Partagez | .
 

  « From Paris with Love »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: « From Paris with Love »   Dim 17 Juil - 12:09






    « C’est quand qu’on y va ? Hein papa ? C’est quand qu’on y va ? Hein Papa ? Hein Papa ? »
    « Michy arrête d’agacer ton père ! Tu vois bien qu’il est malade ! » réprimanda une mère en secouant légèrement la main de son petit garçon. Le dénommé Michel fit la moue et regarda son père, blême et légèrement fiévreux.
    « Je les sens pas ces vacances à Paris, moi je te le dis ! On aurait très bien pu prendre l’Eurostar ! » lâcha le père de famille entre ses dents, occupé à prier mentalement pour le salut de son âme.
    « Ne soit pas ridicule, les prix étaient plus intéressants par avion. Et franchement, que veux-tu qu’il arrive ? Qu’un groupe de terroristes prennent le même vol que nous ? » elle eu un rire ironique.
    « Si Al Qaida avait prévu un séjour à Paris sur le même vol que nous tu rirais moins ! » répliqua l’homme désormais tremblant. Son épouse eu un sourire amusé et patient en se tournant vers son petit garçon pour le prendre dans ses bras.
    « Regarde maman ! Regarde ! Une hôtesse et un pilote ! » s’exclama Michel en pointant du doigt une jeune femme brune petite , de type indien en train de marcher aux côtés d’un homme grand de type occidental, les cheveux grisonnants. « Ce n’est pas lui le pilote mon chéri. C’est un Steward » lui expliqua calmement sa mère en souriant d’un air d’excuse en direction des deux employés de la compagnie aérienne. « Et ce n’est pas bien de montrer du doigt »
    « J’espère qu’ils savent ce qu’ils font ces deux là ! » se plaignit le mari toujours aussi blanc tandis que sa femme leva les yeux au ciel.

    Il n’avait pas tord d’être inquiet. Jynx et Loxia avaient eu tout juste le temps de bouquiner « L’aviation pour les Nuls ».



    Sur la piste de décollage, les passagers montèrent l’immense escalier en métal pour rejoindre l’appareil. La famille de Michel monta également, montrant leurs billets et saluant l’équipage illégalement constitué de Jynx et Loxia respectivement chef de cabine et hôtesse de l’air. « Bienvenue à bord » annonça Loxia avec un sourire rayonnant tâchant d’imiter un accent indien. En réalité le résultat aurait put être relativement désastreux pour qui savait que la jeune femme devait en plus masquer son accent russe. Mais le tout sonnait étrangement naturel. En l’entendant faire, Jynx eu un léger sourire en coin. Les passagers prirent place à bord de l’appareil et quand tous furent installés, l’équipage se sépara entre les différentes classes. Tandis que les hôtesses étaient occupées à présenter les procédures de sécurité en cas de complications, Jynx et Loxia se retrouvèrent en cabine, en première classe évidemment. Il était clair que partout où le couple passait, une riche personne était pour cible. Plus elle avait d’argent, plus le plan mis en place pour le voler était minutieux.
    « Dem’ est en place ? » demanda-t-il discrètement faisant mine de servir le champagne.
    « Oui et Enid est installée à l’entrée de la classe économique » répondit Loxia dans un murmure. Entendre un accent russe sur un visage indien était des plus perturbants, mais en vrais professionnels aucun des deux ne releva.
    « Tu sais ce que tu as à faire » lui ordonna Jynx en lui donnant un plateau où se trouvait une coupe de champagne. La jeune femme brune hocha la tête et se rendit en première classe la démarche aussi assurée que possible. Le problème étant qu’elle n’était pas habituée à prendre l’avion, pour une sorcière c’est évident. Mais pour une hôtesse, marcher dans une allée devrait être une seconde nature, pas pour elle. Les dents serrées, Loxia se rendit jusqu’à leur cible du jour. Un homme d’une trentaine d’années dans un costume noir Armani. Il était légèrement enrobé et semblait épuisé. Son ordinateur portable sur les genoux, il ne leva pas les yeux tandis que l’hôtesse se trouvait à ses côtés.

    « Mr Germain ? » l’appela doucement la jeune femme qui retrouva son accent indien. L’homme consenti enfin à lever les yeux et lui adressa un sourire automatique tout en acceptant la coupe qu’elle lui offrait. Il ne la remercia pas, surement habitué au luxe plus que nécessaire et se remit au travail. La sorcière ne releva pas et conserva son sourire figé tandis qu’elle tourna les talons. En revenant en cabine, elle hocha discrètement la tête en direction de Jynx qui la regardait approcher. Dans sa nouvelle apparence il était terriblement moins beau et son regard si bleu était désormais d’un marron ordinaire et pourtant, peut être par habitude, Loxia se sentait toujours électrisée quand il la fixait ainsi. Ce dernier tourna les talons pour se rendre en classe économique faire à son tour signe à Demeter de prendre la suite des opérations. Loxia quant à elle resta sur place pour s’assurer que le dénommé Germain boive convenablement sa coupe. Faisant mine de s’occuper des autres passagers de première classe, la sorcière gardait un œil sur l’homme. Ce ne fut qu’un quart d’heure plus tard que la coupe fut vidée dans son intégralité. Ce n’était plus qu’une question de temps désormais. A Demeter et Enid d’entrer en action. Jynx quant à lui, en chef de cabine, traversa tout l’appareil pour s’assurer que son équipage était au point. Cependant, la véritable raison de son déplacement était de bloquer tout accès aux toilettes de seconde et troisième classe, ouvrant alors la route à Demeter. Ce dernier ne mit pas longtemps à se faire remarquer.

    « Monsieur, ici c’est la première classe » tenta de le retenir une hôtesse, attirant l’attention de Loxia.
    « Les toilettes des autres classes sont occupées » répliqua Demeter avec agacement d’une voix très forte pour attirer l’attention sur lui.
    « Veuillez patienter qu’elles se libèrent » insista l’hôtesse qui tâchait de ne pas déranger les passagers de première classe avec un scandale.
    « Non je peux pas attendre ! Qu’est-ce qu’elles ont de plus les chiottes de première classe ? Des sièges en ivoir ?! » s’exclama-t-il plus fort que nécessaire en attirant définitivement l’attention de tous. Mal à l’aise, l’hôtesse chercha de l’aide des yeux. Ce fut à Loxia d’intervenir.
    « Laisse le utiliser les toilettes Jessica sinon il va nous attirer des problèmes »
    « Il est sous ta responsabilité Sarasvati » la prévint l’hôtesse en lançant un regard plein de dédain à Demeter. Ce dernier lui offrit son plus beau sourire moqueur. Au même instant, Jynx revint.
    « Jessica, il y a une passagère qui fait une crise d’angoisse en classe économique. J’ai chargé tout le monde de s’occuper d’elle, ça a l’air sérieux » dit-il en parlant évidemment de Enid qui était en train de simuler une crise beaucoup plus loin dans l’appareil. Ce fut à cet instant que la potion dans la coupe de Mr Germain fit effet attirant alors l’attention de Jessica qui s’apprêtait à aller en classe économique. L’homme toussa de plus en plus fort et quand il voulu se lever, il perdit l’équilibre, se rattrapant à temps. En grande professionnelle, Jessica voulu lui porter assistance mais Jynx intervint à nouveau.
    « Va t’occuper de la petite, je reste ici avec Sarasvati » l’empêcha-t-il.
    « Mais… » insista l’hôtesse.
    « Je suis le chef de cabine oui ou non ? » la réprimanda-t-il entre ses dents serrées. Bien que blessée , l’hôtesse fut forcée d’obéir. La tête haute mais le pas rapide, la jeune femme se rendit alors jusqu’en classe économique aider Enid et rassurer les autres passagers tandis que Loxia était déjà en train d’aider Mr Germain à se redresser. Jynx approcha à son tour, rassura les passagers et l’aida à marcher jusqu’aux toilettes. Il y avait deux cabines, l’une en face de l’autre. Demeter n’était toujours pas rentré dans la sienne, faisant mine de jouer les spectateurs collants.
    « Veuillez retourner à votre place monsieur ! » lui dit Jynx en passant et en aidant l’homme à entrer dans les toilettes.
    « Je suis ici pour les chiottes moi » répondit-il visiblement amusé et jouant le rôle à la perfection.
    « Alors veuillez vous y rendre » déclara Loxia en faisant mine de presser Demeter à entrer tout en lui donnant quelques cheveux qu’elle avait arraché à leur cible.
    « Ca va ! Ca va ! » s’exclama le sorcier en entrant docilement dans ses toilettes tandis que dans les siennes, Mr Germain vomissait ses tripes avec bruit. Jynx quant à lui sorti l’antidote discrètement qu’il versa dans un verre d’eau.
    « Mr Germain, ouvrez s’il vous plait. Prenez ça, vous vous sentirez très vite mieux » lui dit Jynx en lui donnant un médicament contre les nausées en plus d’un polynectar aux couleurs de Demeter.

    Loxia et Jynx échangèrent de place et quelques secondes plus tard, les deux hommes sortaient en même temps de leur cabine respectives en ayant échangé leurs apparences. Dans la peau de Mr Germain, Demeter fit mine d’être encore nauséeux tandis que Loxia le reconduisait à sa place. Jynx en fit de même avec le faux Demeter, pointant discrètement sa baguette dans son dos et lui lançant un Imperium. C’était illégal, comme tout ce qu’ils faisaient pour gagner leur vie, mais c’était avant tout le meilleur moyen de ne pas perdre l’homme dans la nature. Ce dernier était chargé en descendant de l’avion de se rendre directement dans les toilettes et attendre que Jynx vienne le chercher.
    « Je me sens vraiment vidé, pensez-vous que je pourrais avoir un petit quelque chose à manger ? » demanda mine de rien Demeter à Loxia qui avait toujours faim de toute manière. Cette dernière eu un sourire amusé en levant les yeux au ciel.
    « Évidemment Mr Germain, je vous apporte tout de suite votre plateau repas » accepta-t-elle en retournant en cabine tandis que le sorcier prenait possession de l’ordinateur du vrai Mr Germain et le parcourrait à la recherche d’informations cruciales. « La mission se déroule à la perfection » murmura Loxia à Jynx tandis qu’ils se retrouvaient à nouveau seuls en cabine.
    « On en avait bien besoin ces derniers temps » répliqua-t-il dans un murmure, faisant surement référence à leur dernière mission littéralement foirée. Ils eurent un sourire complice avant de détourner les yeux dans des directions opposées. Maintenant que les rôles étaient échangés, le reste du vol se passerait tranquillement. Il ne restait plus qu’à redonner du polynectar à Demeter et Mr Germain avant la fin de l’heure, pour le reste, tout était sous contrôle. Le silence gêné de la cabine fut rompu par une conversation encore plus gênante. Jynx se racla la gorge.
    « Avec tout ça on a pas eu le temps d’y penser mais… » commença-t-il, en mettant la main dans la poche de son uniforme. « Joyeux anniversaire Madame Caine » murmura Jynx en sortant une fine chaine en or blanc. Les yeux de Loxia se mirent immédiatement à briller, comme à chaque fois qu’elle voyait un bijoux. Son cœur s’emballa et ses joues se mirent à chauffer. Jynx avait tord. Malgré la mission, Loxia n’avait fait que de penser à leur anniversaire de mariage sans oser en parler pour autant. Cette union n’était qu’administrative, ce n’était qu’un service rendu et pourtant ce jour était le plus important de l’année. Il était celui où elle était devenue Madame Caine. Celui où elle avait épousé l’homme de sa vie.
    « C’est magnifique… » murmura-t-elle en prenant l’objet doucement dans ses fines mains bronzées. « tu ne l’as pas volé à un passager j’espère ! » s’exclama-t-elle soudain sur le ton de la plaisanterie. Il en aurait été capable et elle le savait.
    « Non, celui là je l’ai payé » précisa Jynx avec un sourire. Comme ce n’était plus son visage, Loxia se sentait moins chamboulée par ses gestes et ses expressions. Mais les sentiments étaient bels et bien là. « J’aimerais voir tes yeux verts pétiller pour de vrai… » dit-il soudain. Sentant ses joues mates rosir, Loxia regarda son époux, manquant alors un battement cardiaque.
    « Moi je vois tes yeux bleus » dit-elle dans un souffle. Jynx paru surpris. Sa femme n’avait jamais été du genre à faire dans la poésie, elle était plutôt… rentre dedans. « Jynx, je suis sérieuse » dit-elle soudain en russe par automatisme. « Je vois tes yeux bleus ! Le polynectar commence à perdre son effet ! »
    « Tu blanchis ! » répliqua Jynx en regardant Loxia avec inquiétude également en russe.

    Ni une ni deux, la séquence émotion fut brisée tandis que les deux protagonistes attrapèrent leurs fioles respectives de polynectar et les vidèrent cul sec. A quelques secondes près, ils étaient démasqués. Stimulés par un échec frôlé, les deux jeunes gens se séparèrent automatiquement pour retourner à leurs affaires. Loxia resta en première classe tandis que Jynx alla voir comment s’en sortait Enid. Elle avait prétendu à une crise d’angoisse mixée à une crise d’hypoglycémie, le tout donnant un mélange explosif. La pauvre enfant avait été piquée à l’insuline inutilement. Le sorcier alla la réconforter et la féliciter discrètement tandis que Loxia, en première classe, touchait du bout des doigts le collier qui sommeillait amoureusement dans sa poche. Jynx n’avait pas oublié leur anniversaire de mariage. Ce jour comptait pour lui. Elle comptait pour lui. Un petit sourire impossible à retirer aux coins des lèvres, la jeune femme poursuivit son travail d’hôtesse tout en prétendant ne pas remarquer l’air moqueur de Demeter. Lui aussi savait quel jour on était.

    L’avion toucha enfin le sol parisien. Les passagers quittèrent l’appareil un à un. Le faux Demeter s’empressa de se rendre dans les toilettes conformément aux ordres de Jynx tandis que le faux Germain fut accueillit par le comité du musée du Louvre pour lequel il travaillait. Demeter allait intercepter le passe qu’on était chargé de lui remettre, lui donnant alors accès à quelques pièces d’une rareté exceptionnelle. Enid quitta l’avion à son tour et avait pour ordre d’attendre dehors devant l’entrée principale que Loxia et Jynx la rejoignent. Ce deux derniers devaient jouer leur rôle jusqu’à la fin. C'est-à-dire attendre que tout le monde ait quitté l’appareil, ranger derrière les passagers et enfin partir pour Paris. Alors qu’ils se rendaient vers les toilettes pour retrouver leurs véritables apparences et le faux Demeter, aucun des deux n’osa reparler de leur anniversaire de mariage ni du geste de Jynx. Quelques minutes plus tard, Loxia avait retrouvé son physique de rêve tandis que son mari faisait son apparition. Son regard bleu électrique était de retour, sa bouche charnue également. En posant les yeux sur lui, Loxia se senti tomber amoureuse cent fois. Cependant la jeune femme ne dit rien et le suivit sagement. Dehors, Enid attendait docilement. La jeune fille fut félicitée par les deux sorciers pour sa remarquable diversion et ils montèrent dans le premier taxis venu. Le silence régna dans l’habitacle. Tous pensaient à Demeter en train de jouer les imposteurs pour récupérer le passe. Si tout se passait bien, d’ici quelques minutes, ils le retrouveraient à la bouche de métro choisie tandis que Mr Germain, encore sous Imperium, rejoindrait sa chambre d’hôtel pour prétexter une maladie et n’en sortirait pas sans en avoir reçu l’ordre de Jynx.

    Le taxis s’arrêta devant la fameuse bouche de métro, Demeter qui avait retrouvé son apparence naturelle les attendait là, le visage rayonnant. Enid se précipita dans ses bras et toute la famille descendit sous terre. Ils iraient diner avant de retourner à l’hôtel et préparer leur prochaine intervention au Louvre. Cette fois-ci, Jynx jouera le rôle de Mr Germain. L’euphorie dans le groupe était palpable. Une mission réussie était toujours un vrai soulagement même si ce n’était qu’une première étape. En temps normal, Loxia aurait été de la partie et aurait ouvert une bouteille mais pas cette fois. Pas aujourd’hui. Sur le quai du métro, elle regardait silencieusement Jynx discuter calmement avec Demeter et Enid – particulièrement heureuse d’être à Paris pour la première fois – ne sachant pas pourquoi elle se sentait si mal. Loxia avait envie que tout le monde disparaisse, qu’il ne reste plus personne excepté Jynx et elle. La jeune femme avait honte de le vouloir mais elle voulait être seule avec son mari. Aujourd’hui, simplement ce jour là, elle voulait être Madame Loxia Varvara Caine, épouse de Jynx, et l’aimer légitimement, sans ressentir la moindre honte. Le métro arriva enfin dans un grand bruit et provoquant un vent chaud qui décoiffa. Enid et Demeter, les deux enfants, s’empressèrent de sauter dans l’appareil suivis par Jynx. Le cœur de Loxia s’emballa et avant même de réaliser ce qu’elle était en train de faire, la sorcière attrapa son chef par la veste et le tira en arrière pour l’obliger à rester sur le quai avec elle. « Qu’est-ce… ? » demanda-t-il surpris, en lançant un regard à Demeter et Enid dans la rame. Les portes se refermèrent tandis que Loxia ne quitta pas des yeux son époux.
    « Chuut… » souffla-t-elle doucement avec un sourire radieux. Aujourd’hui, elle avait la force d’assumer ce qu’elle ressentait pour son mari. Demain matin elle nierait, mais pas maintenant. « Le Louvre peut bien attendre une nuit. Ce soir, je suis ta femme. Joyeux anniversaire, Jynx » murmura-t-elle en se mettant légèrement sur la pointe des pieds et donnant un tendre baiser à Jynx. Ce dernier sembla surpris avant de lui rendre avec passion. Bientôt, il fut impossible de les séparer sans peine de se brûler tant leur amour était enflammé.





Revenir en haut Aller en bas
 

« From Paris with Love »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» From Paris with Love
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Le salon du chocolat à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unbreakable vow :: LET'S PLAY :: V1 :: Galeries :: OS et fanfictions-