Partagez
 

 Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] EmptyDim 26 Aoû - 9:43

Severus & Hermione ♥


Si la sixième année d’étude d’Hermione Granger au collège Poudlard était passée à la vite grand V, l’été qui le succéda fut encore pire. Hermione était partie avec ses parents en vacances en Suisse puis la gryffondor s’était directement rendue à la maison des Black. Le QG de l’Ordre du Phoenix. Elle avait passé les premiers jours relativement tranquilles compte tenu de l’angoisse qu’elle ressentait à penser que le professeur Rogue puisse passer au QG. Pourquoi ? Parce qu’elle l’avait évité toute l’année à cause de cette maudite potion d’Amortentia. Malheureusement, la chance l’abandonna puisqu’elle croisa une fois de plus le chemin de Rogue … au Square Grimmaurd ! Hermione s’était imaginée beaucoup de choses, beaucoup de scénario mais çà elle ne s’y était pas attendu ! Ils s’étaient embrassés. Ou plutôt il l’avait embrassé ! Par Merlin rien que de penser à ce moment, Hermione sentait ses joues s’enflammer. Elle n’était pas sensée avoir appréciée mais son cerveau, son esprit pensait qu’elle avait vécu un moment inoubliable. Un peu comme si son cerveau était resté sur ce moment et qu’il refusait de ‘voir’ l’autre facette du professeur Rogue, celle qui l’a insulté pendant des années de Miss-je-sais-tout … Bref. Elle ne devait voir que les côtés négatifs du professeur.

Ce qu’il s’était passé, elle aurait pu l’avoir rêvé mais le regard noir que le sombre professeur lui avait lancé l’avait immédiatement persuadé du contraire. Par la suite, tous le monde l’avait trouvé bizarre – Mme Weasley, Harry, Ron … - et le professeur Rogue, elle ne l’avait pas vu du reste des vacances. Personne, fort heureusement, n’avait fait le rapprochement entre l’absence de Rogue et l’émoi d’Hermione.

Cette dernière ne passa pas le reste de ses vacances tranquille compte tenu de ce qu’il s’était passé. Sa raison faisait tout pour l’oublier mais son cerveau était resté en mode « pause » sur ce – il fallait l’avouer – délicieux moment. Au départ, Hermione l’avait qualifié de trop court puis en y repensant, elle se souvint des lèvres douces et brûlantes du professeur contre les siennes … Sans aucun doute, ça avait été un délicieux moment !

***

La rentrée arriva bien plus vite qu’elle ne le pensait. La miss je sais tout était partagée entre l’excitation d’apprendre de nouvelles choses, de démarrer une nouvelle année scolaire et une angoisse lui broyant le ventre : la perspective que cette année puisse être celle du combat final entre le seigneur des ténèbres et Harry mais aussi un autre problème, à un degrès beaucoup plus différent que celui dont on ne doit pas prononcer le nom, Severus Rogue. Comment pourrait-elle lui faire face à présent ?!

Le jour de la rentrée était règlée puisque son premier cours de potion était le lendemain. Hermione n’avait qu’une seule hâte depuis qu’elle était dans les murs de Poudlard : pouvoir aller à la bibliothèque … en pleine nuit, dans la réserve interdite ! Ce n’est que vers minuit qu’elle s’autorisa à sortir de la tour gryffondor. Par chance, elle ne tomba sur aucun professeur et arriva sans trop de mal jusqu’à la réserve interdite. Elle chercha tous les livres possibles traitant sur la potion d’Amortentia qui s’avérait être aussi une potion … aphrodisiaque ?!

« Il est fou de nous avoir fait faire cette potion en cours ! »

S’exclama Hermione. Elle se tut pendant quelques instants. Oups !!! Elle n’aurait pas du crier comme ça. Elle retint sa respiration, priant tous les dieux que personne ne soit entré dans la bibliothèque. Elle n’avait pas envie de faire perdre des points à sa maison même s’il lui était facile d’en récupérer en cours.

Lorsqu’elle fut sûre de ne pas avoir été repéré, elle se remit à sa lecture. Elle prit les 4 livres qu’elle avait selectionné, des parchemins, une plume, de l’encre, une lampe et s’installa dans un coin de la réserve. Seul le crissement de sa plume contre le parchemin qu’elle était entrain de noircir de son écriture ronde venait briser le silence des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Re: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] EmptyDim 26 Aoû - 17:56

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Tumblr_ly45mpAs9G1qgzxzro1_500
Hermione & Severus



La rentrée était arrivée à la fois trop vite et trop lentement aux yeux de Severus. D’un côté il n’avait aucune envie de revoir les cornichons qu’il avait été bien heureux de voir partir en juin, mais d’un autre il était presque soulagé de ne plus être obligé de partir en mission tous les deux jours. Albus et le Seigneur des Ténèbres le laisseraient peut-être tranquille maintenant qu’il était de retour au château. Bon, Dumbledore viendrait surement le déranger régulièrement le soir, mais il ne l’enverrait plus se faire massacrer à sa place pour quelques mois tout au moins, et c’était déjà ça de gagné. Severus était arrivé quelques jours avant les élèves, comme à son habitude, et avait finit de ranger toutes ses affaires une heure à peine après avoir mis les pieds au château. Il était donc tout surpris de s’apercevoir qu’il s’ennuyait un peu.

Il passa la première semaine enfermé dans son laboratoire à remplir les armoires de l’infirmerie de toutes les potions dont Pomfresh aurait besoin à la rentrée, ou dans ses appartements à lire et à boire – souvent en même temps. Il essayait de s’occuper au maximum pour éviter de penser à l’affrontement qu’il pouvait sentir dans l’air et surtout – même s’il préférait ne pas se l’avouer – pour éviter de repenser à sa dernière rencontre avec Granger. Elle avait pris un tournant des plus inattendus et des plus dangereux pour lui, c’est donc tout logiquement qu’il se força à se l’ôter de l’esprit. Y repenser n’arrangerait rien, tout ce qu’il pouvait faire à présent était l’ignorer de son mieux et faire comme si rien ne s’était passé. C’était la seule solution.

Les élèves étaient revenus au château ce soir là et les cours commenceraient le lendemain. Severus avait bien fait attention de ne pas regarder la table des Gryffondors de tout le repas, s’empêchant même de lancer un ou deux regards noirs à Potter et Weasley, de peur de croiser le regard de la jeune femme. Il s’était seulement permis un petit sourire mauvais pour Londubat, s’amusant de le voir être effrayé pour si peu. Il passa le reste du repas le nez dans son assiette, refusant de manger quoi que ce soit et d’adresser la parole à quiconque. Il ignora les regards d’Albus et se leva une bonne demi-heure avant tout le monde pour aller s’enfermer dans les cachots.

Enfin seul, Severus se laissa tomber dans son canapé, attrapant sa bouteille de whisky pur feu et en prenant une longue gorgée, la laissant lui bruler la gorge avant de la reposer à ses pieds. Il aurait bien avalé le reste de la bouteille mais devoir enseigner avec une gueule de bois n’aidait pas à supporter ses élèves, et essayer de leur faire apprendre quoi que ce soit était assez dur comme cela sans en rajouter. Il se força donc à ne pas boire plus que de raison et attrapa un bouquin au hasard pour occuper ses pensées jusqu’à ce que le sommeil pointe. Malheureusement pour lui, son esprit n’avait pas envie de le laisser tranquille, et il fut incapable de se concentrer sur sa lecture, trop préoccupé par le prochain rendez vous de l’ordre et la prochaine réunion de l’armée du Seigneur des Ténèbres. Il fallait croire que même de retour à Poudlard, la guerre était un sujet qu’il ne pouvait pas sortir de son esprit…

Il laissa échapper un long soupir et se leva de son canapé, jetant un coup d’œil à l’horloge de son salon pour regarder l’heure. Il savait qu’il était déjà tard et que la bibliothèque serait fermée, mais il avait besoin de trouver quelque chose de bien ennuyeux à lire pour l’aider à dormir. La bibliothèque était donc la seule solution valable. Il regarda sa bouteille de whisky et se força à la laisser en place avant de sortir de ses appartements, claquant la porte dans son dos sans penser qu’il pourrait réveiller ses élèves. Il s’en fichait pas mal après tout. Severus se dirigea donc vers la bibliothèque, ses pas rapides mais rendus silencieux pas ses années d’espionnage. C’était un réflexe qu’il n’avait jamais réussi à perdre.

Il entra dans le repère de Mme Pince et entendit une voix derrière une rangée de livres. Il ne savait pas s’il était plus énervé qu’un élève soit debout au milieu de la nuit, qu’il soit apparemment dans la réserve ou qu’il ose se plaindre de ce qu’il lui avait fait étudier en cours de potions. Il avait cru reconnaître la voix mais se persuada bien vite que ce n’était que son imagination. Severus avança alors dans la direction de la réserve, ses pas désormais volontairement silencieux dans l’espoir de pouvoir faire peur à l’élève qui avait osé mettre les pieds ici après son couvre feu. Il se pencha derrière une rangée de livres et aperçut alors la fautive. Severus se força à reculer d’un pas pour se cacher, retenant un grognement agacé et faisant de son mieux pour ne pas faire de bruit.

Granger. Evidemment, c’était forcément Granger. Oh le destin avait décidément un drôle de sens de l’humour, personnellement, Severus n’appréciait pas. Il retint un juron, sa conscience l’obligeant à aller lui dire de déguerpir même s’il n’avait aucune envie d’aller lui parler pour l’instant. Surtout qu’il serait obligé de lui mettre une retenue… oh vraiment, qu’avait-il fait pour mériter ça ? Il refusa de penser que ce n’était que sa punition pour avoir embrassé – il frissonna au souvenir – une jeune fille et prit une longue inspiration. Severus s’avança finalement dans la rangée, s’arrêtant à quelques mètres de la jeune femme. « Granger ! » aboya-t-il, espérant au moins la faire sursauter pour venger sa malchance. « A peine revenue, vous causez déjà des ennuis à votre maison. Je vois que Weasley et Potter ont fini par déteindre sur vous. » ajouta-t-il d’un air mauvais.

Severus s’approcha de la jeune femme. Il aurait préféré garder ses distances – par mesure de précaution plus qu’autre chose – mais il savait que c’était son meilleur moyen d’effrayer Granger. Il fallait bien qu’il se montre imposant pour punir une élève non ? Le maître des Potions se pencha sur les feuilles étalés sur la table de la jeune Gryffondor, haussant un sourcil moqueur. « Puis-je savoir ce que vous faîtes ici, si ce n’est vous plaindre des enseignements que je dispense ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Re: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] EmptyLun 3 Sep - 22:52

Rogue. Evidemment ce ne pouvait être que lui. Hermione s’était dit qu’elle aurait presque préférée tomber sur le professeur McGonnagal mais pas sur lui. Surtout pas lui.

Elle ne put, cependant, s’empêcher de sursauter lorsqu’elle entendit son sombre professeur hurler, littéralement aboyer, son nom de famille. Elle se retint de pousser un juron, tentant, tant bien que mal de cacher les notes qu’elle avait prise le peu de temps qu’elle avait pu être seule.

« A peine revenue, vous causez déjà des ennuis à votre maison. Je vois que Weasley et Potter ont fini par déteindre sur vous. »

Son air mauvais ne l’effraya pas plus que cela. Ce qu’elle craignait le plus c’était uniquement de se retrouver seule avec lui, face à ce qu’elle ressentait. C’était tout nouveau pour elle et Hermione, même si elle ne se l’avouerait jamais, trouvait cette situation horriblement angoissante. Etait-ce sain de fantasmer sur son professeur ? Elle ne s’était jamais posé la question. Après tout, quasiment toutes les élèves de Poudlard avait été sous le charme de Gilderoy Lockhart quand elle se trouvait en deuxième année et c’était … elle n’en avait pas été plus gênée que cela. Après tout, ce n’était pas comme si quelque chose aurait pu se concrétiser avec le professeur Lockhart. Non, c’était normal de « baver » sur un professeur. Tous les adolescents l’avaient fait au moins une fois dans leur vie. Alors pourquoi Hermione se posait-elle autant de questions ? Peut-être était-ce parce qu’il s’agissait de plus. Elle avait lu beaucoup de livres sur les potions et en particulier sur l’amortentia. Cette potion révélait l’odeur de ce que nous aimions le plus au monde. Donc, en toute logique, si son attirance pour le mystérieux professeur de potion n’était qu’un béguin, son odeur ne devait pas figurer dans sa potion. Seulement voilà, l’odeur de Snape était bien présent et – pire ! – il s’agissait de l’odeur dominante. Elle était certaine de ne pas se tromper. Cette odeur était bien trop obsédante, elle pourrait la reconnaitre entre mille. De plus, ils n’en étaient pas restés au béguin. Ils avaient échangé un baiser. Et Merlin ! qu’un baiser ! Il avait certes été court – trop court au goût de la jeune gryffondor – mais jamais personne ne l’avait embrassé de cette manière. Personne. Pas même Viktor Krum. Hermione se maudissait d’avoir autant apprécié ce délicieux contact avec son sombre professeur.

Elle se releva si vite que sa tête lui tourna pendant une seconde. Severus s’était approché d’elle d’un pas vif et dans un mouvement presque automatique, elle recula d’un pas. Elle ne savait pas vraiment si c’était parce qu’elle était effrayée. Ou alors, elle était juste effrayée qu’il s’approche près d’elle. Trop près d’elle. La rouge et or ne pensait pas ressentir autant d’émotions contradictoires. D’un part, elle était tout simplement écœurée de s’être fait prendre dans la réserve de l’école à minuit, qui plus est le jour de la rentrée … et par son professeur de potion. Cet homme même qu’elle essayait d’éviter autant qu’elle le pouvait depuis qu’ils avaient échangé ce baiser. Mais d’une autre part, elle sentait son cœur s’emballer et cogner si fort contre sa poitrine qu’elle se demandait s’il n’allait pas exploser.

« Puis-je savoir ce que vous faîtes ici, si ce n’est vous plaindre des enseignements que je dispense ? »

« Je … Je ne me plains pas de vos enseignements ! » Dit-elle d’une voix suraigüe totalement ridicule. « Et je … je faisais des recherches sur la potion d’amortentia figurez-vous ! » s’écria-t-elle d’un ton excédé qu’elle regretta la seconde même où les paroles franchirent ses lèvres.

Elle n’avait pas prévu de répondre de cette manière et tant pis pour les répercutions. Malheureusement, au point où elle en était, elle ne pourrait pas faire perdre plus de points à sa maison ! « Je me suis posée un tas de questions sur cette potion et comme les livres du square grimmaud et ceux de la bibliothèque ne m’éclairaient pas sur la direction que j’espérais, je devais tenter de … le tout pour le tout ! ... »

Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’il lui prenait de répondre bien ‘gentiment’ aux questions du professeur ?! Elle n’osa pas croiser son regard et baisser les yeux, un peu comme si elle craignait qu’une fois de plus, il n’essaye d’entrer dans son esprit.

« … monsieur. »

Ah oui toujours cette marque de respect qu’elle portait envers les professeurs ou ceux qu’ils l’avaient été comme Lupin par exemple. La miss-je-sais-tout s’étonnait elle-même de sa propre audace à parler de la potion qui l’avait complètement perturbée. Et en un sens, c’était de sa faute à lui ! Oui à lui ! S’il n’avait pas voulu leur faire faire cette maudite potion, elle n’aurait jamais su que son odeur y était – bien qu’au départ elle ne sache pas qu’il s’agissait de la sienne – et ils ne se seraient peut-être jamais embrassés. Ou plutôt IL ne l’aurait jamais embrassé. A cette pensée, elle se mordit la lèvre inférieure et sentit ses joues s’enflammer avec émoi. Il fallait qu’elle se ressaisisse … absolument !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Re: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] EmptyMar 4 Sep - 14:26

Severus aperçut la jeune femme sursauter au son de sa voix et ne put retenir un petit sourire satisfait. Au moins il avait fait un peu d’effet, et il fallait avouer que se défouler sur ses élèves lui avait un peu manqué. Et pourtant, Granger n’était pas quelqu’un qu’il pouvait traiter comme le reste des cornichons qui peuplaient l’école… elle était différente à ses yeux, qu’il le veuille ou non. Leurs aventures de l’année dernière avaient laissé leur trace, et peu importe à quel point Severus aurait voulu l’oublier, son cerveau ne pouvait pas s’empêcher de lui remontrer les images de ce qu’il avait fait cet été. De ce qu’il avait appris… ou cru apprendre. Car oui, plus Severus y pensait, et plus il était convaincu que la jeune femme avait menti, qu’elle avait trouvé un moyen de trafiquer ses souvenirs pour lui jouer un tour, et le maître des potions n’appréciait pas, mais alors pas du tout, la plaisanterie.

Il jeta un regard curieux aux papiers que la jeune femme essayait de cacher – avec un manque évident de discrétion – mais n’aperçut que quelques mots avant que le contenu de ses recherches ne soit tout à fait masqué. Il ne pouvait être sur que d’une chose, ça avait un lien avec les potions, peut-être qu’elle essayait simplement d’avancer dans leur programme de cet année, mais quelque part, il en doutait. Et la façon dont la voix de Granger sortit plus aigu qu’à la normale ne le rassura pas. Elle était gênée, et elle avait de toute évidence quelque chose à cacher. Il fronça les sourcils en se tournant vers elle, concentrant toute son attention sur les yeux de la jeune femme pour essayer d’y lire ses secrets. Il aurait bien aimé utiliser la légilimencie à nouveau, mais après sa dernière expérience, ce n’était pas vraiment une option.

Severus haussa un sourcil agacé en entendant le ton de sa jeune élève, faisant un pas dans sa direction pour la forcer à lever les yeux si elle voulait pouvoir le regarder en face. Il avait un clair avantage physique, et il n’hésiterait pas à en abuser si ça pouvait mettre Granger assez mal à l’aise pour la forcer à être honnête. Sa mâchoire se serra lorsqu’elle expliqua ses raisons. Alors comme ça, elle n’avait pas obtenu les réponses qu’elle cherchait ? Elle n’était pas la seule dans ce cas, sauf que Severus ne pourrait pas obtenir les siennes d’un bouquin, non il devait aller les chercher directement à la source. Et c’était peut-être une bonne chose vu qu’il tenait la source coincée entre lui et l’étagère de livres dans son dos.

« Vous n’êtes pas la seule à avoir été déçue des réponses que vous avez trouvé, Granger. » murmura-t-il son ton calme indiquant assez bien combien il était énervé au contraire. Hurler sur ses élèves les faisait sursauter, mais parler d’une voix sobre et calme leur faisait peur. Et c’était exactement ce qu’il cherchait à faire. Hermione n’osait pas affronter son regard, elle rougissait, et Severus était persuadé qu’elle lui cachait véritablement quelque chose. Il avait une petite idée de ce que c’était, mais il avait besoin d’une confirmation, il avait besoin d’entendre Granger lui avouer qu’elle avait trafiqué ses souvenirs… Severus fit un nouveau pas dans la direction de la jeune femme, la forçant à reculer jusqu’à ce que son dos vienne heurter l’étagère dans son dos. Snape s’arrêta à un peu plus d’un mètre d’elle, pas assez fou pour s’approcher trop après ce qui était arrivé la dernière fois. « Mais dans votre cas, les livres ne peuvent pas vous mentir, eux. »

Severus passa ses bras dans son dos pour se retenir de venir bloquer le corps de la jeune femme, le souvenir de leur dernière rencontre assez fraiche encore dans son esprit pour le faire frissonner légèrement. Il se mordit l’intérieur de la joue avant de baisser les yeux jusqu’à croiser le regard de Granger. « Je vais être parfaitement clair avec vous, Miss Granger. Je sais que vous avez trouvé un moyen de trafiquer vos souvenirs, que vous m’avez menti et que vous en avez profité pour essayer de m’humilier… » sa voix était sèche et froide cette fois. Ses yeux lançaient des éclairs et tout son visage était tendu, sur le point d’exploser. Il avait trop souvent été la cible des moqueries de Gryffondor pour oser penser que celle-ci pouvait être honnête. « Et je veux savoir comment vous avez fait, vous m’entendez ? Comment ? » Pouvoir arranger ses souvenirs pour montrer un mensonge était un subterfuge très compliqué à réaliser. Il demandait des années d’études de l’occlumencie, des années de travail et beaucoup de détermination. Il le savait, il en avait souvent fait usage, mais il n’osait pas croire que Granger en soit vraiment capable. Elle avait triché, elle avait trouvé un moyen de le tromper, et il tenait à savoir exactement ce qu’elle avait fait pour y parvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Re: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] EmptyMar 4 Sep - 21:36

Les paroles qu’il prononça intriguèrent la gryffondor. Lui déçu des réponses qu’il avait trouvé ? Se pourrait-il qu’il ne la croit pas ? Pourtant elle avait été totalement sincère et bien malgré elle !

« Non ! » voulut-elle lui crier. Mais seulement un murmure faible ne sortit de sa bouche.

Son ton calme totalement opposé au fait qu’il soit énervé ne lui laissa pas de doutes. Il ne croyait pas en fin de compte. C’était insensé quand même ! Elle n’était pas vicieuse au point de se moquer de lui sur ce genre de sujet ! Surtout sur ce sujet là ! Ce qu’il lui dit par la suite confirma sa première impression. Et elle trouva ce comportement ridicule au plus haut point. Comment aurait-elle pu lui mentir sur ses souvenirs. C’était tout de même lui l’occlumens et le légilimens ici, pas elle. La rouge et or se demandait comment il ne pouvait ne serait-ce que penser qu’elle pourrait le berner luisur des souvenirs. Néanmoins, le professeur voulait tellement avoir raison sur ce qu’il avançait, qu’il n’arrêta pas sa tirade en si bon chemin. D’une voix sèche et glaciale, il essaya de lui faire avouer qu’elle avait trafiqué ses souvenirs dans le seul but de l’humilier. Comment avait-elle fait ? Ça, c’est une question auquel il n’aurait jamais de réponses pour la simple et bonne raison qu’elle n’avait en aucun cas trafiqué ou modifié ses souvenirs.

La surprise et l’incompréhension se lisait sur le visage d’Hermione qui ne cherchait pas à cacher ce qu’elle ressentait en ce moment. Elle oublia la boule d’angoisse qui la tenaillait en le voyant trop près d’elle et elle lui dit :

« Je n’ai pas trafiqué mes souvenirs ! J’en suis incapable et vous … vous êtes occlumens. Vous ne détectez pas les faux souvenirs ?! »

Lui demanda-t-elle. Sa réponse pourrait paraitre arrogante aux yeux des autres mais il n’en était rien. Hermione n’arrivait tout simplement pas à admettre qu’il puisse penser qu’elle ait modifié ses souvenirs. Oui elle était intelligente et avait appris beaucoup de chose mais berner le plus grand occlumens/légilimens de l’Angleterre, ça non, elle n’en était pas capable. Et elle était persuadé que lui aussi le savait … au fond de lui !

Hermione n’était pas une personne qui s’énervait facilement mais là s’en était trop. Il voulait la vérité. Mais il l’avait … sous son nez ! Elle ne lui mentait pas, elle n’en était pas capable et ne le voulait pas. Elle n’avait pas de raison de mentir à son professeur … En fait, si elle aurait voulu lui mentir mais il avait utilisé la légilimencie sur elle et elle n’avait rien pu lui cacher. La jeune femme avait imaginé une foule de scénarios, tous plus rocambolesques ou pathétiques serait le mot, les uns que les autres mais ce scénario-là … Non, elle ne se l’était pas imaginé !

« Je vous dis la vérité … sincèrement ! » lui avoua-t-elle sentant ses joues rosir. Ce qu’il avait vu n’était que la vérité et elle n’en était pas fière surtout que le principal concerné était au courant. Avoir le béguin pour le professeur est une chose mais que le professeur en question soit au courant, c’est peu banal. « Lisez encore dans mon esprit, vous y verrez la même chose ! » Lui cria-t-elle en rougissant de plus belle. Elle n’était pas très à l’aise avec le fait qu’il revoit une fois de plus ses souvenirs le concernant mais si ça pouvait le convaincre et qu’il la laisse tranquille … ou qu’il ne l’humilie pas/plus pour cette histoire …


HJ: c'est court Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] 713299 mais j'espère que ça t'ira bril
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Re: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] EmptyMer 12 Sep - 16:57

Spoiler:
 


Severus ne s’était pas attendu à ce que la jeune femme continue à mentir. Elle avait du culot, ça il fallait l’avouer, mais il était trop agacé pour vraiment apprécier la plaisanterie. Et pourtant… Hermione rougissait, et elle semblait véritablement mal à l’aise. Il avait envie de croire qu’elle se sentait mal d’avoir été découverte, de voir que son professeur avait compris son petit manège, mais il n’arrivait plus à s’en convaincre. Et pourtant, Merlin savait qu’il en avait envie. Il aurait préféré pouvoir effacer tous les derniers évènements de leurs mémoires et avancer sans plus jamais avoir à y penser, mais il n’était plus sur d’en être capable. Non seulement, il n’avait aucun droit de trafiquer le cerveau d’Hermione, mais en plus il n’était plus certain d’avoir envie d’oublier ce qui s’était passé entre eux. Il… Il y avait souvent repensé, et ça lui faisait mal d’admettre que la colère n’était pas tout ce qu’il ressentait en se repassant la scène dans sa tête.

Il fixa son regard sur le visage de la jeune femme pour jauger sa réaction, haussant un sourcil en voyant qu’elle était surprise de sa question. Elle était sincèrement choquée, et c’est à ce moment là que Severus commença vraiment à douter d’avoir eu raison. Et si… et si elle disait vrai ? Et si elle n’avait pas trafiqué ses souvenirs ? Et si c’était vraiment son odeur à lui qu’elle avait senti dans sa potion ? Qu’est-ce que ça voulait dire ? Il aurait voulu pouvoir s’énerver devant le ton qu’elle avait employé, devant le sous-entendu qui impliquait qu’il n’était pas assez doué pour séparer mensonge et vérité, mais il en était incapable. Il était trop choqué, trop abasourdi pour pouvoir s’énerver. Et surtout trop confus.

Il avait préféré se dire qu’elle avait menti, parce que c’était plus simple, parce que c’était moins dangereux. Mais ça devenait impossible pour lui de continuer à se mentir, il ne pouvait pas remettre la parole d’Hermione en question. Elle était trop embarrassée, et Severus avait bien peur qu’elle ne lui ai dit la vérité depuis le début. Il la vit rougir et déglutit difficilement, les yeux fermés tandis que la voix d’Hermione sortait faible, presque suppliante. Mais le ton de défi lorsqu’elle reprit la parole le força à rouvrir les yeux, son regard de nouveau presque furieux. Mais cette fois, sa colère n’était pas dirigée vers la jeune femme, il était énervé contre lui-même et il prenait sa réflexion comme une menace. « Non ! » siffla-t-il sèchement, levant une main pour venir la plaquer contre la bibliothèque.

Il n’avait pas envie de replonger dans son esprit, il en était ressorti trop confus la dernière fois. Il avait besoin d’être sur, d’une preuve irréfutable. Et il ne pouvait plus se permettre de faire quelque chose d’illégal pour obtenir des réponses. Non, il ne pouvait pas envahir son esprit une nouvelle fois, pas si ça devait encore l’amener à embrasser Hermione… Il serra son poing contre l’étagère, bloquant la jeune femme pour l’empêcher de s’enfuir. « Je n’essaierai plus de lire vos pensées, vous allez me dire la vérité vous-même. Une bonne fois pour toutes. » Sa voix tremblait presque, et il sentait ses jambes faiblirent sous son poids, mais il ne s’autorisa pas à le montrer. Severus se pencha vers Hermione, pressant presque leurs corps l’un contre l’autre tandis qu’il venait enfouir son visage au creux de son cou, faisant bien attention de ne pas effleurer sa peau.

Il prit une profonde inspiration, les yeux fermés tandis qu’il prenait une résolution. Il serra la mâchoire avant d’ouvrir à nouveau les yeux, se tournant légèrement jusqu’à pouvoir croiser le regard de sa jeune élève. « Si vous ne m’avez pas menti… Si vous me dîtes la vérité depuis le début… » souffla-t-il, un sourire malsain naissant sur ses lèvres. Il allait enfin avoir une réponse, et cette fois il ne laisserait pas la jeune femme s’enfuir tant qu’il n’aurait pas le fin mot de toute cette histoire. Son ton était fier, et il murmura la suite avec une lueur de défi au fond du regard. « Alors prouvez le. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Re: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] EmptyMer 26 Sep - 8:29

Que voulait-il de plus ? Que cherchait-il à lui faire dire ? A l’humilier ? Il n’avait pas besoin de se donner tant de mal sur ce coup-là. Qu’il ait lu dans ses souvenirs était suffisamment humiliant comme ça.

Pourtant lorsqu’il la fixa pendant quelques secondes, elle aurait parié qu’il la croyait. Après, peut-être de se dire qu’elle mentait le rassurait ? C’était totalement saugrenu mais avec Severus Snape toute idée saugrenue pouvait être prise comme normale.

Il était clairement en colère … contre elle, la gryffondor en était sûre puisqu’il était persuadé qu’elle lui mentait. Il refusa sèchement de rentrer une fois de plus dans son esprit. Pourtant, là il en aurait une de preuve … une preuve irréfutable qui plus est ! Elle fut surprise de le voir plaquer sa main contre la paroi de la bibliothèque. Elle se sentait légèrement prise au piège là ! Mais ce n’était rien à côté de ce qu’elle allait entendre par la suite.

« Je n’essaierai plus de lire vos pensées, vous allez me dire la vérité vous-même. Une bonne fois pour toutes. »

Hermione fulminait de rage. Elle commençait presque à croire qu’il ne voulait plus rentrer dans son esprit simplement parce qu’il voulait la torturer psychologiquement.

« Mais je vous dis la vérité ! » Lui hurla-t-elle

Elle aurait pu être morte de peur, rouge de honte mais non, le comportement de son professeur de potion l’énervait au plus haut Croyait-il vraiment ce qu’il disait ? Non, parce que si c’était le cas, il avait vraiment une haute estime de son élève On ne bernait pas Severus Snape si facilement !

« Toute miss-je-sais-tout que vous pensez que je suis, je suis incapable de fermer mon esprit ou de trafiquer mes souvenirs ! Par Merlin, mais pourquoi vous ne me croyez pas !! »

Oui, Hermione s’emportait sinon elle n’aurait jamais parlé à son professeur de cette manière. Néanmoins, lorsqu’il se pencha vers elle, l’étudiante retint sa respiration. Il était tout près d’elle, trop près d’ailleurs et elle sentait qu’elle ne pourrait plus réfléchir de manière cohérente si son corps restait collé à celui de son professeur. Ça aussi c’était de la torture. De la torture psychologique à son égard ! Beaucoup trop absorbée et perturbée par la proximité de leurs corps, Hermione ne se rendit pas compte que la voix de son professeur avait presque tremblée et qu’il ne tenait presque plus sur ses jambes et que c’était la raison pour laquelle il s’était penché vers elle. La gryffondor n’osait plus bouger alors que son professeur avait enfoui son visage au creux de son cou sans effleurer sa peau. Par Merlin a quoi jouait-il là ? Elle jeta un coup d’œil furtif en sa direction et le vit fermer les yeux en prenant une grande inspiration. Hermione détourna rapidement le regard et ferma elle aussi les yeux en déglutissant avec difficultés. Qui aurait crut qu’une escapade nocturne à la bibliothèque la conduirait à … ça !

Lorsqu’elle rouvrit les yeux elle tomba directement dans ceux, onyx, du maitre des potions qui affichait un air malsain qui était de loin de rassurer la meilleure amie du survivant.

Qu… Quoi ?!! Le prouver ? Non mais il ne trouvait pas que c’était aussi légal que de lire dans ses souvenirs ça ? C’était une réponse, tout ce qu’il y a de plus serpentard ! Hermione était éffarée et de plus en plus en colère. Elle était coincée et ne pouvait plus reculer. Que lui fallait-il comme preuve ?

« Et vous trouvez que me demander de vous le prouver, c’est plus légal que de lire dans mes souvenirs ? » dit-elle d’un ton sarcastique. Si elle n’était pas autant emportée par la colère, elle n’aurait certainement pas dit ça mais aurait surement rougit de honte. Mais là, étrangement, elle ne rougissait pas et n’arrivait plus à se contenir.

Pourtant l’évidence lui sautait aux yeux. Elle savait exactement ce qu’elle devait faire mais l’idée de se faire tuer par Snape la seconde d’après la refroidissait presque instantanément. Pourtant c’était déjà arrivé … une fois et c’était lui qui en avait pris l’initiative d’ailleurs juste après avoir lu dans ses souvenirs !

Elle ne sut pas par quelle moyen elle y parvint – on pourrait attribuer ce geste à un moment de folie, un moment ou elle n’était plus elle-même – mais elle jeta un rapide coup d’œil à son professeur avant de faire un geste qu’elle ne se serait jamais cru capable de faire : embrasser son professeur. D’abord hésitante, Hermione réalisa plusieurs choses. La rumeur selon laquelle la peau de Snape serait froide comme un cadavre s’avérait totalement fausse puisqu’elle avait posé ses petites mains sur les joues légèrement rapeuses du professeur et sa peau était presque brûlante sous ses doigts. Deuxièmement, elle comprit qu’il lui serait difficile de se passer de ses lèvres si douces et sucrées – et pourtant elle n’y avait pas goûté si souvent ! – mais elle était certaine d’une chose, jamais un baiser ne lui avait procuré une telle sensation. Elle n’avait pas embrassé beaucoup de garçons et considérait que ceux échangés avec Viktor Krum étaient mémorable mais elle s’était trompée. Celui qu’elle vivait en ce moment était le meilleur. Et troisièmement, elle se débattait avec elle-même pour savoir par quel moyen elle pourrait faire comprendre à son partenaire qu’elle voulait approfondir ce baiser si ce n’est en collant plus son corps contre le sien…


Hj: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] 319461
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Re: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] EmptySam 29 Sep - 18:05

Spoiler:
 

Severus ne s’était pas attendu à ce que sa jeune élève ait autant de répartie, en tout cas pas à ce qu’elle s’oppose aussi fermement à lui. Oh, elle avait du caractère et il le savait très bien, mais pour lui qui pensait avoir entièrement raison dans cette affaire, c’était difficile de concevoir pourquoi Hermione insistait autant, pourquoi elle s’entêtait à lui mentir ainsi. L’idée qu’elle ai pu lui dire la vérité depuis le début était trop ridicule pour qu’il puisse vraiment y croire, mais plus les secondes s’écoulaient et plus il devait admettre qu’il avait peut-être eu tort. De douter de sa parole non seulement, mais surtout de s’être autant approché d’elle. Severus se laissa presque retomber contre elle, s’approchant assez pour l’empêcher de s’enfuir cette fois mais pas encore assez pour la toucher. Son nez aurait presque pu effleurer la peau de son cou s’il avait été un peu plus long (un comble !).

Il savait (?) qu’elle mentait, et pourtant elle parvenait à le faire douter, et autant dire que Severus n’appréciait pas le sentiment. C’était peut-être facile pour elle de lui mentir, mais il avait d’autres moyens de lui faire avouer son mensonge et ses petites ruses, un moyen qui ne requérait aucune parole. Il serra la mâchoire pour s’empêcher de répondre à la jeune femme, sachant très bien ce qu’il aurait dit s’il s’était laissé parler. Il ne pouvait pas la croire parce que c’était dans sa nature, parce que si ses souvenirs n’avaient pas été trafiqués les conséquences en seraient trop grandes, trop lourdes. Parce que dans son esprit, il était impensable qu’une belle jeune femme comme elle puisse lui avoir trouvé le moindre charme. Pas même s’il avait pu s’agir d’une simple passade adolescente. Mais alors penser qu’elle avait de véritables sentiments pour lui, c’était tout bonnement trop gros pour qu’il puisse y croire ne serait-ce qu’un seul instant.

Hermione était nerveuse, tout autant que lui, ça c’était certain, mais sans doute pour des raisons différentes. Elle devait se sentir coupable tandis que Severus était tendu pour une toute autre raison. Vraiment, s’approcher autant de la jeune femme n’était pas prudent, mais il avait assez de volonté et de contrôle pour ne pas aller trop loin. Et s’approcher de la jeune femme était une étape nécessaire à la suite de son plan, si sa présence la dérangeait tant que cela, c’était qu’elle avait menti. Et il comptait bien le lui faire avouer, d’une manière ou d’une autre. Il plongea son regard au fond de celui de Granger, essayant d’y lire quelque chose, une indication, quoi que ce soit pour lui prouver qu’il avait gagné la partie. Mais ce qu’il parvenait à y repérer n’était pas suffisant, elle était en colère, certes, mais ça ne prouvait rien et l’étincelle de peur qu’il pouvait voir luire au fond de ses yeux n’était pas suffisant pour prouver quoi que ce soit.

Ce qu’elle dit ensuite, par contre, l’était presque. Son ton était sarcastique et Severus savait bien que le sarcasme était un moyen de défense, un moyen d’éviter un sujet déplaisant en l’occurrence. Il sourit presque malgré lui, certain d’avoir gagné désormais. Elle allait se défiler, elle n’aurait jamais le courage de faire quoi que ce soit juste pour éviter qu’il la colle en retenue. Elle était peut-être orgueilleuse mais pas au point de faire quelque chose d’interdit pour sauver sa dignité. Et Severus était sur le point de le lui faire remarquer, les lèvres déjà légèrement entrouvertes pour crier victoire lorsque la jeune femme l’embrassa. Si Severus n’avait pas été aussi maître de lui-même il aurait sursauté, mais il resta paralysé. Les yeux grands ouverts sous le choc, il était incapable de bouger, de réagir. Ses pensées commençaient à s’emmêler, son cerveau commençant à essayer de comprendre si elle bluffait, s’il l’avait mal jugée ou si… s’il s’était simplement trompé depuis le début.

Hermione fit glisser sa main sur la joue du professeur de potions et Severus ferma les yeux, incapable de continuer à se poser ce genre de questions maintenant. Il se fichait pas mal de savoir si la jeune femme jouait avec lui ou si elle était sincère, il n’était plus capable d’y réfléchir et il se laissa faire. Il pouvait sentir la chaleur du corps d’Hermione à quelques centimètres du sien, ses lèvres chaudes, humides et au goût légèrement sucré. Il pouvait sentir l’odeur de son shampoing et l’odeur que les livres avaient laissée sur sa peau à force de lecture. Il avait le souffle coupé, le cerveau embrouillé et il pouvait sentir une vague de chaleur désormais familière l’envahir. Severus sentit Hermione se rapprocher encore un peu plus, collant presque leurs corps l’un à l’autre et il écarta son visage, rompant le baiser.

Il avait du mal à respirer. C’était ridicule, le baiser avait été chaste, court – trop court – et pourtant il avait l’impression d’avoir couru un marathon. Il regarda la jeune femme dans les yeux avant de s’éclaircir la gorge. « Ça ne prouve rien, je… je pense qu’il va falloir utiliser des arguments plus solides. » répondit-il finalement, ses lèvres s’étirant légèrement en ce qui devait ressembler à un sourire. Il se fichait pas mal de savoir s’il la croyait ou non, il avait juste besoin d’une excuse de retrouver ses lèvres, d’y gouter à nouveau, de presser leurs corps l’un à l’autre jusqu’à ce que plus rien ne les sépare. Severus se pressa contre elle, la poussant jusqu’à ce que son dos heurte la bibliothèque. Il posa son coude contre le meuble, sa main libre venant se poser sur la hanche d’Hermione avant de baisser la tête, prenant à nouveau ses lèvres avec les siennes.

Et cette fois ci, c’était complètement différent. Il ne l’avait pas embrassé pour prouver quoi que ce soit ou pour essayer de lui faire avouer ses mensonges, mais simplement parce qu’il en avait eu envie. Il évita d’y penser trop pour l’instant, il avait bien mieux à faire. Il pressa ses lèvres contre celles d’Hermione, passant sa langue dessus avant de la forcer à ouvrir la bouche pour l’accueillir. Il sentit un courant d’électricité parcourir son corps tout entier lorsque sa langue trouva celle de la jeune femme, commençant à la caresser doucement tout d’abord avant de se faire plus insistante, plus violente, plus désespérée. Il avait besoin de plus, et le sentiment l’effrayait, alors il se montra plus insistant pour essayer de ne plus y penser, pour effacer ce qui restait de sa conscience. Sa main descendit le long du corps de la Gryffondor jusqu’à pouvoir attraper sa jambe, la poussant légèrement sur le côté jusqu’à ce qu’il puisse glisser son corps entre les jambes d’Hermione, pressant leur bassin l’un à l’autre. Il avait l’impression d’étouffer et de respirer pour la première fois en même temps. Et il se demandait pourquoi il n’avait pas fait ça plus tôt, pourquoi il avait essayé de résister alors que tout les avait amenés jusqu’ici. Il pouvait sentir le corps d’Hermione pressé presque entièrement contre le sien et il avait du mal à se retenir d’en demander plus, de l’embrasser jusqu’à ce qu’elle se soumette entièrement à lui. Oh, il était fichu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty
MessageSujet: Re: Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]   Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prise en flagrant délit ! [Feat Severus Rogue ♥]
» Severus rogue, Le mangemort....
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Severus Rogue (validé)
» Devant les Bureaux de Severus Rogue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unbreakable vow :: LET'S PLAY :: V1 :: Les couloirs communs :: La Bibliothèque-