du devoir de Dumbledore d'aider Harry dans sa future quête des horcruxes et à le préparer aux difficultés qu'il allait bientôt rencontrer.Albus s'était montré trés perspicace et tres prévenant puisqu'il avait mené en secret son enquête à propos de Tom Jedusor.Aprés avoir interrogé de nombreux témoins,voyager aux quatre coins du monde,lu des centaines d'articles de presse et de dossiers,Albus était parvenu à recolter,avec certaines difficultés,certains souvenirs concernant le mâge noir.Ces éléments lui permirent de tracer le portait fidèle de son mortel ennemi et à comprendre sa façon de penser,ce qui s'avéra finalement crutial et éminement important pour la quête des horcruxes.

Albus retraça la vie de Jedusor et tomba succéssivement sur plusieurs meurtres particulièrement obscurs.Finalement,en raison de la mégalomanie de Voldemort,Dumbledore parvint à déduire quels objets avaient pû étre choisis pour devenir des horcruxes : le journal-intime de Jedusor,le médaillon de Serpentard,la coupe de Pouffsouffle,un objet provenant soit de Gryffondor ou de Serdaigle,le serpent Nagini et Harry Potter lui-même.

Dumbledore savait pertinement et depuis longtemps que l'un des deux devraient mourrir,et ce n'est que lorsque le souvenir de Slughorn fut obtenu,que Dumbledore échaffauda une autre hypothèse qu'il garda pour lui : et si la cicatrice de Harry etait finalement le septième horcruxes ? celui dont Voldemort lui-même ignorait l'existence et avait conçu accidentellement ? Serais-ce possible ? Devait-il en parler à Harry ? Si une telle information tombait entre les mains de Voldemort,tout pouvait être fichu.Alors,Dumbledore garda cette information pour lui seul.Harry finirait par l'apprendre mais il fallait que cela se fasse au tout dernier moment.Ainsi,Harry devrait être conduit à un point où il devrait sacrifier sa vie,se laisser tuer pour que le dernier horcruxe soit détruit.

Le professeur Dumbledore echaffauda une autre hypothèse : Si Harry est véritablement le dernier horcruxe et si tout se passe comme prévu,Harry survivra t-il une nouvelle fois ? Dumbledore secha les larmes qui coulaient à présent le long de son visage émacié.Harry avait vu de nombreuses horreurs au cours de sa vie et une fois de plus,il devrait toujours en exiger beaucoup trop de lui.

Aprés toutes ces années de réflexion,d'analyse et d'efforts pour mettre à l'epreuve Harry Potter en prévision de l'affrontement final avec Voldemort,la tâche lui paru presque insurmontable.Comment trois jeunes enfants parviendraient-ils seuls à trouver et à détruire ses horcruxes sans son aide ou sans les indices leur permettant de les retrouver ?

Ainsi,après avoir été renvoyé de son poste de Directeur de Poudlard,Albus Dumbledore voyagea en secret là où le jeune Jedusor,puis Lord Voldemort,s'était rendu autrefois.Les voyages furent éprouvants,particulièrement dangereux pour le vieux mâge.Lorsque Albus eut retracé la lignée de Tom Jedusor,il tomba sur un souvenir trés important.L'un d'eux attira son attention : Par le biais d'un souvenir de Morfin,l'oncle de Tom Jedusor,Albus apprit que Tom s'était rendu lors de sa sixième année chez son grand-père,Elvis Marvolo Gaunt,ou une dispute éclata.Puis,on retrouva morts la famille Jedusor (son grand-père,sa grand-mère et son père moldus) et la bague des Gaunt fut dérobée.Albus remarqua alors que les souvenirs de l'oncle de Voldemort avait été modifié avait de lui faire porter la responsabilité du triple meurtre.

A l'aide de sa pensine,Dumbledore se repassa à de nombreuses reprises le précieux souvenir et pû observer à quoi ressemblait la bague dérober par Jedusor.Ce qu'il contempla le rammena des années en arrière,à l'époque ou Grindenwald et lui cherchaient avidement à entrer en posséssion des fameuses Reliques de la mort.Albus reconnut la fameuse pierre de ressurection gravé des armoiries des Peverell qui étaient également celles des légendaires Reliques de la mort.Comment etais-ce possible ? Voldemort avait-il su pour les reliques ? s'était-il mis en tête de les retrouver ? Dumbledore observa la baguette de Sureau reposant sur son bureau.Harry possédait la cape d'invisibilité,Voldemort la pierre et Dumbledore la baguette de la mort.Ainsi,Voldemort avait fait de la sienne un horcruxe.

Dumbledore pensait que Jedusor avait dû cacher cette fameuse bague dans un endroit symbolique : la maison des Gaunt ou le manoir des Jedusor.Nantis de cette information,Albus se prépara et transplana jusqu'à Little Hangleton afin de retrouver puis de détruire ce nouveau fragment d'âme...


(HRP - Possibilité de faire une suite...
J'espére que je ne vous ai pas trop déçu....)

Voilà, j'attend votre verdict avec impatience. :starwars:
Revenir en haut Aller en bas
 

Les sombres secrets d'Albus Dumbledore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les sombres secrets d'Albus Dumbledore
» [Présentation d'un des decsandant d'albus dumbledore]
» Les Phénix d'Albus Dumbledore
» Albus Dumbledore
» Albus Dumbledore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unbreakable vow :: LET'S PLAY :: V1 :: Galeries :: OS et fanfictions-