Partagez | .
 

 Fan Fiction de moi^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Fan Fiction de moi^^   Jeu 15 Juil - 21:32

Salut à vous tous,

Voici, c'est ma FanFiction avec quelques éléments de mon cru, sur le thème de Harry Potter. Oui, ce thème appartient à J.K. Rowling évidement. J'écris juste une histoire pour m'amuser et, peut-être et je l'espère sincèrement, vous distraire aussi. Alors, voilà, place à l'histoire.

Je n'ai pas encore de titre. Cela viendra j'imagine.


******************************************


Prologue

Un soir du mois de juillet 1997, sombre sans lune dans la ville de Londres. Big Ben sonnait justement le douzième coup de minuit. Tout était calme ou pas. On ne croirait jamais en la tranquillité d’une métropole comme Londres. Il y avait et y aurait toujours une activité constante. Tel était le lot des villes en ce monde. Approchons-nous tout particulièrement du port de cette cité. Quelque événement – non intéressant pour tout citadins de Londres pourtant – se passait dans ses faubourgs.

Quatre personnes se tenaient à environ un mètre d’écart l’un de l’autre. Des jeunes dans la vingtaine voir un adolescent. Ils discutaient à priori. La jeune femme aux beaux et longs cheveux dorés semblait argumenter pour quelque chose en sa faveur.

- Non! Je l’aime et si vous connaîtrez ce que je ressens…Argh!

Elle s’éloigna un peu des autres et soupira sur un ton las. Ses frères ne comprenaient pas les sentiments qu’elle vouait à Nathan et même s’il est…Un Moldu…Non! Cela ne changeait rien. Cela faisait plusieurs années même. Étant l’aînée des quatre, Gwellaouen penserait avoir l’assentiment de ses frères. Elle pouvait bien voguer de ses propres ailes dorénavant à 21 ans. Soupirant désespérément, la jeune femme vit venir Killian à elle. Ce dernier portait sa chevelure longue et noire, mais originalement celle-ci fut brune. Oui, la famille Selwyn, de leur généalogie très pure, a une particularité unique: les descendants sont tous des métamorphomages. De plus, ils acquièrent même quelques particularités reliées aux chats comme une métamorphose, des oreilles, une queue, des griffes convoquées à volonté. Peu importe, Killian habillé de vêtements complètement noirs et le plus calme de la famille, se planta devant sa sœur. Son regard sans émotion en disait long. Seulement, la jeune femme le connaissait mieux que quiconque, car tous deux furent très proches part leur petite différence d’âge. Ainsi, le jeune homme était véritablement triste.

- Gwen. On s’était promis de toujours rester ensemble quoiqu’il arrive. La famille avant tout et…Si la milice voir les Aurors te retrouveraient enfin?

- Ils ne me trouveront pas. Nathan est un Moldu. Je vivrai dans son monde avec lui surtout. Point.

Pour leur part, Shawn et Pekelo, ce dernier ayant la chevelure aussi blanche que la neige, gardèrent leurs distances. Malgré la détermination flagrante de leur frère, ils connaissaient déjà l’issue de toute cette affaire. Tous deux, voir même aussi Killian, savaient qu’il était impossible de faire changer d’idée leur grande sœur. Têtue comme ils l’étaient tous dans cette famille, ce fut évidemment perdu d’avance.

- Je n’y peux rien. Gardez bien vivant notre petit groupe et ne vous rendez jamais surtout.

On sembla alors apercevoir une larme glisser le long de la joue gauche de Gwellaouen. Elle ne fit aucun geste pour éliminer la marque de tristesse, sa déchirure, ce choix difficile à prendre. La jeune femme devait opter entre sa famille ou son amour. Seulement, on sut pertinemment que ce dernier l’emporta. Les trois frères ne bougèrent point. Killian se tint de marbre, droit et fier, comme à son habitude lors de l’enlacement avec sa douce sœur. Pekelo, le charmeur, eut malgré tout un petit sourire taquin vers celle-ci, ce qui lui vaut en plus une tape amicale sur la joue. Avec Shawn, Gwellaouen y alla plus doucement. Ce jeune homme habillé de baggies, t-shirt et chandail n’était encore qu’un adolescent de quinze ans après tout.

- Tu pourrais, au moins, tenter de venir nous voir…Ou, oui, on viendra te voir pour sûr.

- Sauf que toi, tu étudies encore à Poudlard.

Un sourire qui se transforma en rire gêna un peu Shawn dont sa chevelure – son visage en prime – prit la couleur des flammes. Killian et Pekelo approchèrent à cet instant même et, tout près de leur jeune frère, ils virent partir l’aînée vers un avenir inconnu. Gwellaouen souriait, cependant, et arbora un signe de main jusqu’à ce qu’elle disparaisse complètement à leur vue sur sa moto sombre.

Quelques minutes plus tard, soupirant, les trois frères durent se rendent à l’évidence de continuer leur vie marginale, quoique un peu déviante, sans leur sœur bien-aimée. Killian et Pekelo montèrent sur leur moto. Shawn grimpa avec le premier soit dorénavant l’aîné. Le seul bruit qui perça alors l’épais brouillard levant du port de Londres fut les moteurs rugissants et s’éloignant des deux puissantes motos noires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

MessageSujet: Re: Fan Fiction de moi^^   Ven 16 Juil - 1:03

Chapitre 1

Londres: Année 2009

Par un bel après-midi, dans un quartier de la banlieue de Londres soit Little Whining, nous approchons une rue en particulier. Celle qui fut nettement célèbre onze plus tôt: Privet Drive. Nous sommes aujourd’hui au numéro 12. Dans la cour arrière de cette petite demeure, pourtant toute charismatique du style britannique, paressait une fille. Oui, tout simplement une enfant d’environ 11 ans, le teint pâle presque vampirique, les cheveux longs et blonds. Habillée d’une robe noire à manches courtes et bouffantes légèrement gothique, Nuala portait aussi un brassard noir au poignet droit. On remarquera donc que cette fille avait déjà son propre style de vêtements. Elle s’ennuyait sincèrement observant machinalement ce petit accessoire de sa position couchée: le brassard donc. Il fallait avouer, qu’en ce mois de juillet, son amie était en voyage aux Antilles. Cette dernière devait se baigner, faire des châteaux de sable sur la plage et se faire chauffer au soleil. Ceci laissait un petit arrière goût de jalousie en Nuala. Pourquoi ses parents ne voulurent pas rejoindre la famille de son amie? Ah oui, Gwellaouen, la mère de cette enfant, lui dit cent fois au moins – si ce n’était pas plus – que sa lettre comme quoi elle était inscrite à Poudlard allait arriver sous peu. Il leurs fallait donc rester à la maison cette année. Un soupir empli de nonchalance sortit d’entre les deux belles petites lèvres légèrement pulpeuses. Nuala songeait que la lettre ne disparaitrait pas si les propriétaires n’étaient pas à la maison à son arrivée. Sa mère n’en fut pas aussi sûre. Sur le coup, cette confidence releva la curiosité de la jeune fille. Toutefois, en cet après-midi, elle était trop ennuyée pour même porter son esprit sur les lieux surprenants de l’école de Sorcellerie en Grande-Bretagne: Poudlard.

Subitement, les cheveux blonds de Nuala changèrent pour le rose, puis en blanc et finalement s’arrêtèrent au vert. Le pouvoir de la jeune fille était assez extraordinaire – en tout cas pour des yeux moldus – et cette dernière le savait très bien. Elle aurait, par contre, tant aimer être entourée de sorciers qui la reconnaîtraient comme telle au lieu de Moldus qui en seraient trop effrayés. Ainsi, Nuala devait cacher ce changement de couleur à autrui ni même produire d’autres tours de magie enfantins. Sa mère, sans compter son père, l’interdisait formellement. Bien, l’enfant s’y amusait tout de même, mais bon. Ce n’était franchement pas pareil que si d’autres gens la verraient. En fait, Nuala aurait tant voulu connaître d’autres personnes ayant l’exacte même particularité. Ils pourraient compétitionner ensemble et nommer un gagnant à celui ou celle – les filles étaient toujours les meilleures selon Nuala – qui changerait le plus rapidement sa couleur de cheveux.

Lentement, la jeune fille - ses cheveux retrouvant leur couleur dorée originale – se releva sur un air fort paresseux voir las. Elle entra, ensuite, par la porte arrière de sa maison. Dès les premiers pas à l’intérieur, Nuala se trouvait maintenant dans la cuisine – salle à manger de sa demeure. Tapisseries, comptoirs et carrelages dans le goût et style britannique, l’enfant y trouva sa mère. Gwellaouen semblait payer les comptes et fit signe de la rejoindre à la table – parallèle à la porte arrière. Le front plissée, la main gauche sur la tempe, la jeune femme atteignant maintenant la trentaine, était vêtue d’une belle petite robe bleu pâle allant parfaitement bien avec sa longue chevelure blonde changeant légèrement au rouge parfois. Sans faire de caprices, Nuala se prit un verre de jus d’orange dans le réfrigérateur et s’assit sur la chaise en face de sa mère. Pour la première minute, elle observait sa mère, les bras sur la table tout en se désaltérant, faire les divers calculs plus ou moins compliqués. Il ne vint aucunement à l’esprit de l’enfant, qu’un jour, ce serait à elle de compter son argent. Enfin, Gwen releva ses yeux bleu azur sur la couleur noisette de sa fille. Un sourire affectueux – comme toutes les mères avaient lorsqu’elles voulaient donner un cadeau à leur fille – au visage et la blonde tendit une lettre passablement jaunie voir fait en parchemin soit étrange à Nuala.

- C’est ta lettre pour Poudlard ma chérie. Ouvres-là et il faudra me dire ce qu’elle contient.

Le cœur se mit à battre légèrement plus fort alors ce qu’elle attendit tout l’été fut enfin arrivé. Une petite exclamation de joie surgit entre ses lèvres minces et Nuala prit, tout de même doucement, la lettre en question des mains de Gwen. La jeune fille ouvrit ensuite l’enveloppe à l’aide de ses doigts plus ou moins maladroits. Enfin, elle avait la lettre entre ses mains. Trop curieuse et excitée – même si cela ne se démontrait peut-être pas beaucoup extérieurement – Nuala lit ce qu’il y avait d’écrit rapidement sans prendre une pause pour reprendre son souffle. L’écriture était élégante, noire, fine et un peu penchée sur le côté droit. La lettre était signée Minerva Mcgonagall soit un professeur de cette école. Enfin, Nuala tenait cette lettre dont sa mère lui parla tant au cours de l’été voir tout le printemps durant. Ce fut bel et bien écrit qu’elle était inscrite à l’école de Sorcellerie de Poudlard: les mots utilisés démontraient un langage soutenu soit celui attendu par la jeune fille vu que Gwen lui parlait souvent du monde magique, mais encore plus de sa future école. Non, c’était réellement son école dorénavant. En plus, Nuala n’était plus inscrite à son ancienne. Néanmoins, la lettre continuait sur le matériel et vêtements à apporter puis les animaux permis. Aussitôt terminé, la jeune fille releva la tête pour fondre son regard dans celui de Gwellaouen.

- Je peux avoir un chat pour aller à Poudlard maman?

Un rire étouffé sortit d’entres les lèvres de la femme qui fut véritablement heureuse que cette lettre, non cette nouvelle vie, plaise à sa fille unique. De suite, calmant ce fou rire, elle demanda à Nuala pour avoir la lettre entre les mains. Hochant positivement de la tête, cette dernière la lui donna sans ajouter un seul mot. Toutefois, l’enfant aimait les animaux, mais encore plus les petites boules de poils toutes mignonnes. Puis, ce ne fut pas interdit à cette école. L’enfant espérait tellement en avoir le droit qu’elle se mordit légèrement les lèvres: s’en rendant vite compte, Nuala mit à la place ses mains sous ses cuisses pour balancer ses jambes sous la table dans un mouvement moyennement rapide. Elle observait maintenant sa mère lire la lettre à son tour. Son air était intéressé, mais surtout joyeux. Dans cette joie non feinte, la femme prit à nouveau la parole.

- Alors, je suis encore en vacances pour un moment. Que dirais-tu d’aller sur le Chemin de Traverse dans environ une semaine voir mercredi prochain?

Nuala passa une mèche de ses cheveux blonds derrière son oreille droite. Ses avant-bras à nouveau sur la table, elle acquiesça positivement et rapidement de la tête. La famille Miller allait que rarement dans le monde des sorciers et cette rue voir ruelle captivait les grands yeux de la jeune Nuala. Ceci fit sourire Gwellaouen de voir sa charmante fille et l’amadoua aussi en ce qui avait trait à la «baby face» toujours présent. La femme prit un air satisfait par la réponse de sa fille. Seulement, cette dernière n’avait pas terminé de parler. Sur le même ton de voix que les émotions laissées paraître sur son visage, elle dit alors.

- Papa pourrait nous accompagner peut-être?

Soupirant le sourire revenant de cesse à ses lèvres alors que Nuala ouvrait la bouche, Gwellaouen pensa soudainement à son mari. L’homme avait l’exact même âge et plutôt de taille moyenne ses cheveux châtains, doux et mis-long tombaient glissaient jusqu’à son cou. Une personne peut-être timide et moldue, mais oh combien gentil était ce Nathan. La femme aimait tendrement son mari. Oui, Gwen lui proposerait de prendre une journée de congé le mercredi prochain. Après tout, ce ne serait pas tous les jours que leur fille unique s’achèterait sa première baguette magique. Il lui fallait être avec sa famille ce jour-là. Finalement, Gwellaouen ferait probablement sa têtue s’il faudrait le convaincre. Sur son beau visage doux et paisible, elle répondit à Nuala.

- Bien, je vais lui proposer voir lui forcer la main. Mais tu sais comme ton père est gentil. Il ne voudra pas rater l’obtention de ta première baguette magique pour rien au monde.

Un petit rire sortit gentiment d’entre les lèvres de Gwellaouen qui fit écho avec celui de Nuala accompagnant sa mère. Si Nathan serait présent dans la pièce à ce même moment, il en serait été probablement outré, mais non pour longtemps. En effet, rien ne pourrait jamais être plus cher que la famille pour les Miller.

Le soir même soit pendant le repas où notre trois protagonistes dégustaient un bon fish & chips fait par les mains expertes de Gwellaouen, l’homme fut mit au courant pour la lettre et l’activité familiale de la semaine prochaine. Souriant timidement comme à son habitude, Nathan promis de pouvoir prendre un jour de repos. Après tout, n’était-il pas le président de sa petite entreprise? Il pouvait se le permettre en grand. Nuala en fut nettement heureuse en arborant un grand sourire et un merci de surcoît, mais restant tout de même zen autre part.

Cette soirée se passa bien et notre nouvelle future élève de Poudlard s’endormit en moins de deux dans son petit nid douillet de sa chambre la fenêtre donnant sur Privet Drive. Elle rêvait évidemment de la rentrée et des choses non encore découvertes de sa personne dans le monde des sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
 

Fan Fiction de moi^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [3ème année et +] #Cours 1# Le sortilège de stupéfiction
» PEtite fiction de Punxy pour les fans de Green Day ^^
» [Fan-fiction] Plasma, Wiret, Rhad'... et les autres.
» info sur docu fiction
» Cold fact, hot fiction [Setsuna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unbreakable vow :: LET'S PLAY :: V1 :: Galeries :: OS et fanfictions-