Partagez
 

 De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour Empty
MessageSujet: De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour   De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour EmptySam 6 Nov - 21:10





    La vie fait toujours qu’on se retrouve seul à un moment ou un autre. Blueberry avait appris à ses dépends qu’elle serait toujours toute seule. Personne ne viendrait l’aider ou simplement lui tenir compagnie lorsqu’elle allait mal. La preuve, son frère n’avait même pas bougé lorsque leur père l’avait violé la première fois. Blue lui en voulait car elle avait idéalisé son frère. Elle l’avait toujours vu comme une sorte de Dieu protecteur mais il n’avait rien fait pour elle. Alors elle s’était renfermée sur elle-même au point de devenir méchante avec les autres. Quand elle était entrée à Poudlard, Blue s’était isolée pour ne pas avoir de problèmes et ainsi ne pas confier à n’importe qui sa vie. Sauf que des évènements ont fait qu’elle est devenue très amie avec Alexander et Emily. C’était une chose qu’elle n’avait pas prévu. Seulement, elle ne leur confiait pas tout sur son passé voir rien du tout. Elle devait en savoir plus sur eux qu’eux sur elle. Puis petit à petit, elle s’était rendue compte qu’elle était tombée amoureuse de filles et par extension de la sœur jumelle de Emily : Kathryn. Comme pour Alex et Em’, l’amour qu’elle éprouvait pour Kath n’était pas prévu. La jeune femme ne voyait pas dans ses projets de tomber amoureuse. Elle voyait plutôt enchaîner les conquêtes pour oublier ce que son père lui avait fait. Depuis qu’elle était tombée amoureuse de Kathryn, elle ne sortait plus qu’avec des rousses. Jamais aucun garçon ne lui avait fait le même effet que lorsqu’elle voyait Kathryn. Son cœur s’affolait, ses mains devenaient moites, sa gorge se séchait et elle n’avait qu’une seule envie c’était de se jeter dans ses bras. Mais sachant qu’elle était hétéro, Blueberry ne faisait rien … Elle ne voulait pas la brusquait et avait toujours dit qu’un jour elle aurait.

    Seulement, plus les mois passaient et moins Blue était certaine qu’un jour elle pourrait marcher dans les couloirs du château avec la main de la fille qu’elle aimait et ainsi affichait que même si elle était bizarre, elle avait le droit à l’amour et qu’elle était comme tout le monde. C’est-à-dire une fille qui a besoin d’affection et qui sait en donner. De plus, Blue se sentait un peu plus mal chaque jour. Son père lui avait envoyé une lettre en prévision des prochaines vacances et il lui avait écrit le programme. Blue n’aurait jamais le temps de faire ses devoirs, mais elle s’en fichait, le plus important était qu’elle devait réapprendre à s’oublier. Quand elle était avec Alex et Emily, elle était une tout autre personne que lorsqu’elle était avec son père. Blueberry était plus humaine avec ses amis. Cette lettre l’avait mise dans un tel état de détresse qu’elle s’était enfermée dans les toilettes de Mimi Geignarde et pleurait toutes les larmes de son corps. Son père ne la laisserait donc jamais en paix. En plus d’avoir brisé son enfance et son adolescence, il voulait détruire le peu de dignité qui lui restait encore. Lorsqu’elle eut fini de pleurer, la jeune fille prit un morceau de verre qui ne la quittait plus et relit une nouvelle fois la lettre de son père. Quelques larmes lui coulèrent encore sur les joues et dans un élan de rage, elle se tailla les veines au moment où elle entendit la porte des toilettes s’ouvrir. Elle étouffa un cri de douleur et un sanglot.

    «  Qui est là ? »


    [HJ : Désolée c'est nul, mais j'arrive jamais à les commencer ><']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour Empty
MessageSujet: Re: De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour   De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour EmptyDim 13 Fév - 0:45

De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour Blue10

    Kathryn dévala les escaliers de l’école sans faire attention aux élèves qu’elle croisait. Elle était énervée, et c’était peu de le dire. Jason, cet abruti, avait essayé de la peloter malgré son refus. Merde à la fin, il ne comprenait pas que non c’était non ? Elle avait déjà couché avec des garçons de Poudlard, mais elle ne tenait pas spécialement à répéter l’expérience. Elle continuait simplement à sortir avec des élèves de sa maison pour entretenir son image, et aussi parce que ça faisait une très belle couverture. Qui irait la soupçonner, elle, d’avoir des doutes sur ses préférences sexuelles ?

    Rien que l’idée lui donnait envie de hurler. Elle poussa un premier année de Gryffondor qui s’était mis en travers du chemin, l’envoyant voler contre le mur du couloir. Elle l’entendit rager dans son dos mais ne prit pas le temps de se retourner pour répondre. Qu’il aille au diable. Elle hésita un instant à prendre le chemin de la salle commune mais comprit vite qu’elle préférait être seule pour l’instant. Elle avait besoin d’un moment de calme pour pouvoir abaisser son masque de jeune fille populaire. Mais pas question de le faire tant qu’il y avait quelqu’un dans les parages.

    Elle se dirigea donc vers le seul endroit de Poudlard où elle était sure de trouver la solitude : les toilettes de Mimi Geignarde. Elle entra et se dirigea vers les robinets mais fut stoppée dans son élan par un bruit étrange venant d’une des cabines. Mais qui pouvait bien être là ? Ce n’était pas la voix de Mimi, elle l’aurait reconnu. Elle entendit quelqu’un sangloter et pousser un petit cri. Kathryn sortit sa baguette, prête à faire sortir l’autre élève pour pouvoir enfin être seule. Mais lorsqu’elle ouvrit la cabine d’où le bruit était venu, elle resta comme paralysée.

    « Blue ? » s’étonna-t-elle. « Qu’est-ce que tu fais là ? »

    Kathryn se massa l’avant bras et détourna le regard. Elle était toujours mal à l’aise avec Blue, il y avait juste quelque chose chez cette fille qui la… dérangeait. Peut-être le fait qu’elle n’hésite pas à s’afficher avec des filles. Pourtant, Kathryn avait l’impression que son malaise face à la jeune femme n’était pas seulement du à cela, c’était quelque chose de presque physique. Elle n’arrivait tout simplement pas à se comporter normalement face à elle.

    Kathryn se força à regarder dans la direction de la jeune Gryffondor et s’aperçut qu’elle pleurait vraiment. Ses yeux étaient légèrement rougis et ses traits déformés par la peine. Elle fut prise d’une soudaine envie de se jeter dans ses bras pour la consoler et se maudit de penser à des choses pareilles. Elle se secoua la tête et aperçut alors la coupure que la jeune femme s’était fait le long du poignet. Elle ouvrit des yeux ronds en voyant le morceau de verre taché de sang que Blue tenait dans sa main. Elle s’était fait ça elle-même ?

    Kathryn ne savait pas quoi dire, quoi faire. Pourquoi se serait-elle entaillé les veines elle-même ? De toute évidence parce qu’elle était déprimée, mais Kathryn ne savait pas comment la consoler. Elle ne savait rien de cette fille et de ses problèmes. Elle s’agenouilla à côté de la jeune femme et lui arracha le bout de verre des mains, le jetant ensuite dans son dos.

    « Si tu ne veux pas me parler, je peux aller chercher Emily. Mais avant ça, je t’emmène à l’infirmerie. »

    Son ton était sans appel mais Kathryn lança un petit sourire timide à la jeune femme. Elle savait que ce petit incident rendrait leurs rencontres futurs plus étranges encore, mais pour l’instant, elle avait autre chose à penser. Et découvrir ce qui avait bien pu mettre la – belle – jeune femme dans cet état était numéro un de sa liste.


    [Je suis désolée du retard. Je n'ai aucune excuse valable De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour 36643 Surtout que mon post est assez merdique. Enfin bon, encore désolée, j'adore trop nos persos pour laisser tomber cette histoire :o]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour Empty
MessageSujet: Re: De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour   De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour EmptyMar 15 Fév - 10:45






    Blueberry n’aurait jamais pensé que la personne qu’elle désirait le moins voir en ce moment serait rentrée dans les toilettes de Mimi Geignarde. Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas Kathryn, au contraire, elle crevait d’amour elle, mais elle ne supportait pas l’idée que la rousse l’a voit dans cet état de faiblesse. Il faut dire que lorsque Blue pleurait et qu’elle se coupait les veines, elle se retrouvait dans un piteux état et elle ne souhaitait à personne de la retrouver comme ça, et surtout pas Kathryn. La brune aurait largement préféré Emily ou Alexander mais le sort en avait décidé autrement et elle ne put que baisser les yeux quand Kathryn lui demanda ce qu’elle faisait là. Blue se recula encore un peu plus dans le cabinet et ne put s’empêcher d’échapper un cri de douleur quand son bras frappa la cuvette des toilettes. Le blanc de la porcelaine devint rouge quand son bras toucha la cuvette. Les larmes continuait de couler le long de ses joues tandis qu’elle relevait la tête vers Kathryn. Son expression donna envie à Blue de se lever et de l’embrasser. En présence de Kathryn, Blue ne se contrôlait plus. C’était comme si son corps fonctionnait avant que son cerveau n’en donne l’ordre.

    Blue glapit quand Kathryn s’agenouilla devant elle… Blue n’aurait eu qu’à se relever un peu pour pouvoir embrasser les lèvres tant convoitées de la Serpentarde… Sauf qu’elle ne fit rien se contentant de reculer encore plus dans le cabinet pour faire taire cette envie. Le rousse lui arracha alors des mains le morceau de verre qu’elle tenait. Blueberry secoua la tête de droite à gauche. Pourquoi ne l’avait-elle pas laisser toute seule. Après tout, ce n’était pas comme si Blue comptait pour Kathryn. Elle n’était que la meilleure amie de sa jumelle rien de plus ? Kathryn parla alors de Emily et Blue redoubla d’efforts pour secouer sa tête dans un non muet. Maintenant que Kathryn était là, elle ne voulait personne d’autres, et pas Emily ni même Alex. Blue eut alors un comportement bizarre, elle se rapprocha doucement de Kathryn, ainsi, elle lui laissait le temps de fuir si elle voulait, puis elle se jeta dans ses bras et laissa couler ses larmes. Elle s’en fichait que Kathryn soit gênée ou non, elle avait juste besoin de réconfort… Et rien de mieux que les bras de la fille que l’on aime pour cela.

    « Non pas Emily, reste s’il te plaît ! »

    Son ton était presque suppliant… On sentait qu’elle était désespérée. Elle aurait voulu mourir à cet instant, tout ça pour que Kathryn lui dise qu’elle l’aimait et que la voir mourir la tuerait aussi. Mais Blue se faisait des idées et ses pleurs se firent encore plus intenses… Elle ne s’était jamais lâché comme ça…

    « Je veux pas aller à l’infirmerie … Laisse moi ici !! Je veux juste me vider de mon sang en paix … » La jeune fille regarda les vêtements de la verte et argent avant de se reculer brutalement… « Merde !! J’ai tâché tes vêtements … »

    Blueberry ne s’inquiétait pas vraiment des vêtements de Kathryn mais elle s’était reculée parce qu’elle avait senti qu’elle ne pourrait bientôt plus tenir et elle aurait embrassé Kath alors qu’elle s’était promis d’y aller doucement. Après tout la sœur de Emily était censée être hétéro… De son bras valide, Blue essuya ses yeux… Le peu de maquillage qu’elle mettait avait coulé ce qui avait laissé de longues traces noires le long de ses joues. Ses yeux étaient rougis par les pleurs et elle devait vraiment être affreuse… Elle qui n’accordait pas spécialement d’importance à la façon dont elle portait l’uniforme, le mettant n’importe comment quand elle avait la tête dans le cul après s’être levée, aurait tout fait pour que pour une fois, elle soit un peu plus présentable….

    « Désolée de te faire perdre ton temps Kathryn … Tu devrais partir et me laisser seule… »

    Blue, lorsqu’elle était avec la sœur jumelle de Emily, disait souvent le contraire de ce qu’elle pensait. Pour une fois, elle aimerait qu’on s’occupe d’elle, qu’on la réprimande pour son comportement irresponsable… Elle aurait au moins l’impression de compter pour quelqu’un…

    [HJ : Ton post était très bien :pirat: ... C'est le mien que je trouve merdique ... De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour 319461]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



+ ID CARD
+ NOTEBOOK

De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour Empty
MessageSujet: Re: De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour   De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

De nos cris de douleur naîtront des mots d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parfois, la douleur est si forte qu'on finit par la laisser gagner. [Poulpe d'♥/Night/Perroquet]
» La douleur d'un jugement
» [PNJ] Douleur: Le duc de l'obscurité
» Tahanie ✞ « La douleur change les gens, mais elle les rend également plus forts »
» Le cris du panda(en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unbreakable vow :: LET'S PLAY :: V1 :: Les couloirs communs-