-17%
Le deal à ne pas rater :
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To à moins de 100€
99.66 € 119.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Make this mistake ◮ Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyMer 28 Nov - 21:41

Cela faisait à présent quelques semaines qu’Edward n’avait pas vu Seth en-dehors des cours et il devait bien avouer qu’il était assez fier de lui. Son sortilège de désillusion marchait plutôt bien, en tout cas il n’avait quasiment pas vu Seth dans son bureau et après un moment il avait arrêté de venir le chercher ici tout court. Il avait recommencé à passer du temps avec Robin, il s’était efforcé de garder leur relation la plus platonique possible, même s’il devait bien avouer que ses efforts n’avaient pas toujours été couronnés de succès. Enfin, ce n’était peut-être pas plus mal qu’il se soit forcé un peu, il ne pouvait pas rester sage toute sa vie juste parce qu’il se sentait coupable à cause de Seth et qu’il avait également un peu peur de dire ou faire une bêtise quand il était avec Robin. Ça avait été un peu plus dur que prévu de ne pas laisser ses pensées vagabonder vers le jeune Serpentard quand il avait Robin dans ses bras, au bout d’un moment, il avait plus ou moins abandonné, même s’il savait qu’il ne rendait définitivement service à personne en se laissant aller comme ça. Sans compter qu’il trouvait la réalité d’autant plus frustrante, qu’il se sentait alors coupable de ressentir ça envers Robin alors que son collègue était assez parfait pour lui dans le genre et que dans d’autres circonstances, ils auraient pu vraiment s’entendre à la perfection. Il était coincé dans une espèce de cercle vicieux et quoiqu’il fasse, il se sentait coupable. La seule satisfaction qu’il avait obtenue ces dernières semaines avait été celle de ne plus passer de temps avec Seth, enfin, même s’il avait imaginé qu’il se serait senti plus soulagé que ça. Au fond, le jeune Serpentard lui manquait un peu et il n’aimait pas ça du tout, alors il essayait de se forcer à passer encore plus de temps avec Robin, pour essayer d’oublier Seth, sans grands résultats pour l’instant, ce qui le faisait se sentir encore plus coupable. Il soupira, tout seul dans son bureau, il allait lui falloir un peu plus de temps que nécessaire, enfin il avait réussi à éviter Seth au maximum ces dernières semaines, il n’avait qu’à continuer comme ça jusqu’à la fin de l’année. Les vacances de Noël approchaient déjà à grands pas et Seth retournerait sans nul doute chez ses parents pour les fêtes, ce qui lui laisserait deux semaines de repos pour essayer de se décontracter. Il avait l’impression d’être une véritable pelote de nerfs, et le courrier qu’il avait reçu il y a quelques jours ne l’avait pas le moins du monde aidé.

Il ferma les yeux et essaya, tant bien que mal, de chasser les souvenirs de sa dernière entrevue avec son père. Il était venu jusqu’à Pré-au-Lard pour lui parler et Edward avait supposé qu’il avait quelque chose d’important à lui dire, il ne savait pas pourquoi il était allé s’imaginer ça, honnêtement. Il aurait dû se douter que désormais qu’il était toute l’année à Poudlard, son père allait être en manque d’occasion de venir lui pourrir le moral et qu’il ne pourrait pas résister à l’envie de venir le rabaisser alors qu’il était déjà à terre. Oh bien sûr son père n’avait aucun moyen de savoir que ce n’était vraiment pas le bon moment, qu’Edward n’avait définitivement pas besoin de ça, mais il avait une sorte de radar qui le prévenait dès qu’il avait une occasion de venir en rajouter une couche apparemment, parce qu’il avait choisi cette semaine là pour venir rattraper le temps perdu avec son fils. « Ils t’ont pas encore viré alors ? » Le père d’Edward faisait partie de ces gens qui ne s’expriment qu’en plaisantant et en faisant des remarques vexantes, autant dire que le courant n’était jamais réellement bien passé entre le professeur de Sortilèges et son paternel. Ce dernier était dur, strict, sévère, autoritaire, il détestait avoir tort et il n’avait aucune, mais alors aucune sensibilité. Il n’avait aucun tact et quasiment aucun savoir-vivre, en fait, il était l’opposé de son fils dans bien des domaines, il fallait dire qu’Edward avait quasiment tout pris de sa mère, autant pour le physique que pour le caractère. Il avait l’habitude des réflexions de son père alors il s’était contenté de rire doucement, de répondre normalement et de commander une Bièraubeurre pour lui ainsi qu’un whisky pour son père. Il avait ignoré son commentaire sur « la boisson de fillette » qu’il avait commandé, s’estimant heureux qu’il n’ait pas utilisé un mot plus offensant. Généralement quand il voulait le vexer, il allait taper dans les surnoms féminins et autres allusions à sa sexualité. Son père n’avait jamais véritablement accepté son homosexualité, il ne l’avait pas rejeté, mais même s’il ne se montrait jamais violent envers lui, Edward savait que son père n’approuvait pas, il n’arrivait pas à comprendre le ‘choix’ de son fils, et Edward quant à lui était incapable de lui faire comprendre qu’il n’avait rien choisi du tout. Enfin, ce n’était jamais qu’un motif de désaccord supplémentaire entre les deux Nicholls, rien de bien nouveau sous le soleil. « Toujours pas de fille en vue, fiston ? Et par fille je veux dire une vraie, pas un grand baraqué qui met des robes à paillette et qui se fait appeler Martha. » Edward avait heureusement trop l’habitude de ce genre de réflexions pour dire quoique ce soit, il se contenta de lever les yeux au ciel, l’air désabusé, et de répondre que non, il n’y avait personne, se permettant de rajouter au passage qu’il n’y avait très certainement pas de femmes dans sa vie. « Pourquoi tu as choisi de venir travailler ici aussi. Comment est-ce que tu veux rencontrer quelqu’un ? Et puis t’es loin d’être bête, t’aurais pu te trouver un boulot bien mieux payé à Londres ou dans les alentours. » Edward but une très longue gorgée de bièraubeurre en félicitant mentalement son père, il avait réussi à remettre sur le tapis leurs deux plus gros motifs de désaccord en moins d’une minute, ça devait tenir du record pour eux. « Je t’ai déjà dit cent-mille fois que j’avais toujours voulu enseigner ici, c’est un rêve papa, tu peux comprendre ça quand même. » Il but une autre gorgée de bièraubeurre et essaya d’ignorer l’expression de désaccord sur le visage de son père. Il échoua lamentablement. « Et ça a l’air de tellement te réussir que t’aurais tort de pas insister. T’as l’air complètement crevé. » Edward baissa les yeux et préféra ne rien dire, il était fatigué oui, mais il avait toujours su que ses premières années ici allaient être dures, il ne s’était pas attendu à ce qu’elles le soient autant mais bon. « Je t’avais dit que t’étais pas fait pour enseigner, tu es incapable de te montrer strict, pas étonnant que t’aies du mal à te faire respecter de tes élèves. » Et franchement, son père avait touché trop juste cette fois-ci pour qu’Edward ne soit pas vexé par cette réflexion. Il se mordit l’intérieur de la joue et détourna les yeux pour essayer de cacher son embarras, mais il savait que son père l’avait très bien remarqué et il passa la demi-heure suivante à essayer de le convaincre d’abandonner, « ça ne sert à rien », « tu perds ton temps ». Il avait déjà tout entendu, mais pour la première fois de sa vie, Edward commença à croire son père, peut-être que c’était lui qui avait eu raison depuis le début, peut-être qu’il ferait mieux de tout abandonner et d’aller se reconvertir. Il n’en savait plus trop rien pour être honnête. Finalement, après une bonne heure et demie passée en compagnie de son père, Edward avait envie de pleurer, il ne savait pas comment ça se faisait, mais dès qu’il se retrouvait en face de son père, il redevenait l’adolescent fragile et sensible qu’il avait été, celui qui n’avait jamais réussi à se remettre de la mort de sa mère et qui n’avait jamais trouvé la moindre façon de communiquer avec le seul parent en vie qu’il lui restait. Il détestait ces réunions avec son père, mais il préférait crever plutôt que de lui laisser voir que tout ce qu’il lui disait le touchait. Il l’avait déjà assez traité de tapette comme ça pour toute une vie, Edward ne tenait pas à lui offrir une occasion supplémentaire de remettre tout ça sur le dos de son orientation sexuelle, il en avait assez entendu comme ça pour aujourd’hui.

Au final, il était parti et il était allé se réfugier directement dans son bureau, il avait sorti la bouteille de whisky qu’il cachait soigneusement dans le tiroir de son bureau ainsi qu’un verre vide. Il avait du coup totalement oublié de remettre en place le sortilège pour protéger la piège de Seth – de toute façon il n’était plus à ça près. Il s’était servi un verre, puis deux… Il en avait à présent quatre ou cinq derrière lui et même s’il avait conscience d’avoir déjà trop bu, il n’arrivait pas à le regretter parce que ça lui avait permis de sortir cette entrevue avec son père un tout petit peu de sa tête, et c’était déjà une victoire en soi. Il était en train d’envisager la possibilité d’aller donner sa démission quand il entendit des coups frappés à la porte. « Entrez. » Avait-il déclaré, la voix légèrement enrouée, avant d’avoir pris le temps de réfléchir, et bien sûr, Seth fut la personne qui entra quelques secondes plus tard dans son bureau. Edward n’arrivait pas à trouver la force d’en avoir quelque chose à faire pour être totalement honnête, l’alcool avait peu à peu court-circuité les connections entre ses neurones et il se fichait pas mal de tous les efforts qu’il avait fait jusqu’à présent pour éviter le vert et argent. « Ah Seth ! Bonjour, entre, entre. » Déclara-t-il d’un ton à peu près normal avant de se relever de son siège, son verre encore à la main. Il en prit une nouvelle gorgée avant de le reposer sur son bureau et de relever les yeux vers Seth. « Tu veux un verre ? » Lui proposa-t-il le plus naturellement du monde parce que vraiment, il avait trop bu pour se soucier de ce qu’il était acceptable pour lui de faire ou de ne pas faire, et que tout ce à quoi il avait le courage de penser maintenant, c’était que ce serait malpoli de sa part de boire et de ne pas en proposer un peu à Seth. Il sortit un deuxième verre vide du tiroir de son bureau et le posa sur le meuble avant de le remplir un tout petit peu, juste un fond, il avait encore un minimum conscience de ce qu’il faisait, assez pour ne pas risquer de mettre Seth dans le même état que lui en tout cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyMer 28 Nov - 23:56

Le serpentard écrasa nerveusement sa cigarette en entendant du bruit non loin. Il n’était pas d’humeur à voir qui que ce soit, et vu le bruit des pas, il ne se faisait aucun doute sur la responsable, elle avait une démarche reconnaissable entre mille, et il savait de toute manière qu’elle était en train de le chercher. En même temps, c’était de sa faute aussi, elle était encore plus chiante que d’habitude, mais vu qu’il ne supportait plus de passer du temps avec elle, il avait tendance à l’éviter plus que de raison et ça finissait par lui retomber dessus, se cacher de sa copine, ce n’était pas réellement le genre de programme qu’il avait prévu pour ses soirées. Pourquoi est-ce qu’être tranquille était si difficile ? Seth se glissa rapidement derrière la porte la plus proche et la referma légèrement pour être certain de la voir passer ; il aurait pu se forcer un peu, mais il avait beau faire, il n’arrivait pas à faire le moindre effort ; ils pouvaient bien vivre sans lui 5 minutes merde ! Le serpentard soupira doucement pour se calmer, ça l’agaçait profondément de les voir agir comme ça, mais il ne valait pas mieux. Combien de fois est ce qu’il était passé devant le bureau d’Edward ? Alors qu’il savait très bien qu’il ne voulait pas le voir ? Seth avait espéré qu’avec le temps, il aurait une chance de reprendre là où ils s’étaient arrêté, apparemment il s’était bien planté, parce qu’à part en cours, il n’avait pas réussi à lui tomber dessus une seule fois. Le serpentard ne se faisait pas de fausse idée, il savait qu’Edward faisait tout pour l’éviter, mais il s’était tout de même attendu à ce que ça se tasse un peu. Il aurait certainement dû abandonner, le laisser tranquille, se contenter de jouer les élèves modèle ou au moins un élève tout court, mais non, autant parce que ça ne lui suffisait pas, que parce qu’il n’arrivait pas à se décider à laisser tomber. Edward avait eu raison sur toute la ligne , mais même s’il s’en rendait parfaitement compte , Seth n’avait aucune envie de simplement obéir , que ce soit interdit ou non , il n’avait pas envie d’arrêter là , parce qu’il avait l’impression que c’était tout ce qu’il pouvait avoir d’Edward maintenant ; il avait certainement perdu son respect , s’il l’avait déjà eu un jour , et vu les dernières semaines , ça ne l’aurait pas étonné qu’il ne pense même plus l’apprécier ; autant dire qu’il ne pouvait plus compter que sur l’attraction physique , et si c’était tout ce qui resté à avoir , il essayerait de faire avec. Le serpentard colla sa tête contre le mur derrière lui, la prote toujours légèrement entrouverte, il ne savait pas pourquoi il tenait tellement à avoir une quelconque importance pour Edward, ce n’était qu’un professeur, et le fait de l’avoir rencontré avant de le voir sous ce rôle-là n’avait pas réellement joué un rôle si ? Il ne gardait pas de souvenirs marquants de cette soirée, enfin rien en comparaison de ce qui était arrivé récemment. Et il ne voyait plus du tout Edward de la même manière depuis, il avait largement dépassé le rôle de l’inconnu.

Une ombre dans le couloir attira rapidement son attention, et il retint sa respiration le temps de la voir passer ; il ne bougea pas de sa place avant d’avoir eu la certitude qu’elle n’était plus dans le couloir, après avoir entendu ses pas s’éloigner puis disparaitre. Le serpentard finit par ressortir et de prendre la direction opposé, il aurait pu retourner au dortoir directement, mais il avait bien envie de fumer une autre cigarette et il n’avait aucune envie de traverser la salle commune maintenant, il n’avait juste envie de voir personne. Nuance, il n’avait envie de voir personne, excepté la personne qui n’avait pas envie de le voir lui, ironie quand tu nous tiens. Seth regarda rapidement derrière lui, dans la direction par laquelle Cee était partie, et secoua doucement la tête, non, il essayerait peut être de se rattraper plus tard, mais pas ce soir ; il regarda dans l’autre sens et soupira, il n’arrivait pas à croire qu’il allait encore essayer, ce n’était même plus être buté à ce point-là. Il glissa ses mains dans ses poches et se dirigea, sans se presser, vers l’étage supérieur. En arrivant devant son bureau , Seth fut presque tenté de simplement rentrer , comme pour essayer de le prendre par surprise , ne pas lui laisser le temps de s’enfuir quelque que soit le moyen qu’il utilisait ; mais il finit néanmoins par frapper à la porte , ce n’était pas une bonne idée de commencer les hostilités de manière trop brutal surtout qu’il ne savait pas réellement pourquoi il avait à tout prix envie de venir le voir , et qui plus est Edward ne le reconnaitrait certainement pas à a façon de frapper , donc autant essayer la manière douce pour une fois. Il laissa retomber son bras après avoir toqué, quasiment déjà près à s’en aller, après tout pourquoi aujourd’hui plus qu’un autre jour ? Aussi fut -il déjà surprit d’entendre son professeur l’enjoindre à entrer, mais ce fut bien pire quand il arriva à l’intérieur, il n’avait pas l’impression qu’Edward soit énervé de le voir et rien que ça c’était déjà un début, mais quand il prit la parole, Seth faillit carrément se figer sur place. Les yeux légèrement écarquillés, il continua son chemin vers le bureau, avec l’étrange envie de chercher une caméra cachée. Ce n’était pas du tout la réaction qu’il s’attendait en venant ici, et déjà qu’il n’était pas certain des raisons qui l’avait poussé à venir, Seth se sentait encore plus perdu. Et apparemment Edward n’avait pas fini de le surprendre ce soir, ses yeux se posèrent finalement sur le verre qu’il tenait et il haussa un sourcil, d’abord perplexe, puis carrément amusé. Il n’aurait jamais cru que les rôles puissent être inversés un jour. Seth se doutait, vu sa réaction, que ce n’était pas le premier, rester à voir jusqu’à où il était allé exactement. Il n’eut même pas à poser la question, le chiffre tripla de lui-même quand Edward lui proposa carrément un verre. Le serpentard le regarda faire sans arriver à effacer son expression ébahi ; ok, vu la quantité, il n’allait pas s’étouffer, mais même, rien que l’idée d’Edward lui propose de l’alcool ça tenait déjà du miracle. « Merci » finit-il tout de même par lâcher, encore incapable de faire une phrase plus complexe. Il baissa les yeux vers le verre, puis vers Edward, et les plissa légèrement comme s’il cherchait où était le truc ; sa méfiance disparut rapidement quand il se rappela à qui il avait à faire, et il tendit la main vers lui sans chercher à faire le difficile. Seth ne commença à réfléchir à tout ça qu’une fois son verre vide et reposé. Il ne voyait pas ce qui avait pu pousser Edward à se mettre à boire comme ça , ça ne correspondait tellement pas à l’image qu’il en avait , à la résistance qu’il lui avait montré jusque-là , que Seth se sentait un peu désemparé , et pas réellement certain de la marche à suivre.

Si Edward avait essayé de le jeter dehors ou c’était montré désagréable, Seth aurait tout de suite su comment enchainer, il aurait agi comme à son habitude en le cherchant, en essayant de retourner tout ce qu’il aurait bien pu dire contre lui, mais à le voir comme ça, le serpentard était presque aussi démuni que quand il avait perdu sa voix. Seulement, il n’était pas venu pour rester muet, et même si ça lui semblait bizarre de s’attaquer à lui alors qu’il n’avait pas été désagréable jusque-là, Seth n’avait pas d’autre solution sous la main. « Vous avez changé d'avis ? Fatigué de me fuir ? » Au fond, ce n’était pas dit de façon si agressive que ça, au contraire, il n’avait pas pu s’empêcher d’afficher un sourire en coin, comme si voir Edward comme ça l’empêchait d’être de mauvaise humeur, il n’arrivait pas à afficher une expression neutre ; et plus il y repensait, plus ça l’amusait. Il se passa rapidement la langue sur ses lèvres comme pour essayer de réprimer le plus possible son sourire, il devait essayer de ne pas trop apprécier la situation tant qu’il ne savait pas où en était exactement Edward, il aurait détesté se faire éjecter si rapidement alors que ça risquait d’être intéressant. Seth n’avait plus réellement besoin de moyen de pression sur son professeur, mais il venait pourtant d’en trouver un nouveau, sans même l’avoir cherché. « Je dois reconnaitre que je préfère ça » il reposa les yeux sur son verre et fit doucement tourner son index sur le rebord. « Est-ce que ça veut dire que c’est finit ? Vous ne m’en voulez plus ? » Demanda t’il légèrement, presque avec innocence. Il n’y croyait pas une seule seconde, ce n’était qu’un moyen comme un autre de mesurer ce qu’il pouvait tenter ou non. Seth ne chercha pas à s’approcher plus d’Edward, c’est à peine s’il le regarda, il ne voulait pas tout gâcher une fois de plus en lui donnant une mauvaise idée sur les intentions qui l’avait poussé à venir cette fois ci. Depuis qu’ils s’étaient séparés, le serpentard avait simplement voulu régler les choses, sans savoir exactement comme si prendre, ni abandonner complétement ce qu’il voulait, simplement calmer le jeu ; seulement la donne était différente ce soir et ça risquait de compliquer les choses.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyJeu 29 Nov - 10:58

Edward avait déjà trop bu pour être capable de bien se rendre compte de ce qu'il faisait, et toutes les décisions qu'il prenait, il ne les enregistrait vraiment que quelques secondes trop tard. De toute façon, ce n'était pas comme si ça le dérangeait vraiment, en temps normal il aurait tout fait pour forcer Seth à s'éloigner, mais là il lui proposait un verre et il se fichait complètement de savoir si ça allait lui retomber dessus à un moment ou à un autre. Pire que ça, il aurait menti en disant qu'il n'avait pas autre chose en tête quand il lui proposait de rester. Il savait qu'il allait probablement regretter toutes ces décisions qu'il prenait alors qu'il avait bu, mais là, tout de suite, il n'était pas d'humeur à se demander s'il était censé avoir des états d'âmes ou pas, tout ce qu'il voyait, c'était que Seth paraissait agréablement surpris et qu'il avait même fait l'effort de ne pas lui lancer de remarques trop désagréable à la figure. C'était tout ce qu'il y avait à noter d'important selon lui. Il regarda le jeune homme finir son verre en une gorgée et fronça légèrement les sourcils, se demandant finalement si c'était l'idée du siècle de servir de l'alcool à un élève mineur, surtout Seth, il se souvenait très bien de ce qu'il s'était passé la dernière fois qu'il avait vu Seth après avoir bu. Enfin, peut-être que c'était exactement pour ça qu'il lui avait proposé un verre, il n'avait pas envie de se montrer raisonnable et il était prêt à accepter le fait qu'il avait véritablement envie de faire quelque chose avec Seth ce soir là. Il n'en était toujours pas particulièrement fier, mais il avait définitivement trop bu pour essayer d'écouter la partie de son cerveau qui cherchait encore à lutter contre son attirance envers le jeune homme. Il était trop tard pour ça, et tout ce qu'il pouvait remarquer, c'était le petit sourire en coin qui était venu étirer doucement les lèvres de Seth et qui lui donnait particulièrement envie de venir les capturer avec les siennes. Il détourna le regard et se mordilla légèrement la lèvre, il n'allait pas non plus se jeter sur lui, il avait beau en avoir envie et avoir de moins en moins d'arguments à opposer à cette idée, il n'était pas encore bourré au point de ne plus réfléchir du tout, et même s'il trouvait que l'idée d'aller embrasser Seth était absolument merveilleuse et brillante en tout point, il n'était pas encore prêt à se jeter à l'eau complètement, pas avant d'avoir un minimum testé la température en tout cas.

Ce fut à son tour de lancer un petit sourire amusé à Seth quand celui-ci répliqua. Il se contenta de passer lentement sa langue sur ses lèvres et de prendre une nouvelle gorgée de whisky. Il remplit à nouveau son verre avant de faire de même avec celui de Seth, cette fois-ci encore avec juste un fond, il allait avoir assez à se reprocher comme ça le lendemain sans en rajouter encore plus. Et pour se forcer à tenir sa résolution, il rangea la bouteille dans le tiroir de son bureau après les avoir tous les deux resservi. Edward laissa échapper un petit rire léger en entendant la question de son élève. Lui en vouloir ? Il n'était probablement pas censé trouver ça particulièrement drôle, mais ça lui paraissait ironique que Seth lui demande ça alors que depuis le début il avait été incapable de lui en vouloir justement, et il fallait dire aussi que la façon innocente et presque embarrassée avec laquelle Seth lui avait posé la question n'avait pas aidé. « Je ne t'en ai jamais voulu, ne sois pas ridicule. » Il ne put réprimer un petit sourire en coin tandis qu'il baissait à nouveau les yeux sur Seth. Il passa encore une fois sa langue sur ses lèvres tout en détaillant le jeune homme du regard, il aurait probablement dû faire un effort pour ne pas le mater de manière aussi évidente, mais il avait un peu trop de verre de whisky derrière lui pour trouver en lui la volonté d'en avoir quelque chose à faire. Ce n'était pas comme si Seth ne savait pas qu'il le trouvait attirant de toute façon, il s'était montré assez clair sur le sujet la dernière fois. Il se mordit la lèvre inférieure pour essayer de se reprendre et s'éclaircit rapidement la gorge avant de porter à nouveau son verre à ses lèvres. Il baissa brièvement les yeux en se rendant compte qu'il était probablement en train d'envoyer des signaux un peu contradictoires à Seth, et ce n'était pas non plus ce qu'il voulait. « Disons plutôt que je n'ai pas spécialement envie de t'éviter ce soir. » Il ne savait pas exactement où il en était, l'alcool ne l'aidait pas à mettre de l'ordre dans ses idées très franchement, mais il était quasiment certain que dès le lendemain, il aurait envie de revenir à la situation telle qu'elle avait été avant que Seth ne rentre dans son bureau, et il n'avait pas envie que Seth se méprenne là-dessus. Il ne lui en avait jamais voulu, il avait envie d'être avec lui maintenant, mais il n'avait pas envie que le jeune Serpentard pense qu'il allait se comporter comme ça tout le temps à partir de maintenant. Il se mordit à nouveau la lèvre inférieure, se rendant compte que c'était parfaitement dégueulasse de sa part de vouloir ça, mais c'était pourtant la vérité, et il n'avait pas la force de caractère suffisante pour avoir envie d'agir différemment vu la situation. Il avait prévu de faire des conneries ce soir et de les assumer le lendemain, comme à chaque fois qu'il buvait un peu trop d'ailleurs. Enfin, il était quand même conscient de ne pas forcer la main de Seth, s'il n'était pas d'accord, il pouvait encore sortir, ce n'était définitivement pas ce qu'Edward souhaitait mais même bourré, il n'avait aucunement l'intention de revenir entièrement sur ce qu'il avait dit. Il prit une nouvelle gorgée de whisky avant de contourner lentement le bureau pour aller se poser à côté de Seth. Il s'adossa à son bureau et baissa les yeux sur le jeune homme, un petit sourire au coin des lèvres. « Enfin je suis content que tu sois venu. » Souffla-t-il doucement avant de se pinçer les lèvres et de baisser à nouveau brièvement les yeux. Peu importe la quantité d'alcool qu'il avait dans le sang, ce n'était jamais facile pour lui d'admettre ce genre de choses, surtout quand c'était à Seth qu'il le faisait. Ses yeux se posèrent involontairement sur les lèvres du jeune Serpentard et il mit à nouveau plus de temps que nécessaire à s'en détacher, quand il s'en rendit finalement compte, il déglutit avec difficulté et détourna légèrement les yeux en rougissant.

Il s'éclaircit à nouveau la gorge pour essayer de faire passer sa gêne et se força à baisser les yeux vers Seth. « Tu... uh, voulais quelque chose au fait ? » Après tout, il était venu dans son bureau, il avait probablement eu quelque chose à lui dire ou à lui demander, c'était peut-être mieux qu'il le fasse tout de suite, avant qu'Edward ne perde totalement le contrôle et ne se jette sur lui. Il sentit sa gorge se dessécher rapidement à cette pensée et il prit une nouvelle gorgée de whisky pour essayer de lutter contre le phénomène, sans grand succès malheureusement. Il arrivait à peine à détacher ses yeux du jeune homme à présent, et s'il avait un peu moins d'alcool dans le sang, il aurait probablement eu honte des pensées qui lui traversaient l'esprit alors qu'il contemplait discrètement son élève en attendant sa réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyJeu 29 Nov - 15:14

Calmer le jeu, c’était réellement ce qui le poussait à venir depuis la dernière fois ; temporairement seulement , histoire de pouvoir l’approcher sans le voir partir dans l’autre sens , seulement jusqu’ici , il n’avait même pas réussi à le croiser en dehors des cours , autant dire que ça lui avait compliqué la tâche ; mais ce soir aussi , ça ne serait pas facile d’essayer de calmer les chose , pour de toutes autres raisons néanmoins. Seth aurait dû se satisfaire de le voir lui adresser la parole sans chercher à quitter la pièce dans la foulée, mais non, ce n’était pas le vrai problème, il se rendait bien compte que l’alcool l’avait adoucit, c’était toujours bon à prendre, et c’était difficile de ne pas vouloir en profiter. Il se mordilla légèrement la lèvre, pensif, ça aurait plus que malhonnête d’essayer quoi que ce soit alors qu’Edward avait un bon nombre de verre derrière lui, mais c’était aussi atrocement tentant , et il ne voyait pas ce que ça pourrait bien changer de baisser encore un peu plus dans son estime , il n’était plus à ça près. Seth n’avait pas raté la façon dont il avait réagi la dernière fois, et plus encore que son aveu sur son attraction, sa façon de répondre à son baiser et de frissonner sous ses doigts avaient été bien plus parlant, il avait résisté mais pas de manière totale, qu’est-ce que ça donnerait s’il n’avait pas tous ses moyens de contrôle ? Le serpentard suivit son doigt du regard, toujours occupé à suivre le contour de son verre, à nouveau rempli, est ce qu’il était capable de s’abaisser à ça ? Alors qu’il était justement venu pour essayer de remettre un peu les choses à la normal ? Seth sourit doucement lorsqu’Edward lui répondit, Il ne lui en avait jamais voulu ? Ça tenait du miracle tiens. Après tout ce qu’il avait fait ou tenté de faire, son professeur en aurait tous les droits ; il soupira doucement, de toute manière quoi qu’il risque d’entendre maintenant, il fallait qu’il fasse la part des choses, l’alcool qu’avait pris Edward avait un bon rôle à jouer là-dedans. Pourtant, Seth était bien tenté d’y croire, mais qu’il lui en veuille ou non, n’était pas le vrai problème, il voulait simplement qu’il arrête de l’éviter et d’agir de manière si opposé avec lui. Seth ne put réprimer un nouveau sourire en coin devant la façon d’Edward de le regardait, tout autant que ce qu’il venait de dire, il fallait qu’il fasse attention à la manière de l’interpréter. Ça lui facilitait presque sa décision cependant. Est-ce qu’il était capable de profiter de la situation ? Vu comment les choses tournaient, il n’aurait bientôt même plus à y réfléchir ; s’il avait déjà pensé à essayer d’agir comme la dernière fois, certain de rencontrer bien moins de résistance, Seth avait l’impression qu’il n’aurait même pas à forcer quoi que ce soit. Dire qu’il n’était même pas venu dans cette optique.

Un soupir amusé lui échappa et il leva un sourcil faussement blasé, vraiment ? Il n’avait pas envie de l’éviter ce soir ? Il aurait pu se vexer qu’il ne soit pas décidé à complétement passer là-dessus , que ça se résume à ce soir , mais Seth se rendait bien compte que l’alcool était la seule chose qui lui permettait de rester dans la même pièce que lui à cet instant ,et loin de lui en vouloir pour ça , il préférait en profiter pleinement. Et franchement le message pouvait être difficilement plus clair, il dut encore se forcer pour ne pas montrer à quel point il appréciait la situation. Il se rappelait très bien lorsque les rôles avaient été inversé ; et le fait de savoir qu’Edward lui n’aurait sans doute rien fait n’y changeait rien, il n’était pas son professeur et ne comptait pas laisser passer une opportunité pareille, pour tout dire, s’il n’avait pas rangé sa bouteille, il aurait presque pu le pousser à continuer à la descendre, histoire d’être certain qu’il n’aurait plus la moindre volonté de dire non , mais c’était aussi bien comme ça , il n’y était strictement pour rien dans l’état d’Edward , et ça lui changeait agréablement de ne pas être le coupable pour une fois. Il finit par prendre son verre pour cacher son sourire, content qu’il soit venu ? Oui, il n’y avait pas à dire Edward était bien loin d’être sobre pour lui dire ce genre de chose. Il n’arriva pas à réprimer un sourire moqueur devant la réaction de son professeur, ça lui avait presque manqué de le voir rougir tiens. Dans tous les cas, savoir que le bureau n’était même plus entre eux et que ce n’était même pas lui qui en avait fait le tour ne faisait que renforcer ses idées. Le serpentard vida à nouveau son verre et le reposa, sans reposer les yeux sur Edward, Pourquoi il était là ? Ce qu’il voulait ? Il réfléchit un instant, il pouvait toujours essayer de calmer les choses, il lui suffisait de s’excuser pour la dernière fois et de sorti le bureau tant qu’Edward n’avait rien fait, il lui en serait certainement redevable plus tard, ça aurait été une fois de plus la chose la plus raisonnable, s’en aller tout simplement. Seulement, encore une fois, cette solution-là ne le tentait absolument pas. Mais il pouvait toujours faire semblant de l’être, si pour une fois il arrivait à le faire venir à lui et non pas l’inverse, le serpentard serait gagnant sur toute la ligne. Seth se tourna à moitié vers lui, l’air faussement gêné. « Ah oui, je voulais juste m’excuser » Ce n’était pas totalement faux, il voulait réellement s’excuser pour avoir essayé de trop forcer les choses, mais ça semblait déplacé vu ce qu’il avait en tête actuellement. Il baissa un instant les yeux pour faire bonne mesure et s’approcha légèrement avant de les relever. Il aurait voulu garder une expression innocente, mais il était incapable de réprimer son sourire en coin, ce qui rendait ses paroles tout sauf crédible, mais ça n’avait pas d’importance. « Et vous assurer que je ne recommencerais plus » Pas avant un moment en tout cas, c’est ce qu’il aurait dû avoir en tête, mais vu la situation, c’était juste une façon comme une autre de le forcer, lui, à agir. Il s’approcha encore un peu, et ses yeux se baissèrent rapidement vers ses lèvres, et il passa doucement sa langue sur ses lèvres « Je ne chercherais plus à vous embrasser, promis » Il releva ses yeux vers les siens avec sérieux avant de détourner le regard vers son verre, puis de revenir vers celui d’Edward, il glissa rapidement sa main sur la sienne pour le récupérer, frôlant bien trop sa peau pour attraper un simple verre. « Et vous ne devriez pas boire autant, professeur » reprit-il avec un sourire moqueur avant de poser ses lèvres sur le rebord et de lui voler une gorgée, sans le quitter des yeux. Il reposa le verre sur le bureau à côté du sien, et recula d’un pas pour remettre un peu de distance entre eux, histoire de faire durer la partie un peu plus longtemps.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyJeu 29 Nov - 16:59

Edward aurait probablement dû s’en vouloir un minimum d’avoir autant envie de Seth à ce moment là, mais il en était incapable, c’était au-dessus de ses moyens, pas après tout le whisky qu’il avait bu, pas en sachant ce qu’il savait sur Seth, pas alors qu’il se souvenait encore vaguement du goût des lèvres de son élève sur les siennes et qu’il ne rêvait que d’y goûter à nouveau pour se rafraichir un peu la mémoire. Il avait dépassé depuis longtemps le moment où il aurait pu avoir honte de ce qu’il ressentait envers Seth, tout ce qu’il lui restait à présent, c’était assez de bon sens pour ne pas lui sauter dessus d’un coup et juste ce qu’il faut de patience pour réussir à se contrôler. Mais il n’avait aucun doute sur la façon dont il voulait terminer la soirée, et il espérait que l’univers n’était pas en train de préparer un plan diabolique pour venir foutre en l’air ses espérances. Il avait cru comprendre – c’était l’euphémisme du siècle – que Seth en avait autant envie que lui, et il ne voyait pas ce qui pourrait les empêcher de franchir le pas ce soir, pas alors qu’il avait décidé d’arrêter de se mettre lui-même des bâtons dans les roues. Enfin il se mordilla la lèvre et détourna les yeux quand Seth lui expliqua ce pour quoi il était venu. Il ne s’était pas attendu à cette réponse, et il fut légèrement désorienté pendant quelques secondes, se demandant si finalement il n’avait pas réussi à faire changer Seth d’avis. Ça aurait été un comble quand même, parce que même s’il savait qu’il lui aurait un beau service en s’excusant maintenant et en partant, il aurait été incapable de l’en remercier ce soir. Il ne voulait pas que Seth se montre raisonnable pour eux deux, pas alors que lui avait finalement réussi à dépasser tout ça, ne serait-ce que pour une soirée. Il avait juste envie que Seth recommence à le chercher pour lui donner une occasion en or d’en arriver à ce qu’il crevait d’envie de faire.

Enfin, pendant un petit moment, il crut véritablement que Seth avait changé d’avis et qu’il avait finalement compris son point de vue. Il ne put réprimer une légère grimace ainsi qu’un soupir passablement frustré, parce que franchement, quelles étaient les chances qu’il ait finalement réussi à obtenir l’accord de Seth au seul moment où il avait lui-même changé d’avis ? Il maudissait l’univers, qui avait apparemment réussi à réduire en miettes ses pronostics et ses espoirs. Cependant, la déception ne fut pas très longue et bientôt il remarqua le petit sourire en coin sur les lèvres du jeune Serpentard. Il se contenta de froncer les sourcils dans un premier temps, essayant de comprendre ce qu’il se passait. Bientôt, il réussit à remettre à leur place toutes les pièces du puzzle, il se moquait de lui ? Edward aurait pu lui en vouloir de jouer avec lui comme ça s’il n’avait pas été aussi conscient qu’il le méritait. Il avait tellement insisté la dernière fois qu’ils s’étaient vus… Et maintenant c’était lui qui avait envie de venir l’embrasser, et il n’était pas sûr que Seth l’ait déjà compris, mais dans tous les cas, il le méritait bien. Pour une fois, le jeune homme avait tous les droits de le torturer un peu, même si ça ne lui faisait pas spécialement plaisir. Notamment parce qu’il ne réussissait pas à faire taire cette petite lueur de doute, cette petite voix qui lui répétait sans cesse que peut-être, peut-être, Seth avait été sincère en disant qu’il voulait s’excuser pour son comportement et qu’il n’avait plus l’intention de recommencer. Edward s’efforçait de se concentrer sur le sourire malicieux du jeune homme pour essayer de chasser cette éventualité là de son esprit, parce qu’elle ne lui plaisait vraiment pas.

Il n’arrivait toujours pas à quitter Seth des yeux, et la façon dont il ne cessait de se rapprocher en passant lentement sa langue sur ses lèvres ne l’aidait pas le moins du monde à se remettre les idées en place. Il entrouvrit la bouche sans même s’en rendre compte, sa respiration ayant légèrement accéléré depuis que Seth s’était rapproché. Il posa ses yeux sur les lèvres du jeune homme et ne les lâcha plus, il aurait aimé réussir à se montrer plus discret, mais il en était incapable, les moindres faits et gestes du jeune Serpentard avaient un véritable effet hypnotique sur lui, surtout quand il passait sa langue sur ses lèvres avec ce petit sourire malicieux. Encore une fois il avait un peu trop bu pour réussir à avoir honte de l’effet que ce simple geste avait sur lui. Il se mordilla la lèvre inférieure doucement et frissonna quand Seth vint récupérer le verre, frôlant au passage sa peau. Il détourna les yeux malgré lui, il avait du mal à soutenir le regard de son élève alors que celui-ci réussissait aussi bien que ça à jouer avec ses nerfs. Il n’avait cependant pas le cran d’agir maintenant, il savait que c’était bête mais il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir encore ce léger doute que Seth ne fasse tout ça que pour jouer avec lui, pour le torturer ou pour se venger. Il allait bien finir par se jeter à l’eau quoiqu’il arrive, mais il n’était pas encore tout à fait prêt. Il ne put réprimer un léger sourire timide quand Seth lui fit remarquer qu’il n’aurait probablement pas dû boire autant. Il baissa brièvement les yeux vers le sol après que le jeune homme ait commencé à s’éloigner. « Je sais, j’ai eu une assez dure journée. » Il laissa échapper un très léger soupir avant de relever la tête pour suivre le mouvement de Seth des yeux. Il devait se battre contre lui-même pour s’empêcher de le suivre et de le plaquer contre son bureau. Il frissonna rien que d’y penser et il dut détourner à nouveau le regard pendant quelques secondes pour réussir à reprendre le contrôle de ses pensées. Le jean qu’il portait lui paraissait déjà trop serré pour lui, comme s’il avait suffi que Seth se rapproche de lui pour faire remonter avec lui une multitude de souvenirs tous plus frustrants les uns que les autres. Il releva les yeux vers Seth et récupéra son verre. « Enfin bref, je te signale que toi tu n’es pas censé boire tout court. Et est-ce que je suis vraiment obligé de te rappeler ce qu’il s’est passé la dernière fois que tu as bu ? » Edward avait essayé de dire ça d’un ton plutôt réprobateur, mais il n’était pas arrivé à dissimuler le petit sourire malicieux qui était venu étirer tranquillement ses lèvres. Il avait voulu essayer de rappeler à Seth que ce n’était pas une si bonne idée que ça non plus pour lui de boire, mais tout ce que ça avait fait, c’était lui donner envie d’acheter une bouteille entière à lui donner. « Je ne voudrais pas te faire rompre ta promesse si vite. » Il baissa les yeux, essayant d’ignorer la note déçue qu’il avait lui-même entendu dans sa propre voix en disant ça. Il avait plus que tout envie de lui faire rompre sa promesse, et le plus tôt serait le mieux, mais il n’avait jamais été du genre à foncer dans le tas sans réfléchir et à s’occuper des conséquences après, même bourré. Il prenait plus d’initiatives, c’était clair, mais il avait tout de même besoin d’un peu de temps.

Il finit par se remettre en marche pour aller se positionner derrière Seth, se rapprochant jusqu’à ce que son corps frôle celui du jeune Serpentard. Il ferma les yeux pendant quelques instants, essayant de se retenir de venir le presser contre lui, ce n’était pas pour ça qu’il était là. Il passa sa langue sur ses lèvres, sentant sa propre respiration continuer à accélérer encore et encore. Il déposa à nouveau le verre encore rempli au tiers sur le bureau, volontairement à portée de main de Seth. Edward vint poser doucement sa main sur le bassin du jeune Serpentard, ne se souciant pas des conséquences pour l’instant. Il ne faisait encore pas grand-chose, s’il était là, c’était pour donner une dernière chance à Seth de s’en aller s’il le souhaitait. Il aurait très bien pu partir après s’être excusé, mais il ne l’avait pas fait, mais peut-être qu’il n’avait pas compris exactement dans quel filet il était en train de se jeter, et Edward voulait faire en sorte de clarifier un peu la situation pour s’assurer que Seth ne restait pas là simplement par politesse. Il rapprocha lentement ses lèvres du visage du jeune homme, sa main toujours posée doucement sur son bassin, et dans un souffle il vint lui murmurer à l’oreille : « Tu n’as pas mieux à faire que de te trainer avec ton professeur ? Je ne voudrais pas gâcher ta soirée. » On était Vendredi soir, Seth avait probablement des gens à aller voir, des fêtes auxquelles il voulait participer, ou peu importe. Il passa encore une fois doucement sa langue sur ses lèvres en se retenant de venir caresser la peau du jeune homme avec elles. La simple présence de Seth aussi près de lui avait le don de le rendre fou et il ne savait pas ce qu'il ferait si celui-ci décidait finalement qu'il avait mieux à faire. Il le laisserait partir bien sûr, mais vraiment pas de gaieté de coeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyJeu 29 Nov - 21:50

Seth ne savait pas réellement où il allait comme ça , mais il était déjà rassuré de continuer sa lancée précédente , il s’était bien rendu compte qu’une fois qu’Edward avait commencé à fuir , il avait changeait d’avis et avait décidé de ne pas le laisser s’en aller comme ça ; et maintenant que son professeur avait lui aussi changer d’avis , peu importe les raisons , le serpentard se connaissait assez pour savoir qu’il aurait été capable d’agir à nouveau de manière opposé , pour se venger , par simple esprit de contradiction , après tout si Edward l’avait repoussé pourquoi lui n’aurait -il pas eu le droit de faire de même ? Seth avait évidemment pensé à cette éventualité , mais non , elle était loin d’être aussi attractive que celle de laisser les choses continuer de la sorte , de plus , il pouvait aussi bien changer d’avis à n’importe quel moment , autant profiter des choses telles qu’elles pour le moment. Il s’humecta rapidement les lèvres, appréciant encore le gout du whisky sur celle-ci, ce n’était pas avec ce qu’il avait bu qu’il risquait quoi que ce soit, mais c’était tout de même plutôt agréable. Il retourna légèrement la tête vers Edward, en fronçant un peu les sourcils, perplexe. Une dure journée ? Il se doutait bien que quelque chose l’avait forcé à boire, mais c’était surprenant de voir que sa manière de rattraper le coup c’était la bouteille, il ne l’aurait pas cru de son professeur, et en même temps, c’était une façon comme une autre et il n’allait certainement pas s’en plaindre. Même s’il devait reconnaitre qu’il était plutôt curieux, qu’est ce qui pouvait pousser Edward à se souler ? Il n’en était pas encore à se rouler sous la table, mais il était loin d’être sobre, et s’il n’était pas arrivé à ce moment-là, rien ne lui prouvait qu’Edward n’ait pas simplement continué à descendre sa bouteille. Ou alors il serait allé voir Robin. Seth grimaça brièvement à cette idée, et le chasse rapidement de ses pensées, il n’allait pas se gâcher la soirée à cause de ce type, et puis depuis la dernière fois, il y avait peu de chance qu’ils se soient à nouveau rapproché si ? Il se secoua doucement pour se concentrer sur le présent plutôt que sur ce genre de questions inutiles. Edward lui en donna la parfaite occasion en reprenant la parole, son sourire se remit en place avant même d’avoir compris. « Je suis l'exemple professeur, c’est tout » répondit-il finalement, en y repensant, c’était tout de même lui qui lui avait donné son verre non ? Alors en plus de boire dans son bureau, il en donnait à ses élèves, il était bien plus coupable que lui, après tout, lui, il n’était qu’un pauvre gamin influençable bien incapable de dire non. Seth eu un soupir amusé à cette idée. Quand à faire un commentaire sur la dernière fois, ça n’en valait même pas la peine, il s’était juste fait avoir, il tenait l’alcool mais il y était allé beaucoup trop fort le soir d’halloween ; quant au fait de l’avoir embrassé et de s’être fait rejeter, c’est à peine si ça lui paraissait important vu la suite, ce n’était rien comparé à ce qui était arrivé après. Et puis il n’avait plus besoin d’alcool dans le sang pour essayer d’embrasser Edward, les choses avaient bien évolué de ce côté-là.

Seth secoua doucement la tête , d’abord amusé par le commentaire d’Edward , sa promesse ne ferait pas long feu vu que ses paroles n’étaient là que pour le chercher un peu , puis légèrement surpris par le ton de son professeur , il se trompait peut-être , mais il avait presque l’impression que lui y avait cru , peut-être qu’il avait bu bien plus que prévu. Le serpentard ne chercha pourtant pas à le détromper, s’il pensait réellement qu’il n’essaierait plus de l’embrasser ou même de l’approcher, il se faisait des idées, et s’il n’était pas capable de s’en rendre compte, tant pis pour lui. Seth savait bien que l’alcool ne l’aidait certainement pas à tout voir exactement comme il aurait fallu, mais même, il ne l’aiderait pas sur ce coup-là ; parce que c’était bien trop agréable de voir Edward agir de façon contradictoire à la dernière fois. Le serpentard retourna les yeux vers son verre vide, pour essayer d’enlever ce sourire moqueur de son visage, tout allait beaucoup trop bien, et il devait se calmer un peu, au cas où Edward déciderait soudainement que même bourré, il valait mieux qu’il ne s’approche pas de son élève. Il ne releva la tête quand le sentant derrière lui, son sourire finissant par réapparaitre bien malgré lui, mais il réussit à rester silencieux, préférant attendre un peu avant d’en rajouter. Il se mordit la lèvre en sentant sa main sur lui, maintenant il avait la preuve que ce n’était pas juste lui qui se faisait des idées et ça faisait vraiment plaisir d’en avoir confirmation. Seth inspira doucement, essayant de respirer de façon régulière, il ne devait pas laisser passer quoi que ce soit avant qu’Edward lui-même n’est pas craqué plus que ça , bien qu’agir de manière naturel alors qu’il sentait son souffle à son oreille était bien plus compliqué que prévu. « Vous pensez que je serais venu en premier lieu si j’avais des projets si important ? » répondit-il finalement sur un ton maitrisé. « Mais si vous tenez tellement à ce que je parte maintenant, ça peut encore s’arranger » reprit Seth avec un sourire en coin, ça, ça ne risquait pas d’arriver. Il glissa furtivement sa main sur la sienne avant de reprendre le verre d’Edward, il avait beau ne pas en avoir besoin ou spécialement envie, c’était plutôt tentant de l’avoir à portée de main. Après l’avoir porté rapidement à ses lèvres, il se retourna avec précaution, de manière à ce que la distance entre eux soient toujours la même et il leva les yeux vers lui, l’air plus espiègle qu’innocent. Il attrapa la main qu’Edward avait posée sur lui pour lui donner le verre quasiment vide. « Vous devriez le finir » il haussa les épaules comme s’il voulait simplement qu’il le fasse disparaitre pour ne pas être tenté de s’en occupé lui-même, mais ce n’était pas vraiment ce qu’il avait en tête. « Pendant que vous avez encore les mains libres » il haussa un sourcil comme pour être certain de se faire bien comprendre, avec un peu de chance il arriverait peut être à lui faire comprendre que sa promesse n’était que du vent, et mieux encore à le faire rougir, mais il avait encore du temps pour ça. « De plus j’aimerais bien être sûr, vous ne comptez pas réellement me gâcher ma soirée si ? » Demanda t’il l’air faussement déçu, il passa rapidement sa langue sur ses lèvres, de manière complétement incontrôlé cette fois ci, et essaya de ne pas faillir maintenant, il ne voulait pas faire le premier pas, il ne voulait pas encore une fois aller le chercher, il avait besoin que les choses soient inversés, histoire de pouvoir s’en servir contre lui plus tard s’il en avait besoin.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyJeu 29 Nov - 22:59

Au fond de lui, Edward savait qu’il avait tort d’agir comme il le faisait avec Seth, il savait même qu’il avait constamment tort, il semblait incapable de faire quelque chose de bien, qu’il cherche à l’éviter, à le raisonner ou simplement à l’accepter tel qu’il était, ça finissait toujours en véritable catastrophe, alors à quoi bon continuer à se fatiguer en essayant d’agir correctement ? Puisqu’il n’arrivait à rien ? C’était le genre de pensées qui traversaient l’esprit du jeune professeur de Sortilèges en ce moment même, mais c’était surtout pour se donner des excuses pour continuer sur cette voie là, mais le fait qu’il en soit parfaitement conscient ne l’empêchait pas de continuer comme ça. Il n’avait pas envie de changer d’avis, et comme personne n’était là pour le retenir, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Pour l’instant du moins, les regrets et la culpabilité viendraient plus tard, pour le moment tout ce qu’Edward voulait, c’était profiter du léger contact – juste assez pour le sentir contre lui mais pas assez pour ne pas se sentir frustré – du corps de Seth contre le sien. Il pouvait sentir sa respiration haletée et il aimait se rendre compte que l’effet que son élève lui faisait était relativement réciproque, sans compter que c’était plutôt un bon signe pour la suite. Il connaissait assez bien Seth pour continuer à se méfier tout de même, il ne pouvait pas s’empêcher d’envisager la possibilité que le jeune Serpentard change d’avis au dernier moment, même si ça allait à l’encontre de ce qu’il voulait, juste pour lui donner une bonne leçon. Edward n’aurait même pas pu lui en vouloir, même s’il priait pour que Seth ne soit pas aussi rancunier et mesquin que ça. Il sentit sa main venir se poser sur la sienne et il ne fit pas le moindre mouvement pour chercher à l’en enlever. Il se mordilla simplement doucement la lèvre en sentant le jeune homme s’éloigner très brièvement pour avoir la place de se retourner. Il était désormais face à lui, et si tout à l’heure Edward avait eu du mal à détacher ses yeux de Seth, ce n’était plus rien comparé à maintenant. Ses yeux étaient posés sur ses lèvres et refusaient tout bonnement de les quitter, il fallait dire aussi que la façon dont Seth les humidifiait ne l’aidait pas le moins du monde à se concentrer sur autre chose. Ses lèvres s’entrouvrirent encore légèrement et il ne put s’empêcher de passer à son tour sa langue sur ses lèvres, se demandant l’effet que ça ferait s’il la passait sur celles de Seth à la place. Il se mordilla l’intérieur de la joue pour s’empêcher de s’exécuter, mais c’était bien parce qu’il avait compris que son élève n’avait pas terminé. Il fronça légèrement les sourcils en sentant Seth lui donner le verre quasiment vide et il le termina sans lâcher le jeune homme des yeux. Il reposa ensuite le verre vide sur le bureau, il ne s’était même pas préoccupé de ce qu’il buvait, trop occupé à détailler le visage de Seth, la lueur de malice qui brillait dans ses yeux, le petit sourire en coin qui semblait illuminer tout son visage, la façon dont il n’arrêtait pas de passer sa langue sur ses lèvres, comme par anticipation. Il rendait Edward complètement dingue et il devait se faire violence pour ne pas venir plaquer violemment ses lèvres contre les siennes. Enfin, plus les secondes passaient et moins il réussissait à trouver des excuses pour ne pas le faire, de toute évidence Seth n’avait pas l’intention de s’en aller, et il avait l’air d’avoir la même chose en tête que lui. Il était peut-être temps qu’il se lance, après tout, il n’avait plus grand-chose à perdre, pas avec tout ce que Seth savait déjà sur lui, pas avec tous les moyens de pression qu’il avait déjà contre lui.

Il vira au rouge en entendant la réflexion de Seth, il n’avait aucun doute sur ce que son élève avait voulu insinuer et même si ça allait complètement dans le sens qu’il avait espéré, il ne pouvait pas s’empêcher d’être encore gêné. Ce qui était ridicule, ils avaient déjà probablement fait assez de trucs ensemble pour permettre à Edward de se sentir un peu plus à l’aise en sa présence, mais il fallait croire que ça n’avait aucune valeur à ses yeux, il continuait à être particulièrement embarrassé par ce genre de sous-entendus de la part de Seth. Enfin ça ne l’empêcha pas de sourire un peu malgré lui, même s’il finit par baisser les yeux le temps de faire passer sa gêne. Il passa rapidement sa main dans ses cheveux quand le jeune Serpentard continua et il finit par relever les yeux, les joues encore légèrement roses. Il se pinça les lèvres, son sourire n’ayant pourtant pas disparu. « Ça dépend de ta définition de ‘gâcher’, mais non, je n’en ai aucunement l’intention. » Il se mordilla la lèvre inférieure tout en plongeant à nouveau son regard dans celui de Seth. Et puis merde à la fin, ce n’était vraiment pas humain d’être capable de l’attirer comme ça, il n’avait jamais rencontré quelqu’un qui réussissait à lui faire perdre la tête à ce point là sans véritablement avoir besoin d'essayer. Soyons honnêtes, Seth aurait pu faire largement pire que ça, il se contentait de le regarder, de faire de petits sous-entendus, de passer sa langue sur ses lèvres et, l’alcool aidant, Edward n’était plus capable de lui résister ? Apparemment, de toute façon, il n’avait pas eu une seule fois l’intention de lui opposer la moindre résistance ce soir. Il y avait toujours des choses qu’il se refuserait à faire, mais ce n’était rien en comparaison de ce sur quoi il avait insisté les semaines précédentes. Le professeur de Sortilèges continuait à se mordiller la lèvre, comme pour s’empêcher de dire ou connerie ou pour se retenir de s’emparer des lèvres de Seth. Il finit par déglutir avec difficulté et par rouvrir doucement la bouche, se demandant au dernier moment s’il ne ferait pas mieux de garder ça pour lui. « J’ai envie que tu restes. » Lâcha-t-il assez brutalement, finalement, c’était sorti tout seul, et son ton n’était plus le même que tout à l’heure, il n’avait plus rien de joueur ou de malicieux, en fait, il avait simplement dit ce qui lui avait traversé l’esprit à ce moment là, en l’occurrence le fait qu’il ait envie que Seth reste avec lui encore un peu plus longtemps. Il sentit ses joues recommencer à prendre une légère teinte rouge et il détourna très brièvement les yeux.

Quand ses yeux revinrent se poser sur Seth, sa décision était prise. Enfin presque. Il fit un pas légèrement maladroit en avant pour se rapprocher du jeune homme avant de déglutir à nouveau. Il était nerveux, même avec autant d’alcool dans le sang, ce n’était pas quelque chose qu’il faisait généralement très naturellement et le whisky, apparemment, ne lui était d’aucune aide pour rendre ses mouvements un peu plus fluides. Il revint poser sa main sur le bassin de Seth, caressant doucement son t-shirt à l’aide de son pouce pendant quelques secondes à peine avant de faire monter doucement la main le long de son flanc. Il abandonna finalement et vint entourer le visage de Seth à l’aide de ses deux mains. Sa bouche était de nouveau entrouverte et il était quasiment certain que n’importe qui aurait pu voir à quel point sa respiration était anormalement rapide. Il commença à caresser tout doucement la peau de Seth à l’aide de ses pouces, ne le quittant toujours pas des yeux. Le jeune vert et argent n’avait probablement aucune idée de l’envie qu’il ressentait en ce moment même de l’embrasser, et pourtant, il avait encore du mal à sauter le pas. Il se doutait que Seth ne l’en empêcherait pas, mais c’était plus fort que lui, il ne pouvait pas simplement se lancer. Il laissa échapper un léger soupir, comme désespéré par sa propre incapacité à prendre la moindre initiative. Il préférait se dire qu’il le faisait délibérement pour laisser le temps à Seth de lui signifier clairement qu’il ne voulait pas qu’il aille plus loin. Aucune protestation ne vint l’arrêter pourtant alors lentement, il se rapprocha encore un peu plus de Seth. Il posa l’un de ses deux pieds entre les jambes du jeune homme pour être le plus proche possible de lui sans lui rentrer dedans et tout en gardant l’équilibre, ses mains encadrant toujours le visage de Seth, il pouvait commencer à sentir son souffle sur son visage. Il savait qu’il avait fait le plus dur à présent, le visage du jeune Serpentard était tellement proche à présent que ça aurait été impossible pour Edward de changer d’avis et de ne pas séparer la distance qu’il restait entre eux deux. Il prit pourtant encore quelques secondes avant de se lancer et quand il vint enfin déposer ses lèvres sur celles de Seth, ce fut tout doucement. Le baiser était rempli d’hésitation, et pourtant Edward était plus que certain de le vouloir, c’était juste… C’était simplement dans sa nature d’être hésitant comme ça, et il avait presque l’impression d’embrasser Seth pour la première fois. Ce n’était en fait que la deuxième fois que c’était à son initiative, et la première avait été à l’infirmerie et comme Edward était encore incapable d’expliquer ce qui lui était passé par la tête ce soir-là, ça ne comptait pas vraiment. Il ne chercha en tout cas pas à approfondir le baiser, gardant simplement ses lèvres contre celles de Seth, profitant du contact, attendant que son élève réagisse, qu’il le repousse ou bien qu’il vienne en réclamer plus. Edward sentit le nœud dans son estomac se desserrer légèrement et il renforça légèrement le contact de ses lèvres contre celles de Seth, après ce que le jeune Serpentard lui avait fait vivre, il allait difficilement pouvoir se contenter pendant longtemps d’un baiser aussi chaste, mais il préférait laisser les commandes à Seth, encore et toujours soucieux de ne pas le pousser à faire quelque chose dont il pourrait ne pas avoir envie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyVen 30 Nov - 13:41

Seth était certain de ne pas s’être trompé sur les intentions d’Edward, ça avait beau être perturbant quand on comparait la situation à leur dernière conversation, c’était plutôt difficile de ne pas en être persuadé là, surtout depuis qu’il s’était enfin décidé à faire autre chose que simplement le regarder. Peut-être qu’il hésitait parce que lui se contentait du strict minimum, quoi qu’il en soit le serpentard ne comptait pas faire plus pour le moment, ce n’était pas à lui d’agir cette fois ci, même s’il savait que c’était peu probable qu’Edward le repousse encore, il avait vraiment envie que les rôles changent un peu. De plus quand son professeur aurait dessoulé , les choses reviendraient certainement comme avant , et il préférait largement qu’il s’en veuille plutôt qu’il puisse lui reprocher à lui de l’avoir chercher une fois de plus , même s’il aurait certainement une part de responsabilité là-dedans , après tout , il aurait pu tout aussi bien s’en aller maintenant , Seth préférait n’être que suiveur pour le moment , il ne lancerait rien , attendant simplement moment où il pourrait jouer son rôle. Il se mordilla rapidement la lèvre, dire qu’il n’était absolument pas venu pour ça l’amusait beaucoup, et si jusque-là c’était plus le fait de voir Edward agir un peu qui l’intéressait, il commençait à se rendre compte qu’il commençait à en avoir sacrement envie, rien que de sentir ses lèvres sur les siennes seraient un bon début. Le coin de ses lèvres se redressa légèrement, il était certain que cette soirée ne serait pas du gâchis, de toute manière, il n’avait rien d’autre à faire, mais même, ce n’était qu’un détail. Il n’arrivait pas à croire qu’Edward puisse être encore gêné par ses réflexions , c’était ce qu’il avait cherché et ça lui plaisait assez , mais tout de même , ce n’était pas comme s’il avait dit quelque chose de réellement grossier si ? Il ne lui en fallait vraiment pas beaucoup, mais l’inverse n’aurait pas été aussi amusant. Il finit par quitter des yeux son visage, profitant encore des nuances de rose sur celui-ci, c’était vraiment trop facile, et en même temps, il espérait réellement qu’Edward finirait de se débarrassai de sa gêne pour pouvoir passer à autre chose.

Le serpentard hésita quelques secondes à en rajouter un peu, mais il préféra rester silencieux, ce n’était pas le moment de le faire hésiter encore, à ce rythme-là, c'était lui qui allait lui sauter dessus et ce n’était vraiment pas ce qu’il avait en tête. Seth inspira doucement pour essayer de se concentrer, ses yeux se posèrent furtivement sur ses lèvres et il les remonta aussitôt, commençant doucement mais surement à s’impatienter, c’était quasiment intenable de devoir attendre qu’Edward soit suffisamment en confiance pour se décider alors que lui ne demandait que ça. Il haussa un sourcil presque moqueur en l’entendant reprendre, oh, pour ça, il pouvait compter sur lui, il ne comptait aller nulle part. Enfin il devait reconnaitre que comme quand il lui avait avoué qu’il était content qu’il soit là, le serpentard appréciait assez ce genre de chose, même s’il aurait préféré qu’Edward se décide enfin à se taire et à utiliser ses lèvres pour autre chose. En sentant sa main revenir sur lui, Seth pensa enfin avoir été exaucé, il resta immobile, attendant la suite ; les deux mains d’Edward sur son visage lui rappelant la dernière fois, à l’infirmerie, ce qui vu la suite à ce là, semblait être bon signe. Il commença rapidement à lui en vouloir, comme s’il prenait son temps exprès pour le torturer un peu. Heureusement qu’il avait ses mains sur son visage sinon Seth aurait rapidement fait la distance entre eux, sans lui laisser la moindre possibilité de prendre son temps. Surement à cause de l’attente, ou du fait que c’était enfin lui qui avait fait le premier pas, le serpentard savoura pleinement le contact de ses lèvres sur les siennes. Ce n’était au fond pas grand-chose, et vu les idées qu’il s’était fait depuis qu’il était entré ici, ça n’était rien, mais c’était bien plus agréable qu’avoir à attendre qu’il se décide. Seth était toujours tenté par l’idée de lui laisser en faire plus, mais il n’en aurait pas été capable et techniquement il avait fait le premier pas et c’était plus que suffisant.

Seth finit par détacher ses lèvres des siennes, mais simplement le temps d’éloigner ses mains de son visage pour pouvoir rapprocher le sien bien plus agressivement. Il avait bien trop attendu à le voir agir pour arriver à garder un tant soit peu de calme. Ses propres mains vinrent rapidement sur Edward, la première s’agrippant à sa chemise comme pour l’empêcher de s’éloigner, la seconde glissant rapidement derrière sa nuque pour pouvoir en profiter un maximum. Le serpentard savait qu’il aurait dû ralentir les choses, après tout même Edward qui avait plus d’alcool dans le sang avait réussi à se contenir, mais il commençait à être effrayé à l’idée qu’il finisse par se reprendre à force d’hésiter, et il ne voulait en aucun cas lui laisser le temps de le faire. Ses lèvres attaquèrent quasiment les siennes comme pour compenser toute la patience dont il avait fait preuve en le voyant approcher si doucement. Seth finit par se calmer, laissant sa langue doucement glisser sur ses lèvres avant de reculer le visage, le souffle un peu plus court. « Vous n’allez pas changer d’avis si ? » articula t’il difficilement , l’air soudain moins sûr de lui ; déjà qu’en temps normal , il avait déjà vu Edward répondre pour ensuite le repousser , il avait peur du genre de réaction qu’il pouvait avoir après avoir bu ; c’était sans doute trop tard pour être méfiant , mais même , si Edward avait eu la preuve qu’il ne comptait aller nulle part ce soir , Seth en avait tout autant besoin , même plus , vu que ce n’était pas lui qui le repousser à chaque fois ses derniers temps. « C’est maintenant ou jamais » non, même maintenant, ça n’était pas une bonne réponse, le serpentard n’accepterait que la seconde, mais ça lui donnait au moins le temps de se reprendre un peu. Sa main descendit dans son cou, glissant doucement sur sa peau, comme pour l’empêcher de douter un seul instant. Il n’aurait même pas dû se remettre à parler, c’était chercher les problèmes, lui laisser le temps de changer d’avis, mais il voulait juste croire, vu sa façon d’être depuis qu’il était entré ici que ça ne changerait rien et qu’il aurait vite fait de reprendre là où ils s’étaient arrêté.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyVen 30 Nov - 17:23

Pour la première fois depuis qu’il était arrivé à Poudlard, il ne ressentait pas une once de regret alors qu’il goûtait à nouveau aux lèvres de Seth. La sensation était assez étrange en fait, il s’était attendu à devoir combattre sa conscience encore une fois, mais tout ce qu’il était obligé de combattre en ce moment-même, c’était son envie d’en obtenir encore un peu plus, rien qu’un peu plus. Il dut se faire violence pour ne pas forcer Seth, pour lui donner l’opportunité d’instaurer lui-même le rythme qu’il voulait, mais il ne le faisait pas franchement de gaieté de cœur. Il ressentit une légère panique quand le jeune Serpentard recula son visage du sien, mais elle fut de très courte durée. Il se força à réprimer au maximum le sourire satisfait qui venait s’étirer sur ses lèvres, parce qu’il avait envie de les contrôler pour faire autre chose. Il ne chercha pas à réfléchir et quand Seth attaqua ses lèvres, il le laissa faire avec grand plaisir, ne tardant pas à répondre au baiser avec autant de fougue que Seth lui-même. Il sentit la main de son élève venir agripper sa chemise et il profita pendant quelques instants de la chaleur de sa main sur lui. Il sentit les poils de sa nuque se hérisser doucement quand Seth vint y poser sa deuxième main et il n’hésita pas plus longtemps avant de venir poser ses mains sur les hanches du jeune vert et argent. Ses pouces étaient posés sur les os de son bassin et ils formaient des petits cercles de manière quasiment inconsciente. Il le rapprocha de lui pour faire en sorte qu’ils soient quasiment collés l’un à l’autre, profitant du contact soudain au fur et à mesure que le baiser s’intensifiait encore. Il n’y avait plus aucune place dans son esprit pour la culpabilité ou la raison, en fait, il était bien trop occupé à profiter au maximum de la présence du jeune homme, de ses lèvres sur les siennes, de sa main qui caressait tout doucement sa peau, de son corps contre le sien. Il avait l’impression de s'être inutilement privé pendant des décennies, et il avait bien l’intention de rattraper tout le temps qu’il avait perdu.

Edward finit par laisser Seth s’éloigner doucement, souriant à nouveau en sentant sa langue venir caresser une dernière fois ses lèvres avant d’écarter finalement son visage. Edward baissa les yeux sur le jeune homme, le souffle aussi court que le sien. Il n’avait pas envie d’arrêter, si on lui avait laissé le choix il aurait pu continuer comme ça toute la soirée, mais apparemment, Seth avait quelque chose à lui dire, et il était encore assez maître de lui-même pour le laisser parler. Même s’il avait d’autres usages un peu plus amusants de ses lèvres qu’il aurait préféré mettre en pratique là tout de suite. Il passa rapidement sa langue sur ses lèvres en entendant la question du jeune homme, légèrement gêné. Est-ce qu’il avait l’air d’avoir envie de changer d’avis ? Il aurait cru que c’était pourtant évident, mais alors qu’il s’apprêtait à lui répondre exactement ça, il se rendit compte que l’inquiétude de Seth était en fait parfaitement naturelle. Il l’avait embrassé de la même façon plus d’une fois avant de s’en aller, de s’enfuir plutôt, et il comprenait que le jeune homme préfère s’assurer qu’il n’ait pas l’intention de lui refaire le même coup. « Aucune chance. » Souffla-t-il doucement tout en venant poser son front contre celui de Seth. Il se mordilla la lèvre, attendant de savoir s’ils pouvaient retourner à leur occupation précédente ou bien s’il avait encore quelque chose à dire. Il laissa l’une de ses deux mains glisser dans le dos de Seth et vint la déposer au creux de ses reins, le ramenant encore un peu plus vers lui. Il avait glissé sa jambe entre celles de Seth pour lui permettre d’être au maximum en contact avec lui, et il commençait à sentir les effets de la proximité du jeune homme à un endroit particulièrement intéressant de son anatomie. Ses yeux, qui étaient venus se poser sur les lèvres de Seth sans même qu’il ne s’en rende compte, remontèrent légèrement et il plongea son regard dans celui du vert et argent. Il acquiesça doucement, incapable de répondre oralement pour cette fois. Sa gorge était légèrement sèche et il avait du mal à se concentrer sur autre chose que sur ce qu’il crevait d’envie de faire avec Seth. Ça ne rendait pas le dialogue particulièrement évident, surtout vu la quantité impressionnante d’alcool qu’il avait dans le sang. Il déglutit avec difficulté avant de passer une dernière fois sa langue sur ses lèvres. Il finit par faire un pas en avant, forçant Seth à reculer tranquillement avec lui, et il vint le plaquer doucement contre son bureau. Il avait besoin de sentir le corps du jeune homme complètement contre le sien, et il commençait à être frustré de ne pas obtenir ce qu’il voulait. Il glissa à nouveau sa jambe entre celles de Seth et vint coller son bassin contre le sien, laissant échapper un léger soupir satisfait au contact. Il ferma les yeux quelques instants, profitant pendant une ou deux secondes de sa nouvelle position, avant de venir reprendre férocement possession des lèvres de Seth. Ses deux mains étaient encore posées sur les hanches du jeune Serpentard et il s’en servait pour le rapprocher encore infiniment plus de lui, il avait du mal à croire que ça lui ait pris autant de temps pour recommencer. En ce moment, il n’arrivait plus à se souvenir de toutes les raisons qui l’avait un jour empêché de recommencer, se retrouver à nouveau dans les bras de Seth, c’était une sensation hypnotique et qui avait tendance à balayer tout ce qui restait de self-control au professeur de Sortilèges. Il commença à caresser la langue de Seth avec la sienne, laissant échapper à plusieurs reprises de légers gémissements de plaisir alors qu’il frottait doucement son bassin contre le sien. Il avait de plus en plus de mal à se contrôler et plus le temps passait, plus il laissait le contrôle de son corps à ses instants les plus primaires.

Après un petit moment, Edward eut de nouveau besoin d’en avoir plus. Il appréciait encore particulièrement d’avoir Seth contre lui comme ça mais au fur et à mesure que son désir grandissait, il avait besoin de le toucher, de profiter de lui autrement, et avant qu’il n’ait exactement compris ce qu’il faisait, il s’était écarté de quelques centimètres, juste assez pour venir poser ses mains sur les fesses de Seth et pour le soulever doucement. Il ne le garda pas dans ses bras bien longtemps, il le déposa juste derrière eux sur le bureau, faisant en sorte de le garder toujours contre lui. Il se glissa entre ses jambes et vint à nouveau caler son bassin à sa place d’origine. Il ne tarda pas à reprendre possession des lèvres de Seth, reprenant le même rythme que tout à l’heure comme s’ils n’avaient pas été interrompus. Il posa ses mains sur les genoux de Seth et les fit remonter doucement le long de ses cuisses, il arrêta leur progression quand elles furent posées sur les flancs du jeune homme. Il se mit alors sur la pointe des pieds et fit basculer tranquillement Seth en arrière, le tenant fermement pour l’empêcher de tomber trop vite et suivant sa progression lui-même. Ses lèvres ne quittèrent pas celles de Seth de toute la chute et quand le dos de Seth vint finalement rencontrer le bureau, il l’embrassait toujours sans la moindre retenue. Il posa l’une de ses mains sur le bureau pour se retenir de tomber, même s’il restait à moitié allongé sur son élève, son torse pressé contre le sien. Il pouvait sentir sa poitrine se soulever rapidement et il adopta bientôt son rythme sans le vouloir, ne réussissant pas à s’empêcher de continuer à frotter son bassin contre celui de Seth. Son rythme cardiaque ainsi que la fréquence et l’intensité de ses va-et-vient augmentait au fil des secondes et il laissait échapper de plus en plus de gémissements de plaisir. S’il ne faisait pas quelque chose et vite il allait finir par perdre le contrôle totalement, et ce n’était pas ce qu’il voulait, il voulait plus que simplement s’amuser un peu avec Seth. Il se força à détacher ses lèvres de Seth, en profitant pour reprendre son souffle, les mouvements de son bassin ne ralentissant pourtant pas. Il serra les dents et baissa les yeux pour s’empêcher de gémir à nouveau. Il avait encore du mal à croire l’effet que Seth pouvait avoir sur lui, il ne savait pas si le jeune Serpentard se rendait compte à quel point c’était flatteur pour lui qu’il soit capable de le réduire à ça.

Il vint déposer ses lèvres dans le cou de Seth pour s’empêcher de recommencer à l’embrasser. Il les fit remonter doucement jusqu’à son oreille avant de venir y mrumurer, le souffle encore court : « J’ai tellement envie de toi, si tu savais. » Il ne savait pas ce qui l’avait poussé à le dire, mais c’était pourtant la vérité, il tremblait quasiment à présent tellement le désir était intense et il savait qu’il n’allait pas tenir bien longtemps à ce rythme là. Il déposa un dernier baiser dans le cou de Seth avant de faire faire à ses lèvres le chemin inverse. Il les laissa continuer jusqu’au col du t-shirt de Seth et il les écarta de sa peau, à regrets. Il les laissa descendre encore et toujours, prenant un peu plus de temps qu’il ne s’en serait cru capable il y a à peine quelques secondes. Il finit par arriver au niveau de son jean et il s’arrêta, passant sa langue sur ses lèvres par pure anticipation. Il avait envie de commencer, vraiment, mais il gardait un souvenir un peu trop vif de la dernière fois qu’il avait essayé de faire plaisir à Seth, et il voulait s’assurer que ça ne se finirait pas encore de la même façon avant de plonger tête baissée. Il releva légèrement le t-shirt de Seth pour dévoiler le bas de son ventre et il laissa ses lèvres commencer à glisser dessus, déposant régulièrement des baisers sur sa peau nue. Avec sa main libre il déboutonna lentement le jean de Seth, gardant les yeux fixés sur ce qu’il était en train de faire, comme s’il avait peur de lire quelque chose qui ne lui plairait pas sur le visage du jeune Serpentard. Il fit descendre sa braguette et déglutit légèrement avant de passer sa langue sur ses lèvres. Il abandonna le ventre de Seth et vint déposer un baiser entre les jambes du jeune homme, à travers ses sous-vêtements. Ce ne fut qu’à ce moment là qu’il releva les yeux vers Seth, et il savait exactement à quel point son désir et sa détermination devaient pouvoir se lire dans ses yeux. « Tu me laisserais finir cette fois-ci ? » Demanda-t-il doucement, défiant presque Seth du regard. Il se mordilla doucement la lèvre, soutenant son regard pendant encore une seconde ou deux avant de baisser à nouveau la tête et de recommencer à déposer des baisers sur ses sous-vêtements. Il savait parfaitement que Seth avait tous les droits de dire non, de changer d'avis, mais il ne pouvait pas promettre qu'il le prendrait encore très bien. Il avait du mal à se souvenir de la dernière fois qu'il avait autant eu envie de quelqu'un et il aurait détesté qu'on l'arrête maintenant qu'il était dans cet état là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptySam 1 Déc - 19:24

Le serpentard n’aurait pas supporter qu’il se décide finalement à tout arrêter , qu’il se reprenne pour de bon ; même si ça semblait plutôt bien parti , et que l’alcool devait l’aider à continuer sur cette voix , il n’arrivait pas à s’empêcher d’avoir un doute , en même temps , la fois où Edward avait répondu à son baiser et avait soudain décidé que non , ce n’était pas bien , était encore assez clair dans son esprit ; alors que celle où il avait complètement lâché prise le soir à l’infirmerie remontait un peu trop dans sa mémoire , et s’il sentait encore son contact contre lui , il ne savait pas du tout ce qui avait pu se passer dans son esprit pour qu’il agisse de cette façon. C’était lui ce soir-là qui l’avait repoussé, et il ne comptait pas faire la même chose maintenant, mais pour ça, il avait besoin d’avoir la certitude qu’Edward ne le ferait pas non plus. Tout dans la façon d’être de son professeur lui prouvait pourtant que tout allait dans le bon sens, sa façon de réagir, sa réponse, Seth avait du mal à imaginer qu’il puisse soudain décider de tout arrêter, mais on n’est jamais trop prudent et il préférait garder en tête le fait que ça pouvait bel et bien arriver. Il garda ses yeux posés sur ses lèvres, reprenant sa respiration, aucune chance hein ? Il aurait vraiment voulu y croire. En sentant Edward se mettre en mouvement, le serpentard perdit un peu le contrôle de ses pensées, ses doutes étaient encore là, mais c’était difficile de rester concentré dessus alors qu’il était maintenant contre lui. Il aurait voulu se servir des quelques minutes sans ses lèvres sur les siennes, pour reprendre une respiration normal, mais apparemment son corps ne semblait pas d’accord avec ça, et elle avait plus tendance à s’emballer toute seule qu’à reprendre un rythme régulier. Et ça n’alla pas en s’améliorant lorsqu’il se trouva coincé entre Edward et son bureau, plus la distance entre eux était réduite, moins il avait l’impression de pouvoir se contrôler, et il dut se battre contre lui pour ne pas simplement réattaquer ses lèvres tout de suite. L’idée de le laisser prendre les choses en main commençait à perdre de son intérêt, et il ne se souciait plus de savoir qui faisait quoi tant qu’il restait coller contre lui comme ça. Et il perdit finalement toutes pensées cohérentes quand Edward se réappropria enfin ses lèvres. Sa main se resserrant sur sa chemise comme s’il avait pu évacuer toute sa tension à cette endroit-là, il avait quand même du mal à croire qu’il réagissait comme ça face à un homme, ça l’avait déjà surpris la dernière fois, d’où en partie sa manière abrupte de finir les choses, mais cette fois ci, il n’avait aucune envie de le repousser et doutait sérieusement d’en être capable à un moment où un autre, surtout quand il bougeait comme ça.

Sa respiration était bien trop saccadé, mais il ne supportait même pas l’idée de quitter ses lèvres, de toute manière ça n'aurait certainement pas changé grand-chose qu’il les éloigne, il ne put pourtant s’empêcher un léger grognement de frustration en le voyant reculer, et il fronça doucement ses sourcils jusqu’à ce qu’Edward revienne à la charge. Voilà, c’était bien mieux comme ça. Après tout à quoi bon respirer ? Ça n’était pas important si ? Le serpentard s’attaqua violemment à ses lèvres, resserrant ses cuisses autour de lui en sentant ses mains remontaient sur celles-ci. Puis se sentant partir en arrière, il s’agrippa à ses épaules pour ne pas s’éloigner un seul instant de son visage, ses jambes toujours collé à lui comme s’il ne voulait pas laisser le moindre espace possible entre eux. Seth quitta ses épaules pour poser ses mains sur son bassin, glissant sous sa chemise comme pour l’enjoindre à moins se retenir et poser plus de poids sur lui. Il avait besoin de le sentir contre lui plus que ça, même si ça semblait difficilement possible. Ce n’était juste pas suffisant. Le serpentard finit par se mordre la lèvre une fois libre de celle d’Edward, essayant de ne pas faire le moindre son, mais ça aurait tenu du miracle de rester silencieux alors qu’il se frottait contre lui comme ça, son propre bassin cherchant le plus de contact possible et suivant le mouvement de manière totalement involontaire ; Seth ne contrôlait plus rien, son corps avait apparemment décidé d’agir par lui-même et de suivre le rythme de son professeur. Il était loin le moment où il essayait de ne pas trop se laisser aller par peur de le voir faire demi-tour, et si jamais Edward décidait soudainement que ce n’était pas une bonne idée , non , il n’arrivait même pas à y penser , pas en sentant ses lèvres courir sur sa peau. Et cette idée n’avait plus aucune chance que lui traverser l’esprit une fois qu’Edward reprit la parole. Seth n’aurait pas su si c’était sa manière essoufflée de l’avouer ou simplement le contenu, mais ça lui fit quasiment autant d’effet que de le sentir contre lui. Et ça valait tout ce qu’il avait bien pu dire jusque-là. Ce n’était que des mots, et il s’en serait douté sans les entendre, après tout, il était plutôt bien placé pour s’en rendre compte, mais même, il avait déjà remarqué qu’Edward contrôlait bien plus sa tête que son corps, et l’entendre l’avouer de cette manière valait mieux que tout ce qu’il aurait pu comprendre par lui-même.

Ses dents s’enfoncèrent encore un peu dans sa lèvre pour se forcer à se taire en le sentant descendre. Rien que l’idée commençait déjà à le mettre dans tous ses états, sans compter le contact de ses lèvres si proche. Il en voulu presque à Edward de l’obliger à répondre maintenant, il n’était même pas sûr que sa voix soit encore valide, ses lèvres entrouvertes étaient déjà bien trop occupé à essayer de retenir les sons coincés dans sa gorge et à inspirer bien trop rapidement, il était quasiment certain de ne pas être capable d’aligner deux mots et Edward ne l’aidait absolument pas en continuant un peu plus bas. Seth n’avait pourtant pas grand-chose à répondre, il ne comptait pas l’empêcher de quoi que ce soit cette fois ci, et franchement c’était presque une torture ne pas pouvoir simplement répondre. Et de manière nette si possible, mais il avait réellement peur de flancher s’il parlait maintenant. Le serpentard pris une nouvelle inspiration, avant de se décider à se lancer. « Je compte pas m’en aller de sitôt si c’est ce que tu veux dire » Comme si c’était le moment d’essayer de faire le malin, surtout qu’il était bien trop essoufflé pour avoir l’air indifférent. En y repensant, il n’avait pas la moindre idée d’où il avait trouvé la force de le repousser la dernière fois, et il était persuadé de ne pas être capable de le faire à nouveau. Il se passa rapidement sa langue sur ses lèvres pour se forcer à reprendre de manière plus claire. « Oui, oui » il comptait bien le laisser finir et non il ne comptait pas l’arrêter, le serpentard hésita un instant sur le besoin d’expliquer clairement sa réponse, qu’Edward ne le prenne pas de travers et s’arrête tout bonnement, mais il n’en fut finalement pas capable. Il se passa rapidement la main sur le visage, essayant de se reprendre, tout en sachant que ça ne servait à rien vu ce qui l’attendait. Mais Seth n’eut pas le temps d’apprécier quoi que ce soit, qu’il se redressa quasiment d’un bond en entendant quelqu’un frapper à la porte. Il mit quelques secondes à réaliser, et du serrer les dents pour ne pas hurler de frustration. Il n’en avait rien à foutre de savoir de qui il s’agissait , Robin , un élève en besoin de conseil , un crétin qui s’était trompé de porte , qu’importe , il aurait difficilement pu tomber plus mal , et tout ce qu’il voulait maintenant c’était que la personne s’en aille. Seth quitta la porte du regard et les posa sur Edward dans une question muette. Et maintenant ? Ils pouvaient difficilement attendre comme ça que la personne se décide à entrer, même en se rhabillant rapidement, ça aurait été suspect, encore plus s’il s’agissait bel et bien du professeur de rune ; le serpentard savait que c’était facile d’attendre qu’il trouve une réponse, surtout qu’il était loin d’être sobre, mais à cet instant, il avait encore du mal à retrouver le cours de ses pensées et essayer déjà avec difficulté de retrouver une respiration régulière. Mais merde alors pourquoi est-ce qu’un homme arrivait à le mettre dans un état pareil, il avait beau faire, le serpentard ne comprenait toujours pas.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptySam 1 Déc - 22:07

Edward pouvait sentir les réactions de Seth sous ses baisers et il ne put réprimer un léger sourire malicieux en entendant la façon dont il semblait être incapable de maitriser correctement sa voix. Il n’aurait probablement pas dû y prendre autant de plaisir qu’il le faisait, mais c’était plus fort que lui, la simple pensée que c’était lui qui était responsable de l’état de Seth lui mettait du baume au cœur, et lui donnait surtout envie de continuer à pousser encore et encore jusqu’à ce qu’il craque complètement. Il avait tellement hâte de le voir perdre peu à peu tout ce qu’il lui restait de self-control, il avait honte du nombre de fois où il avait repensé à la fameuse nuit à l’infirmerie et de la façon dont elle aurait pu se terminer tout autrement. Il avait repassé cette nuit là dans sa tête plus de fois que nécessaire et il avait rêvé plus d’une fois de l’expression que Seth aurait affiché s’il avait eu l’occasion d’aller jusqu’au bout. Il sentit un léger frisson le parcourir rien que de se dire qu’il allait enfin pouvoir la voir en vrai, il tremblait quasiment par pure anticipation, mais il était encore maitre de lui-même, assez en tout cas pour attendre que le jeune homme lui assure qu’il pouvait y aller. Il ne tenait pas à refaire la même erreur que la dernière fois, il tenait à savoir que Seth n’allait pas le couper en plein milieu comme cette fameuse nuit là, il n’était pas sûr d’être capable de bien l’accepter. Il savait que c’était légèrement tordu de sa part, mais ça lui faisait bizarre que Seth le tutoie, il était tellement habitué à ce que son élève le vouvoie, même dans les situations les plus intimes, que le tutoiement paraissait complètement nouveau et tout sauf naturel. Enfin, il était sûr qu’il allait s’y faire, il ferait mieux d’ailleurs, vu ce qu’il était sur le point de faire, il avait plutôt intérêt à accepter le fait que Seth le tutoie, pour ce soir du moins.

Son sourire s’élargit encore un peu plus quand le jeune Serpentard lui répondit un peu plus clairement et il ne put s’empêcher de relever brièvement les yeux vers lui, un sourire quasiment félin sur les lèvres désormais. Il regarda Seth passer sa main sur son visage et il passa sa langue sur ses lèvres, impatient de voir ce que le jeune homme allait faire dans quelques secondes s’il avait déjà du mal à se contrôler maintenant. Il était justement en train de baisser à nouveau les yeux pour se concentrer sur ce qu’il avait prévu de faire quand il entendit des coups frappés à la porte. Il se redressa en parfaite synchronisation avec Seth, tout à coup un peu plus sobre que tout à l’heure. Il força sa respiration à reprendre un rythme un peu plus normal en regardant bêtement la porte dans son dos. Et maintenant ? C’était ce que Seth semblait lui aussi se demander, et Edward devait bien avouer qu’il n’avait pas de solution là comme ça. Il sentit la panique commencer peu à peu à le gagner en se souvenant qu’il n’avait même pas pensé à fermer la porte à clé, finalement, c’était une chance que le nouveau venu ait frappé. Enfin, ça n’empêchait pas Edward de le/la détester par principe, il n’aurait donc jamais l’occasion de profiter réellement de Seth ? Il baissa les yeux sur le jeune homme, l’air toujours paniqué alors qu’il se rendait compte qu’il n’y avait aucune chance que quelqu’un ne comprenne pas exactement ce qu’ils avaient été en train de faire s’ils voyaient Seth avec lui. Surtout Robin. Et merde. Il s’éloigna du bureau, essayant de se concentrer sur autre chose que sur la perte du contact du corps de Seth contre le sien, ce n’était pas la priorité. Il ne comptait pas se faire attraper ce soir, pas s’il pouvait l’éviter en tout cas. Il tourna à nouveau les yeux vers Seth, se forçant à reprendre son calme. « Va dans ma chambre. » Souffla-t-il pour s’assurer que la personne derrière la porte ne l’entendrait pas. Il se tourna alors vers celle-ci et déclara d’une voix forte : « J’arrive ! Deux petites secondes. » Il regarda autour de lui comme si la réponse à toutes ses questions s’y trouvait, bien entendu il ne trouva rien. Et merde, merde, merde, pourquoi est-ce que quelqu’un avait choisi ce moment là pour venir les interrompre ? Même s’il en était presque reconnaissant à la personne en question de ne pas être venue frapper à la porte une minute plus tard, il aurait eu beaucoup plus de mal à s’arrêter et il savait qu’il aurait été encore plus frustré que maintenant. Il remit sa chemise ainsi que son jean en place, il aplatit ses cheveux du mieux qu’il put et il passa le revers de sa main sur ses lèvres, pour essayer de dissimuler au moins un peu la façon dont Seth les avait violentées depuis tout à l’heure. Il n’était pas sûr d’avoir réussi un camouflage très efficace mais tant pis, c’était mieux que rien après tout. Il se tourna une dernière fois pour vérifier que Seth n’était plus dans la pièce avant de se diriger vers la porte et de l’ouvrir rapidement.

Ses sourcils étaient froncés, son visage était complètement fermé et il devait vraiment avoir l’air de mauvais poil. « Quoi ? » Demanda-t-il de manière totalement impolie et brutale, ce qui ne lui ressemblait pas le moins du monde. Robin, qui se trouvait d’ailleurs derrière la porte fronça à son tour les sourcils en voyant la façon dont il était accueilli. « Bonsoir toi. » Répondit le jeune professeur d’un ton légèrement surpris mais tout de même joyeux. Ils avaient plus ou moins repris leur relation telle qu’ils l’avaient abandonnée quand Robin avait compris ce qu’Edward ressentait envers Seth, et apparemment Robin avait également repris l’habitude de débarquer ici à n’importe quelle heure quand il avait envie de passer du temps avec lui. Il n’avait pas du tout choisi le bon moment, et si d’ordinaire, Edward se serait excusé pour son accueil peu chaleureux, il n’avait aucunement envie de faire des efforts, surtout alors qu’il savait que chaque seconde qu’il passait avec Robin, il aurait pu les passer à entendre Seth gémir sous ses caresses. Il se mordit violemment la lèvre inférieure pour se forcer à rester concentré sur la situation actuelle. Il fallait qu’il réussisse à virer Robin, il s’occuperait de Seth et de ses gémissements plus tard. Il ne chercha pas à s’écarter quand le jeune professeur s’avança vers lui et celui-ci se retrouva donc à quasiment forcer l’entrée. « Ça va pas ? » Edward leva les yeux au ciel et se mordit l’intérieur de la joue pour s’empêcher de dire une connerie. « Si, si. » Pas la peine de lui demander comment il allait en retour, il n’en avait strictement rien à foutre. Robin ouvrit la bouche pour protester mais sembla se raviser à la dernière seconde, après tout, si Edward n’avait pas envie d’en parler, il ne pouvait pas le forcer. Même s’il pouvait toujours essayer. « Ah, c’est vrai que tu devais voir ton père aujourd’hui, je suppose que ça ne s’est pas bien passé. » Robin grimaça et Edward aurait vraiment pu apprécier sa compassion s’il ne l’avait pas interrompu au pire moment possible avec Seth. Il avait juste envie qu’il s’en aille, comme pour le lui signifier il ne répondit rien et resta de marbre, restant d’ailleurs adossé contre la tranche de la porte encore ouverte. « Ce n’est pas le bon moment peut-être ? » Edward se détendit un peu en sentant que Robin avait finalement compris le message. « Non, comme tu dis. » Robin se rapprocha alors et vint déposer ses lèvres sur les siennes. Edward essaya de se reculer par réflexe mais heureusement son geste fut totalement bloqué par la porte dans son dos et Robin ne sembla rien remarquer. Il fit en sorte que le baiser reste chaste et court, il avait l’impression de tromper Seth, ce qui était particulièrement débile. Même s’il avait pu être considéré comme en couple avec l’un des deux, ça n’aurait très certainement pas été avec Seth, et pourtant…

« Je préfèrerais être seul. » Ajouta Edward d’un ton neutre quand Robin recula finalement son visage. « Tu dois vraiment être de mauvaise humeur pour réagir comme ça quand je t’embrasse. » Edward se mordilla la lèvre et s’efforça de ne rien répondre. Il se décolla de la porte, se rapprochant au passage involontairement de Robin, assez pour être contre lui pendant quelques secondes. Il avait d’abord eu l’intention de s’écarter de la porte pour pouvoir la refermer quand Robin s’en irait, mais le professeur de runes avait profité de l’occasion pour passer ses bras autour de sa taille et le garder contre lui. Edward grimaça malgré lui en se rendant compte que Robin ne tarderait pas à sentir quelque chose de suspect contre sa cuisse. Heureusement quand ce fut le cas, la seule réaction du professeur de runes fut d’afficher un sourire malicieux et de hausser un sourcil. « Tu es sûr que tu veux que je m’en aille ? Je pourrais m’occuper de toi tu sais. » Et Edward aurait vraiment aimé que son bureau soit plus grand pour qu’il ait pu être assuré que Seth n’entende rien de tout ça, mais vu sa chance, il se doutait que le Serpentard n’en perdait pas une miette. Il espérait juste qu’il ne débarque pas bêtement dans le bureau pour insulter Robin. Edward passa rapidement sa langue sur ses lèvres et baissa les yeux vers l’endroit où Robin pressait gentiment son bassin contre le sien. La sensation était agréable, il n’allait pas mentir, mais il ne pouvait pas ignorer le fait qu’il aurait largement préféré que Seth soit à sa place, surtout alors que c’était une véritable possibilité ce soir. « Je préfère me débrouiller tout seul. » Lâcha-t-il d’un ton probablement un peu plus sec que nécessaire vu que Robin ne faisait véritablement qu’offrir de lui rendre service. Il sentit l’étreinte du jeune homme se desserrer autour de lui et il en profita pour s’écarter, attrapant la porte et attendant que Robin daigne enfin s’en aller. Le professeur de runes leva les yeux au ciel, de toute évidence mécontent de la tournure des évènements. « Comme tu veux, continue à bouder, je te verrai une autre fois. » Et sur ce, il quitta enfin le bureau. Edward s’empressa de fermer la porte derrière lui, et de la fermer à clé cette fois-ci.

Il prit une petite seconde le temps de respirer un grand coup et il se dirigea ensuite à grands pas vers sa chambre. Il ouvrit la porte, la referma derrière lui et s’y adossa en posant les yeux sur Seth. Il ouvrit la bouche, comme s’il était sur le point d’expliquer ce qu’il venait de se passer, mais il n’était pas sûr que ce soit nécessaire. Il baissa les yeux vers le sol en se mordillant la lèvre inférieure, incertain de la démarche à suivre désormais. « C’était Robin, j’ai fini par réussir à le faire partir. » Expliqua-t-il inutilement avant de se forcer à relever les yeux vers Seth. Il n’avait aucune idée de ce qu’il était censé dire ou faire, surtout qu’il ne savait pas non plus où en était le jeune Serpentard. Peut-être que l’interruption de Robin lui avait donné le temps de changer d’avis, lui savait que ce n’était même pas le cas. Il aurait pu s’en vouloir pour ça, mais il était vraiment trop fatigué pour avoir des états d’âmes, tout ce qu’il voulait, c’était retrouver la chaleur du corps de Seth contre le sien. « Je suis désolé pour tout ça, je ne pensais pas qu’il viendrait ce soir. » Il recommença à se mordre la lèvre d’un air nerveux, il détestait ce genre de situations, il détestait le fait d'avoir plus que tout envie de recommencer là où ils s'en étaient arrêtés mais plus encore, il détestait ne pas savoir comment le faire comprendre clairement à Seth.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyDim 2 Déc - 16:00

Sérieusement, comment est-ce qu’on pouvait tomber plus mal ? D’accord ça aurait pu être pire, difficilement mais c’était encore possible. Mais Seth s’en fichait , qui que ce soit , la personne avait intérêt à se casser plus vite que ça , il ne pouvait pas prendre le risque qu’Edward pense à autre chose , surtout pas qu’il soit obligé de se remettre dans son rôle de professeur maintenant ; le serpentard reposa rapidement ses pieds par terre , que ce soit Robin ou un simple élève , ça ne risquait pas de l’arranger , et il aurait vraiment trouver de mauvais gout que Cee vienne le chercher ici , qui que ce soit derrière cette porte , il le détestait déjà, parce que de son point de vue , il était persuadé que la soirée se finissait ici. Ses dents s’attaquèrent à nouveau sa lèvre pour éviter de dire quoi que ce soit, ce n’était pas le moment de faire du bruit et il n’était pas certain que ce soit aussi le moment d’être agressif, après tout Edward n’y était pour rien. Mais tout ce qu’il ressentait maintenant c’était de la frustration, il n’arrivait pas à croire que pour une fois qu’il n’y avait aucun problème d’un côté comme de l’autre, il fallait que quelqu’un de l’extérieur débarque, ce n’était même plus de la malchance à ce niveau-là. Le pire, c’est qu’il était persuadé que lorsqu’Edward reviendrait, il serait soulagé que quelqu’un les interrompu et s’excuserait pour tout ce qui venait de se passer ; le serpentard soupira doucement et referma doucement la porte derrière lui pour ne pas prendre le risque d’être vu. Il cala son dos contre celle-ci et se rhabilla rapidement, essayant de se remettre, il était réellement dégouté, pourquoi maintenant ? Seth s’acharna contre sa lèvre, comme si avait pu faire partir sa colère. Il finit pourtant par lever un sourcil amusé en réalisant où il était exactement , si on lui avait dit qu’il finirait dans la chambre d’Edward , il aurait bien du mal à y croire ; et malgré lui pendant quelques minutes l’idée d’y jeter un œil un peu plus profond , voir de récupérer une chose ou deux choses lui traversa l’esprit , Seth se secoua légèrement et se retourna contre la porte pour essayer d’entendre ce qu’il se passait dans la pièce d’à côté , ça l’empêcherait de faire des conneries et c’était certainement plus intéressant .

Seth senti sa mâchoire se contractait en reconnaissant la voix, il avait beau s’y attendre, ça ne lui plaisait pas du tout de l’entendre, surtout maintenant ; et il n’aimait pas le fait qu’elle semble si amical, il avait espéré qu’ils soient encore en froid après la dernière fois, mais ça ne semblait pas être le cas. Au contraire même. Il fronça les sourcils en entendant Robin reprendre , légèrement vexé une fois de plus ,de voir à quel point le professeur de rune semblait connaitre Edward , c’était stupide , il le savait bien , vu qu’il ne lui avait jamais rien demandé et que de toute manière , il s’en fichait certainement , mais voir qu’a peine arrivé , il avait déjà compris les raisons de l’état d’Edward , ça l’agaçait prodigieusement. Le serpentard baissa les yeux derrière la porte en se rendant compte qu’il ne savait strictement rien sur son professeur à part ce qu’il avait compris au fil du temps, et au fond ça n’était vraiment pas grand-chose, mais c’était largement suffisant non ? Quel intérêt aurait-il eu à en savoir plus ? Cette fois ce fut nerveusement qu’il s’attaqua à sa lèvre inférieur, comme si c’était le moment de se poser des questions stupide, il valait mieux se concentrer sur la conversation derrière la porte, même si ça ne faisait que l’agacé davantage à chaque fois que Robin reprenait la parole. Seth avait beau ne rien voir, le professeur de rune semblait prendre un malin plaisir à lui décrire la scène, et pour peu il aurait presque eu envie de sortir de la pièce rien que pour lui faire ravaler ses paroles. C’était tentant vraiment, d’imaginer sa tête s’il apprenait qu’il était là, mais il avait déjà merdé la dernière fois et si ça ne lui plaisait pas de voir que Robin semblait avoir suffisamment pardonné à Edward pour qu’ils reprennent leur relation, il ne pouvait pas se permettre de recommencer. Le serpentard aurait pu apprécier que son professeur essaye de le faire partir, mais il savait bien que s’il essayait de le faire partir maintenant c’était seulement parce que lui était là et qu’il ne voulait pas se faire coincé, il n’était pas stupide pour ne pas imaginer ce qui aurait pu se passer s’il n’avait pas été là. Il grimaça legerement à cette idée. Mais oui il est sûr ! Casse-toi ! Seth bouillonnait quasiment derrière la porte, et c’était de plus en plus dur de ne pas sortir de là pour aller mettre lui-même à la porte. Il soupira de soulagement en l’entendant enfin se décider à s’en aller, une autre fois, c’est ça oui, compte là-dessus.

Il ne finit par s’écarter de la porte qu’en entendant Edward fermer celle de son bureau et venir dans sa direction. Il croisa les bras, essayant d’afficher un air patient, mais tout c’est à peine s’il réussit à garder un air neutre. Seth ne savait pas ce qui l’agaçait le plus, que Robin ait débarqué, de savoir qu’il y avait à nouveau quelque chose entre eux, où simplement qu’il n’ait plus Edward contre lui. Seth ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel en entendant Edward lui expliquait la situation, heureusement qu’il avait réussi à le faire partir tiens. Le serpentard baissa les yeux pour essayer de chasser son agacement, il fallait qu’il oublie Robin, sa manière de passer ici comme si c’était normal, ça avait beau lui déplaire, il faisait bien ce qu’il voulait et il n’avait pas son mot à dire, mais quand même. Le pire c’est que la gêne qu’il sentait chez son professeur, lui donnait juste l’impression qu’il ne comptait pas reprendre là où il s’était arrêté, qu’il cherchait juste ses mots pour essayer de le faire partir gentiment à son tour. Seulement une fois n’est pas coutume, Seth ne comptait pas abandonner une fois de plus, encore moins maintenant qu’il savait que Robin était dans la course, il ne savait pas d’où ça lui venait subitement, mais il ne comptait pas le lui laisser, il ne comptait pas le laisser à qui que ce soit. « Aucune importance, il est parti maintenant » répondit-il sèchement, autant pour qu’Edward arrête d’en parler que pour réellement se le sortir de la tête. Il posa les yeux sur son professeur et inspira doucement, malgré son agacement, il avait réellement envie de reprendre les choses là où elle s’était arrêté, seulement, il n’arrivait pas à savoir si c’était parce qu’il était toujours excité ou simplement pour prendre le pas sur Robin. Il se secoua mentalement, ça n’avait pas d’importance, il fallait juste qu’il arrive à convaincre Edward de ne pas tout arrêter maintenant. Seth se passa rapidement la langue sur ses lèvres, il ne comptait pas faire de long discours, préférant le persuader d’une toute autre manière, il n’attendit pas bien longtemps pour se diriger vers la porte et le repousser contre celle-ci, plaquant ses lèvres sur les siennes. Seth n’approfondit pas le baiser, et finit par reculer très légèrement sa tête, son corps toujours collé contre le sien. « Si vous décidez de me mettre dehors, je risque vraiment de vous en vouloir cette fois ci » souffla t’il sans le quitter des yeux. Il était revenu au vouvoiement à nouveau maitre de lui-même, mais il se fichait complètement de la manière dont il pouvait bien lui parler, mieux encore, il aurait adoré qu’Edward l’empêche de se servir de ses lèvres de cette façon-là.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyDim 2 Déc - 20:05

Edward ne savait vraiment pas quoi dire, et il devait bien avouer que l’air sévère et agacé que Seth affichait ne l’encourageait pas le moins du monde à se lancer. Il avait peur de dire une connerie, d’essayer de reprendre les choses là où ils les avaient laissées alors que Seth avait changé d’avis et voulait juste saisir cette occasion de l’engueuler une bonne fois pour toutes avant de s’en aller. Edward avait du mal à y croire, mais il avait fini par apprendre qu’il ne pouvait jamais se fier à ses instincts quand ça touchait au jeune Serpentard, il s’était trompé tellement de fois en essayant de prédire son comportement… Il passa rapidement sa langue sur ses lèvres et baissa les yeux en entendant Seth répliquer sèchement que ça n’avait aucune importance. Il s’était à priori effectivement trompé en espérant que le jeune Serpentard était dans le même état d’esprit que lui, et il dut se retenir de sortir maintenant pour rattraper Robin et aller lui hurler dessus pour lui avoir gâché cette opportunité. Heureusement pour tout le monde, il ne bougea pas, se contentant de relever doucement les yeux vers Seth, s’attendant à tout moment à ce que le jeune Serpentard sorte de la salle en claquant la porte derrière lui. Edward n’avait vraiment pas envie de le voir partir, mais ça aurait été encore plus déplacé de sa part d’essayer de le convaincre de rester, et malgré tout ce qu’il avait fait, il n’était pas tombé aussi bas, pas encore du moins. Finalement, Edward sursauta en voyant Seth fondre quasiment sur lui et il se laissa bien gentiment faire quand celui-ci vint le plaquer contre la porte et posa à nouveau ses lèvres sur les siennes. Trop surpris par le geste de Seth dans un premier temps Edward se contenta de fermer les yeux et de profiter du contact renouvelé du corps du jeune Serpentard contre le sien. Il finit par rapprocher légèrement son visage de celui de Seth pour accentuer la pression sur ses lèvres mais quelques secondes à peine plus tard, son élève reculait son visage, restant pourtant toujours aussi proche de lui. Edward ne put s’empêcher de se demander si c’était sa façon à lui de se venger et s’il allait tout de même partir après avoir eu la satisfaction de l’insulter une dernière fois.

Aussi quand Seth commença à le menacer, Edward ne put réprimer un petit rire. Il baissa les yeux et passa sa langue sur ses lèvres, posant ses mains sur la taille de Seth pour l’empêcher de s’écarter, il ne voulait pas qu’il prenne mal sa réaction, c’était juste étrange de voir le jeune Serpentard le menacer alors qu’il n’en avait définitivement pas besoin pour une fois. Il finit par relever les yeux et se mordilla la lèvre inférieure, un air malicieux au visage. « Tu es adorable quand tu me menaces. » Son sourire s’intensifia, même s’il savait déjà qu’il allait regretter d'avoir avoué ça, et ce, probablement dès le lendemain. Enfin, c’était trop tard pour retirer ce qu’il avait dit. « Mais ce n’était vraiment pas nécessaire tu sais, je n’ai aucunement l’intention de te mettre à la porte. » Comme pour rendre son aveu encore plus clair, il rapprocha encore le jeune homme de lui, venant plaquer son bassin contre le sien et passant lentement sa langue sur ses lèvres par pure anticipation. C’était fou le peu de temps qu’il lui avait fallu pour se remettre dans l’ambiance de tout à l’heure, en fait, il avait suffi que Seth se rapproche pour qu’il se souvienne exactement de ce qu’ils avaient été en train de faire avant que Robin ne vienne les interrompre. Et cette fois-ci, la porte était fermée à clé, ils pourraient tous frapper autant qu’ils le voudraient, Edward ne viendrait pas leur ouvrir, ça pouvait attendre demain. « Pourquoi est-ce que tu crois que j’ai demandé à Robin de s'en aller ? » Sur le coup, ça ne lui avait même pas traversé l’esprit que le professeur de runes ait pu voir Seth, après l’avoir envoyé se cacher dans sa chambre, l’idée lui était complètement sortie de la tête, et s’il avait viré Robin, c’était uniquement parce qu’il avait envie de reprendre ce qu’il était en train de faire avec Seth. Enfin, après avoir déclaré ça, il commença à se demander pourquoi il perdait autant de temps à s’expliquer alors que de toute évidence, ils étaient tous les deux dans la même optique, alors au lieu de continuer à parler, il rapprocha son visage de celui de Seth et vint recapturer ses lèvres, sans prendre la peine d’y aller doucement comme le jeune Serpentard avait fait tout à l’heure. Ils avaient assez perdu de temps comme ça avec Robin, il était temps qu’ils passent un peu aux choses sérieuses, et Edward pouvait sentir que Seth en avait au moins autant envie que lui. Cette pensée envoya une petite décharge électrique à son cerveau et il recommença doucement à frotter son bassin contre celui de Seth, choisissant volontairement un rythme relativement lent pour éviter de perdre à nouveau totalement le contrôle. Il avait juste besoin de sentir Seth contre lui, de savoir à tout moment qu’il n’était pas le seul à crever d’envie de continuer sur cette voie là, ça le rassurait autant que ça l’excitait. Il recula son visage d’à peine quelques centimètres pour reprendre sa respiration et choisit justement ce moment là pour accélérer légèrement le mouvement de ses hanches, laissant au passage échapper un petit gémissement de plaisir. Il leva brièvement les yeux au ciel avant de se concentrer à nouveau sur Seth. Il se mordilla la lèvre et vint déposer son front contre celui de son élève. Il se décolla de la porte et avança le plus tranquillement qu’il put vers le lit qui se trouvait contre le mur en face d’eux. Il fit en sorte de ne quasiment pas avoir à se décoller de Seth, il savait que c’était stupide, mais il n’avait pas envie de perdre ce contact, même l’espace de quelques secondes.

Il repoussa ainsi le jeune homme avec lui et contourna le lit jusqu’à ce qu’il soit juste derrière Seth. Il agrippa un peu plus fermement la taille du jeune Serpentard avant de le pousser une dernière fois, lui faisant perdre l’équilibre et le faisant tomber sur le lit. Edward suivit tout naturellement le mouvement et se retrouva à moitié allongé au-dessus de lui. Il posa ses coudes des deux côtés du jeune homme et vint se glisser tranquillement entre ses jambes, s'allongeant à son tour pour être toujours aussi proche de son élève. Il fit descendre l’une de ses mains entre leur corps et déboutonna à nouveau le jean de Seth, il n’aurait pas dû prendre la peine de se rhabiller, ça leur faisait perdre du temps, et à ce moment là, Edward avait l’impression que chaque seconde comptait. Une fois le pantalon de Seth à nouveau ouvert, il ouvrit également le sien, juste histoire d’enlever une couche de vêtements superficielle. Il posa à nouveau son coude sur son matelas et se baissa pour venir recommencer à embrasser Seth. Il poussa légèrement le jeune homme à l’aide de tout son corps, le faisant s’enfoncer doucement dans le matelas. Edward s’attaquait à ses lèvres comme s’il en avait été privé pendant des siècles, comme si c’était la dernière chance qu’il aurait d’en profiter avant bien trop longtemps. Il continuait à se frotter contre Seth, le rythme de ses hanches de plus en plus rapide au fur et à mesure que son désir recommençait à grimper, il en venait à se demander comment il avait été capable de s’arrêter quand Robin avait frappé à la porte tout à l’heure. Il s’attaqua aux lèvres de Seth avec encore un peu plus de férocité pour s’empêcher de recommencer à gémir, simplement se frotter contre le jeune Serpentard n’aurait pas dû avoir autant d’effet sur lui, mais il avait du mal à s’en soucier réellement pour le moment. Finalement il recula son visage, vint déposer un dernier baiser sur les lèvres de Seth avant de se redresser légèrement, un sourire amusé aux lèvres. « On en était où déjà ? » Souffla-t-il d’un ton malicieux avant de venir déposer un nouveau baiser dans le cou du jeune homme. Il recula son visage après quelques secondes, n’ayant plus assez de patience pour prendre autant son temps que la dernière fois. Il se redressa encore plus pour descendre du lit, il s’agenouilla au bord du lit et posa ses mains sur les genoux de Seth, le rapprochant lui-même du bord afin de le mettre dans une position idéale pour eux deux. Il passa rapidement sa langue sur ses lèvres en jetant un coup d’œil entre les jambes de Seth, il n’avait même plus la patience nécessaire pour demander une dernière fois au jeune Serpentard s’il était sûr de lui. Il le lui avait dit et prouvé assez de fois ce soir pour qu’Edward se lance sans hésiter cette fois-ci. Il plongea son regard dans le sien tout en remontant ses mains jusqu’à la taille de Seth. Il glissa ses doigts sous son jean et finalement sous ses sous-vêtements et les fit descendre tranquillement. Il finit par baisser à nouveau la tête pour se concentrer sur ce qu’il avait sous les yeux, il n’hésita pas bien longtemps avant de se baisser et de prendre Seth en main. Il laissa sa langue le parcourir lentement, relevant brièvement les yeux pour observer la réaction du jeune homme. Il n’allait pas se mentir, il avait plus que tout envie de le voir réagir sous ses caresses, il avait l'impression de ne pas en avoir assez profité la dernière fois. Une fois arrivé en haut, Edward n’hésita pas une seule seconde et le fit pénétrer dans sa bouche, commençant aussitôt à le caresser avec sa langue. Il garda le plus possible ses yeux fixés sur Seth alors qu’il descendait de plus en plus bas et remontait, continuant à jouer avec sa langue. Il était étonné par son absence totale de honte, tout comme la première fois, il s’était imaginé qu’il se sentirait un peu mal à l’aise que ça en faisant plaisir à Seth de la sorte, il ne pouvait pas nier le fait que sa position avait quelque chose d’assez… Soumise. Mais il n’arrivait pas à se concentrer sur le fait que Seth était censé être son élève, tout ce qu’il arrivait à se dire, c’était qu’il avait enfin obtenu ce qu’il voulait, que ce soit raisonnable ou pas, qu'il ait à avoir honte de ses envies ou pas. Il vint glisser sa main libre à l’intérieur de son propre jean quand il ne put plus se retenir et il commença doucement à se caresser à son tour à travers son boxer. Il n’avait pas l’intention de demander quoique ce soit à Seth, mais il n’avait pas non plus l’intention de rester dans cet état là toute la soirée. Encore une fois, il n’avait même pas la présence d’esprit de se sentir honteux, ce n’était pas si inhabituel que ça, Edward n’était plus tout à fait la même personne dès que ça touchait au sexe, il aurait presque pu manquer de retenue. Il releva à nouveau les yeux vers Seth et accentua la pression de sa langue, profitant du spectacle qui s’offrait à ses yeux et des réactions du jeune homme sous ses lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyLun 3 Déc - 17:23

Si Edward décidait à nouveau de le repousser maintenant, Seth ne savait pas du tout ce qu’il adviendrait, il n’était pas vraiment du genre violent, mais il avait pourtant l’impression qu’il risquait de faire des dégâts si ça devait arriver. Son professeur avait refermé la porte derrière lui, et il hésitait réellement sur la façon de le prendre, pour empêcher la conversation de porter dans le couloir ou simplement pour lui prouver qu’il n’aurait pas besoin de s’en aller maintenant ? Le serpentard aurait réellement préféré la seconde option, mais il était trop méfiant pour choisir ce qui l’arrangeait le plus, il ne voulait pas être déçu, surtout pas maintenant. La dernière fois il avait vraiment merdé, il s’en rendait encore plus compte maintenant, et il avait réellement besoin de ne pas s’arrêter là ce coup-ci. Ses yeux se reposèrent brièvement sur ses lèvres, il avait bien senti une réponse de sa part, mais c’était loin de lui prouvait que tout n’était pas terminé. La réaction d’Edward le rassura autant qu’elle lui déplut, il se sentait ridicule d’avoir d’y ça et en même temps, il avait du mal à l’imaginer le mettre à la porte sans être un minimum plus sérieux. Ses paroles eurent quasiment le même impact, il n’aimait pas spécialement le terme d’adorable en vue en la situation, mais c’était difficile de croire qu’Edward comptait réellement le faire partir après ça, après avoir affiché cette expression sur son visage. Ses propres lèvres se retroussèrent légèrement quand il eut une réponse en bonne et due forme , il préférait nettement ça , et les choses allèrent encore mieux quand son corps fut encore plus en contact avec le sien , il déglutit doucement , essayant de ne pas réagir par avance , c’était déjà assez dur de se contrôler si en plus il commençait déjà à imaginer tout et n’importe quoi , aussi prêt soit-il de la vérité. Ses sourcils se froncèrent pourtant d’eux même quand Robin revint dans la conversation, il ne lui avait pas fallu longtemps pour l’oublier tiens, mais si Edward l’avait viré, le serpentard n’avait pas vraiment vu ça comme un bon signe, juste un moyen de lui laisser la voix libre au moment de sortir pour que le professeur de rune ne se doute de rien. Mais vu les circonstances, Seth était bien content de s’être trompé. Et ne chercha pas plus loin, ni même à répondre, ses lèvres à nouveau bien occupé. C’était beaucoup mieux comme ça. Beaucoup mieux et en même temps tellement frustrant, les mouvements d’Edward contre lui ne faisaient que lui faire perdre contrôle que petit à petit, sa respiration s’accélérant, sans qu’il ne puisse faire quoi que ce soit pour garder un rythme régulier, il avait beau faire, il ne contrôlait déjà plus rien. Seth aurait voulu penser, soudain décider que ce n’était pas une bonne chose, se rappeler que les hommes n’avaient jamais été sa préférence jusque-là, il en aurait été plus qu’incapable. La seule chose qui le réconfortait un tant soit peu, tout en ne faisant qu’empirer son état, c’était d’avoir la preuve qu’il n’était pas le seul dans ce cas, Edward était loin, très loin, d’être indifférent à tout ça ; et à chaque fois qu’il laissait échapper le moindre son, Seth devait s’empêcher d’attaquer à nouveau ses lèvres.

Lorsqu’il les retrouva enfin contre les siennes , ça n’avait plus autant d’importance , et ça commençait à être plus qu’insuffisant , il était encore plus proche de lui qu’auparavant ,et son lit était bien plus confortable que son bureau , tout était juste parfait , et pourtant , il ne pouvait s’empêcher d’être de plus en plus frustré , sa poitrine se soulevant dans un rythme incontrôlable , il voulait plus , il avait besoin de plus ; Seth resserra ses jambes contre lui , ses mains plus agrippés que posés sur ses hanches pour l’approcher encore davantage , incapable de rester aussi muet qu’il aurait voulu. Il ne comprenait pas comment il pouvait être dans un état pareil, d’accord, il était bien resté en connaissance de cause, mais même, il ne s’était pas attendu à perdre aussi pieds que la dernière fois ; la fois précédente, il avait mis ça sur le contre coup, mais il pouvait difficilement dire qu’il voulait juste tester, que ce n’était qu’une question de curiosité, il n’aurait pas lâché prise à ce point si ça n’avait été que ça. Il grogna légèrement en le sentant reculer son visage, pourtant bien content de pouvoir reprendre sa respiration ou essayer du moins. Seth se mordit la lèvre pour s’empêcher de répliquer, certain que sa voix avait à nouveau de grande chance de dérailler. Il inspira lentement pour essayer de se calmer, rien que de le voir descendre, suffisait à empirer son état et les souvenirs de la dernière fois n’y étaient pas pour rien. Et le serpentard se rendit bien compte qu’il était encore loin du compte en ayant l’impression d’avoir perdu le contrôle avant qu’il ne le touche réellement, il aurait beau essayer de ne pas émettre le moindre son, d’essayer de se maitriser, Seth savait qu’il n’aurait aucune chance d’y parvenir, et il se demandait même comment il avait pu arriver à le repousser la dernière foi, ça tenait quasiment du miracle à ses yeux. Le serpentard aurait pourtant voulu se retenir un peu, juste parce qu’Edward avait les yeux sur lui, comme pour essayer de ne pas lui donner tout le contrôle. Ses dents à nouveau planté dans sa lèvre inférieur pour ne pas réagir au vague de plaisir qui déferlait les unes après les autres, le serpentard finit rapidement par atteindre a limité, et ne trouva à aucun moment la force de le repousser une nouvelle fois.

Il lui fallut quelques minutes pour retrouver un souffle à peu près normal et la moindre envie de bouger. Il n’était même pas sur de vouloir croiser le regard de son professeur après ça, à moitié honteux de ce qu’il venait de se passer. Il se mordilla la lèvre, déjà bien abimé avant de se décidé à enfin se redresser. Son premier réflexe fut de remonter son pantalon comme pour se sentir moins vulnérable, et ses yeux croisèrent enfin ceux d’Edward, l’air bien plus hésitant qu’il ne l’aurait voulu. Il avait toujours été très égoïste, et une partie de lui avait juste envie de s’en aller maintenant qu’il avait eu ce qu’il voulait, seulement vu les circonstances les choses étaient légèrement différente, et il s’en serait voulu s’il sortait directement. Seth ouvrit la bouche et la referma dans la foulée, avec la stupide impression d’être à nouveau sous le sort que lui avait lancé Edward l’autre fois. Il baissa les yeux et soupira agacé, le prix dans cette histoire c’est qu’il se sentait plutôt bien, si ce n’était cette nouvelle gêne. Le serpentard finit par les relever, et se rappela ce qu’il avait fait la dernière fois pour le chercher, de la même manière qu’il avait entre-aperçu son professeur s’occuper de lui-même, il ne savait pas réellement où il en était, mais ça valait peut être le coup de tenter, ça aurait au moins le mérite de ne pas le faire passer pour un parfait salaud. « Un coup de main peut être ? » C’était quasiment les même mots que la dernière fois, seulement il n’y avait aucun sourire en coin et c’était juste une façon d’essayer de paraitre un minimum sûr de lui. Seth baissa les yeux sur lui comme pour appuyer ses propos, il était surpris par ses pensées, au fond, s’il n’était pas totalement à l’aise, il devait reconnaitre que toutes les réactions d’Edward à son contact jusqu’ici lui avait plutôt fait de l’effet et il n’aurait pas été contre d’en voir plus. Sa main glissa doucement le long de son col, frôlant sa peau, et continua à descendre en suivant le tissu. Le serpentard suivi sa main des yeux et ne les releva qu’une fois celle-ci, posé sur ses sous-vêtements, toujours en mouvement, l’air à la fois curieux et avide. S’attendant déjà à ce qu’il s’éloigne, se rappelant soudain que ce qu’il avait consenti à faire la dernière fois. « A moins que vous vouliez me mettre dehors maintenant ? » reprit-il faiblement.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyLun 3 Déc - 20:21

Edward avait du mal à se concentrer pleinement sur ce qu’il faisait alors qu’il pouvait parfaitement ressentir et entendre les réactions de Seth, il aurait aimé garder ses yeux fixés sur ce qu’il faisait pour être plus efficace, mais il en était incapable, pas vu la façon dont le jeune Serpentard semblait tout faire pour lutter contre le plaisir qu’il ressentait sans arriver à en dissimuler autant qu’il ne le souhaitait. Après un petit moment, même le boxer d’Edward commençait à lui paraître trop petit et il savait qu’il n’allait pas tenir bien longtemps à ce rythme là, qu’il le veuille ou non. Entendre et voir Seth dans cet état lui faisaient un effet monstrueux et ça ne l’aidait absolument pas à se calmer. Il aurait aimé être un peu plus maître de lui-même, mais la vérité c’était qu’il appréciait autant le fait de voir Seth perdre le contrôle de son propre corps sous ses caresses qu’il aurait pu apprécier le fait que leurs rôles soient inversés. Il sentit ses joues rougir légèrement et il accéléra doucement les mouvements de sa langue, se forçant bientôt à baisser les yeux pour éviter de trop se perdre dans la contemplation du jeune homme. Il était à présent allongé sur le lit et Edward ne pouvait quasiment plus le voir de toute façon. Il finit par réussir à se concentrer pleinement sur ce qu’il était en train de faire, même s’il s’autorisait une petite distraction en laissant ses doigts le caresser tranquillement à travers son boxer. Il ne supportait plus d’attendre. Il pouvait sentir Seth se rapprocher du but ultime et il releva brièvement les yeux avant d’accélérer à nouveau les mouvements de sa langue, se redressant doucement pour éviter de s’étouffer. Il garda ses lèvres autour de Seth tandis que le jeune homme perdait enfin complètement le contrôle de son corps, il promena une dernière fois sa langue sur la peau sensible du jeune homme avant de se redresser définitivement. Il passa sa langue sur ses lèvres avant de les essuyer avec le revers de sa main, posant ses yeux fixement sur Seth, s’attendant à tout moment à ce que le jeune homme panique ou prenne carrément ses jambes à son cou. Il n’avait pas eu tort de s’attendre à une réaction pareille en tout cas, Seth avait l’air gêné et Edward ne pouvait pas s’empêcher de remarquer que c’était contagieux. Il n’aimait définitivement pas l’idée de l’avoir mis mal à l’aise, ça n’avait pas été le but de la manœuvre, au contraire même.

Edward mit lui-même un petit moment avant de réagir, il voulait attendre que Seth se redresse finalement après s’être remis de son orgasme, mais son entrejambe ne tarda pas à lui rappeler qu’il n’avait pas encore tout à fait fini son travail. Il grimaça légèrement et leva les yeux au ciel en se mordillant la lèvre inférieure. Avant d’avoir totalement compris ce qu’il faisait il avait glissé sa main à l’intérieur de son boxer et avait recommencé à s’occuper de lui-même. Il ne se souvenait pas d’avoir un jour autant eu envie de se faire plaisir, mais ça lui paraissait particulièrement curieux de le faire avec Seth juste à côté de lui, c’était un acte presque trop intime pour lui, alors que de toucher le jeune Serpentard comme il l’avait fait ne l’avait pas gêné le moins du monde. Il se força à baisser les yeux vers Seth et il s’en voulut de sentir son désir recommencer à monter en voyant l’état dans lequel il l’avait mis. Il s’en voulait d’être aussi excité par la façon dont Seth avait l’air d’avoir du mal à s’en remettre, et pourtant la vision du jeune homme encore allongé sur son lit, la respiration rapide et les joues légèrement rouges marchait mieux sur lui que n’importe quelle image pornographique. Il ralentit pourtant son rythme quand Seth se redressa finalement dans son lit, comme s’il avait honte que le jeune homme le regarde se faire plaisir. Ça n’avait rien de bien surprenant, mais vu les circonstances c’était d’autant plus pardonnable. Il détourna brièvement les yeux, parce qu’il n’aimait vraiment pas la façon dont Seth le regardait, c’était aussi pour ça qu’il avait hésité les premières fois avant de se lancer, parce qu’il savait que Seth allait avoir l’impression qu’il lui devait quelque chose, ce qui n’était pas du tout le cas. C’était aussi pour ça que le règlement existait, et Edward le savait parfaitement. Il se mordit violemment la lèvre et reporta son attention sur Seth au moment où celui-ci fit à nouveau entendre le son de sa voix.

Pardon ? Edward ouvrit la bouche mais aucun son n’en sortit. Cette réplique lui rappelait bien trop celle qu’il lui avait lancée après la dernière fois, ça ne faisait pas du tout remonter de bon souvenir. Son visage se ferma brièvement, il voyait bien que ça n’avait pas été dit avec la même intention, il n’y avait rien d’insolent sur son visage et pendant une fraction de secondes, Edward fut même tenté de lui répondre par l’affirmative… Et c’est d’ailleurs probablement ce qu’il aurait fait si Seth n’avait pas posé la question de cette façon là, il mourait d’envie de sentir les mains du jeune homme sur lui, probablement un peu plus qu’il n’avait envie de l’avouer d’ailleurs, mais il n’avait pas envie qu’il le fasse s’il le prenait comme ça. Il n’eut pourtant pas le réflexe de repousser la main de Seth quand celle-ci descendit tranquillement le long de son torse. Il avait récupéré la sienne depuis quelques secondes déjà et il la regarda descendre encore et encore, détournant finalement le regard en sentant les doigts du jeune Serpentard venir se poser sur son boxer. Il se mordit à nouveau la lèvre en essayant de se concentrer sur les raisons qui faisaient qu’il avait tout intérêt à refuser, il ne voulait pas que Seth fasse ça, pas comme ça, pas après ce qu’il avait dit, pas après tout ce qu’il s’était passé, pas après la façon dont il l’avait regardé… Il se calma et baissa les yeux, la tête toujours tournée, quand Seth reprit. Non, il ne voulait pas qu’il s’en aille, loin de là même, mais ça ne voulait pas dire qu’il avait l’intention de le laisser faire. Il força un petit sourire sur ses lèvres, il n’était pas énervé, et il ne voulait pas donner cette impression à Seth. « Je t’ai déjà dit que je n’avais aucunement l’intention de te mettre dehors, Seth. Même pas maintenant. » Ce n’était pas parce qu’il avait enfin réussi à finir ce qu’il avait commencé la dernière fois qu’il avait tout à coup jeter Seth dehors, il le prenait pour qui ? Il se redressa légèrement avant de venir poser sa main sur celle du jeune Serpentard pour le forcer à l’enlever de son boxer. Il frémit légèrement à la perte du contact, mais il savait que c’était ce qu’il y avait de mieux à faire, même s’il avait le pressentiment que Seth allait encore mal interpréter son geste, comme à chaque fois qu’il faisait quelque chose pour le protéger d’ailleurs. « J’apprécie ton offre, vraiment, crois-moi, mais ce n’est pas la peine. » Il lança un petit sourire en coin au jeune homme avant de se rapprocher et de venir déposer ses lèvres sur les siennes. Il posa l’une de ses mains sur la nuque de Seth et le rapprocha de lui pour appliquer un peu plus de pression sur ses lèvres. Après quelques secondes il recula pourtant son visage, les yeux baissés. Il passa lentement sa langue sur ses lèvres avant de se forcer à relever les yeux. « Tu ne me dois rien et je ne veux pas que tu te sentes obligé de faire quoique ce soit. » Il s’était efforcé de ne pas prendre un ton compatissant, parce qu’il savait que c’était le meilleur moyen d’énerver son élève. En fait, il avait dit ça d’un ton parfaitement neutre, parce que c’était un fait, et que c’était tout ce qu’il y avait à en dire. Il ne voulait pas qu’il se force et il sentait bien que c’était ce que Seth était en train de faire.

Il rapprocha à nouveau son visage du sien et attaqua une fois encore ses lèvres. Il ne se lassait pas de cette sensation, il adorait caresser sa langue avec la sienne, sentir la pression de ses lèvres sur les siennes, la façon dont il ne tardait jamais à répondre. Il posa sa main dans le bas du dos de Seth pour le rapprocher un peu plus de lui et il vint lui-même se coller quasiment contre le lit, toujours agenouillé devant. Il glissa ensuite sa main libre à l’intérieur de son boxer et reprit la tâche qu’il avait abandonnée en cours de route. Il ne lui fallut pas bien longtemps avant de terminer, et il mordilla la lèvre de Seth pour s’empêcher de gémir son nom. Il recula son visage et prit quelques secondes pour reprendre son souffle et essayer de se calmer. Il baissa les yeux et ne mit pas longtemps à se rendre compte qu’il venait de foutre en l’air sa chemise ainsi que le t-shirt de Seth. Cette vision le fit grimacer brièvement et il releva ensuite les yeux vers le jeune homme. Il déposa un rapide baiser sur ses lèvres. « Désolé, je m’en occuperai t’inquiète pas. » Il désigna d’un vague coup d’œil les dégâts qu’il avait fait avant d’enlever le t-shirt de Seth, il le lança par terre à côté du lit avant de défaire sa chemise et de lui infliger le même traitement. Il s’en occuperait, oui, mais plus tard. Il se releva finalement, massant rapidement ses genoux pour essayer de faire passer la sensation désagréable qui s’y était installée après avoir passer trop de temps à genoux. Il recommença pourtant son erreur quelques secondes seulement après, forçant Seth à se reculer de quelques centimètres pour lui permettre de venir se poser au-dessus de lui, un genou de chaque côté du jeune homme et ses mains venant caresser lentement son torse désormais nu. Il n’avait pas envie qu’il parte maintenant, même s’il savait qu’il en demandait probablement trop. « Tu peux rester si tu veux. » Souffla-t-il en baissant brièvement les yeux, du même ton neutre que tout à l'heure parce que ça aussi c'était simplement un fait. Il se doutait que Seth n’avait aucune envie de rester avec lui, mais il pouvait toujours lui proposer, non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyLun 3 Déc - 23:48

Le serpentard avait beau avoir eu ce qu’il voulait, peut importait la réponse d’Edward, il ne voulait pas s’en aller maintenant. C’était sans doute idiot, mais il avait l’impression, non il savait qu’une fois qu’il aurait passé cette porte, les choses redeviendraient comme avant, et il n’était pas encore pret à supporter cette idée. Il inspira doucement, essayant d’afficher un air un peu plus sûr de lui , incapable de savoir s’il était mal à l’aise à l’idée de faire ça ou parce que c’était bien plus tentant qu’il ne l’aurait cru et que ça le surprenait assez de sa part. Il ne s’était jamais réellement vu comme quelqu’un de coincé, mais il y avait une différence entre ce qu’il aurait cru pouvoir faire et se rendre compte que c’était loin d’être déplaisant. Ses yeux ne quittaient pas Edward, essayant de déterminer ce qu’il allait bien répondre, tout en essayant de savoir quel réponse lui plairait le plus. Le sourire qui apparut sur ses lèvres ne fit que le rendre encore un peu plus confus sur la suite des évènements, comment est-ce qu’il était censé l’interpréter. Il senti la tension le quittait rapidement en sachant qu’il n’allait pas être mis à la porte , que ce soit poliment ou non , encore qu’il se connaissait assez pour savoir qu’il était capable de faire une gaffe et de réellement se faire foutre dehors. Seth baissa les yeux un instant, comme s’il s’en voulait déjà alors qu’il n’avait encore rien fait. Il les releva rapidement en sentant Edward se redresser et compris sa réponse avant de l’entendre, Seth ne savait pas s’il était frustré ou soulagé, les deux sans doute ; pas la peine ? Ça, il avait tout de même du mal à y croire, ce n’était pas comme s’il avait eu la main dessus hein. Il se retint pourtant de faire le moindre commentaire, essayant de ne pas réagir trop vite, après tout, il n’avait aucune raison de se vexé si ? De toute manière, Seth n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit, se contentant d’apprécier à nouveau le contact de ses lèvres, c’était réellement traitre de l’empêcher de répliquer de cette manière. Et ça valait bien plus pour lui que lorsqu’il lui avait dit qu’il n’avait pas à s’en aller maintenant. Il le laissa pourtant reculer et se mordilla pensivement la lèvre en l’entendant reprendre, il aurait dû se vexer, s’énerver encore une fois qu’Edward voit clair en lui, mais il était bien trop fatigué pour ça, et ça ne valait absolument pas le cas de l’agresser comme la dernière fois, il avait étonnamment envie de ne rien gâcher du tout cette fois ci. S’il en était capable du moins.

Seth ne chercha pas plus loin, à nouveau déconcentré, plus encore même, par les lèvres d’Edward. Il se laissa faire sans la moindre protestation, ses mains accrochés au col de sa chemise comme pour l’empêcher, même de penser, à prendre de la distance. S’il n’avait pas pu s’en occuper lui-même, le serpentard du reconnaitre qu’il était plutôt bien placé, et sentir Edward perdre peu à pied arrivait presque à lui faire de l’effet, il était presque reconnaissant que les choses se soient passé dans cette ordre, il pouvait toujours le convaincre que ce n’était que son contact, qu’Edward en lui-même n’avait rien à voir avec son état, parce que Seth, lui, se rendait bien compte que ça se serait certainement passé différemment. Mais rien que le sentir perdre le contrôle, c’était plus que plaisant, et pas seulement parce que pour une fois les rôles étaient inversés, son titre de professeur n’avait jamais eu de réelles importances à ses yeux, pas d’un point de vue hiérarchique en tout cas, mais après tout ce qu’il lui avait dit lors de sa dernière retenue , c’était quasiment jouissif de le voir comme ça. Il aurait pu, du même, se sentir mal à l’aise à nouveau, et bien que ça le surprenait, ce n’était pas le cas ; bon, lorsqu’il baissa les yeux, il se senti légèrement gêné mais ça c’était un autre problème, gêne qui disparut aussitôt qu’Edward s’excusa, arrivant même à lui mettre un léger sourire sur les lèvres tellement ça lui parut improbable. De même qu’être quasiment moins habillé que quelques minutes auparavant, ça lui paraissait totalement illogique et en même temps il n’en avait strictement rien à foutre, ça lui donnait juste une autre raison de rester encore un peu. Seth passa doucement sa langue sur ses lèvres en le regardant se rapprocher , se rendant compte que s’il en avait envie , il avait pensé qu’une fois qu’Edward en aurait fini , il se déciderait peut être à le faire partir , ça ne lui correspondait pas , mais il ne savait plus vraiment à quoi se fier avec lui ; il savait qu’il n’était pas réellement plus saisissable , mais sa façon de l’éloigner avec tant de hargne pour mettre toute son énergie dans autre chose ce soir , ça le laisser tout de même confus , au point , qu’il en avait même oublié que l’alcool avait son rôle à jouer dans tout ça. Sinon rien de tout ça ne serait arrivé, il n’aurait pas posé à nouveau les mains sur lui. La voix d’Edward le sorti de ses pensées, et il leva les yeux sur lui, pas vraiment certain de ce qu’il venait d’entendre, est ce qu’il le pensait réellement ou bien vu le nombre de fois où il lui avait dit c’était juste un moyen de le pressé à s’en aller ? Ça lui paraissait difficilement possible vu qu’il venait littéralement de l’empêcher de se lever, et qu’il avait encore ses mains sur lui. Le serpentard baissa les yeux, suivant son corps des yeux. Il ne comprenait vraiment pas. Ce n’était qu’une expérience, petite qui plus est, mais c’était bien trop concluant. Sa propre main remonta doucement le long de sa cuisse, continuant son chemin sur son torse, avant de se glisser sur son cou, lentement, l’air perplexe, tout ça était loin de le rebuter, bien au contraire. Il leva la tête vers lui, sa main maintenant derrière sa nuque et le força à baisser la tête pour poser doucement ses lèvres sur les siennes. Il était réellement crevé et plus en mesure de faire semblant de jouer ; il réussit pourtant à reprendre la parole avec un léger sourire en coin. « A part si vous préférez que je retourne à mon dortoir à moitié nu » Il se voyait difficilement parcourir Poudlard torse nu et encore moins avec son tee-shirt sur lui. Pourtant, il savait bien qu’il faudrait certainement qu’il finisse par y retourner, ce n’était pas comme si personne ne finirait par remarquer sa disparition. Seth hésita pourtant à faire le moindre commentaire, il n’avait pas envie d’inquiéter à nouveau Edward sur ce qui risquait d’arriver s’il y avait le moindre soupçon, Robin était suffisant en lui-même, et il ne voulait pas tout gâcher. Merde, il était bien ici, c’est tout, est ce que c’était si difficile à comprendre ? Ses lèvres frôlent doucement les siennes et il posa ses deux bras derrières lui pour être installé un peu plus confortablement. «J’apprécie votre offre » il était vraiment incapable de se retenir bien longtemps « et je préférais éviter si ça vous dérange pas » reprit-il son ton légèrement espiègle de retour dans la partie « Pas maintenant en tout cas » Il ne voulait même pas y penser, pas maintenant lui semblait la meilleur solution et il était certain qu’elle allait le rester pendant un bon moment. Ses yeux rencontrèrent à nouveau les siens, et ses lèvres s’étirèrent encore un peu, il y avait de forte chance qu’il ne s’en aille que quand Edward déciderait qu’il l’avait assez vu ce soir.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyMar 4 Déc - 12:23

Edward ne savait pas s'il avait raison ou non de continuer à se méfier de Seth, enfin surtout d'imaginer qu'il n'avait plus qu'une envie maintenant qu'il avait obtenu ce qu'il voulait : retourner dans son dortoir (et Edward ne pouvait que prier pour qu'il ne s'en vante pas à tous les Serpentards, même s'il devait bien avouer que c'était assez improbable, il aurait pu le faire avant, sans compter qu'il n'était pas sûr que Seth soit tenté d'avouer à toute l'école qu'il avait couché avec un homme, prof ou pas prof). Edward sentit les muscles de son corps se tendre légèrement en réalisant finalement ce qu'il avait fait. Il s'était tapé un élève. Et vraiment ça n'aurait pas dû être aussi choquant comme réalisation pour lui vu le temps qu'il avait passé à en rêver, mais il avait du mal à croire que Seth ait fini par avoir définitivement le dessus sur lui. Étonnamment il ne se sentait pas du tout coupable, il aurait eu du mal en voyant le petit sourire amusé sur les lèvres de Seth, sans compter qu'il venait de poser une main sur sa nuque pour le forcer à venir l'embrasser, ce qui donnait tout sauf l'impression qu'il allait le repousser. Le professeur de Sortilèges ne put réprimer un léger rire en entendant Seth répondre finalement, non, retourner dans son dortoir torse nu n'était probablement pas l'idée du siècle, comme celle de le faire sortir dans cet état là de son bureau, avec leur chance Robin passerait dans le couloir à ce moment là et Edward savait qu'il aurait du mal à lui expliquer ce qu'il s'était passé cette fois-ci, surtout après qu'il soit passé tout à l'heure. Il laissa le jeune homme continuer à frôler ses lèvres tranquillement, profitant encore un peu du temps qu'il lui restait avec Seth avant que l'inévitable culpabilité ne lui retombe dessus. Edward était légèrement naïf d'ailleurs parce qu'il y avait une partie de lui qui croyait encore sincèrement qu'en se réveillant demain, il se sentirait aussi serein qu'à l'instant présent, quand il avait bu il avait tendance à oublier comment il était réellement et surtout il ne comprenait pas comment il aurait pu trouver en lui la force de regretter ce qu'ils venaient de faire, sobre ou non. Edward vint poser ses mains sur le matelas des deux côtés du jeune homme pour éviter de s'écrouler sur lui, il était plus grand que Seth et même s'il n'était pas bien gros non plus, il était probablement plus lourd que son élève et il ne tenait pas à l'étouffer sous son poids. Il leva les yeux au ciel en entendant le jeune homme reprendre sa tournure de phrase, ne réussissant pas à chasser le soulagement qu'il ressentit pourtant en comprenant où voulait en venir Seth.

Edward aurait pu être agacé que le jeune homme recommence gentiment à se moquer de lui, mais ce n'était pas comme si ça avait été bien méchant, sans compter qu'il avait accepté de rester ce qui l'arrangeait bien là tout de suite, alors il n'allait pas s'énerver pour si peu. Il se contenta donc d'acquiescer en silence, un petit sourire malicieux au coin des lèvres alors qu'il réalisait que la soirée n'était pas encore tout à fait terminée. Il passa lentement sa langue sur ses lèvres et se baissa pour venir les poser doucement sur celles de Seth. Il ne chercha pas à approfondir le baiser, laissant sa langur venir caresser tranquillement les lèvres du jeune Serpentard. Il dut pourtant se forcer pour ne pas aller chercher plus, il avait l'impression qu'il ne serait jamais pleinement satisfait avec Seth, parce qu'il en voudrait invariablement plus. Il recula son visage de quelques centimètres et posa l'une de ses mains sur la taille de Seth, profitant pendant quelques instants du contact de sa peau nue. « Tant mieux. » Souffla-t-il finalement sans perdre son sourire. Il pinça brièvement ses lèvres cependant en réalisant que Seth n'avait probablement pas entièrement compris ce qu'il avait voulu dire. « Enfin je voulais dire que tu pouvais rester dormir ici. Si tu veux bien sûr. » Il ne voulait pas faire paniquer Seth, mais il n'avait pas envie de le voir s'en aller, et il savait que son manque de motivation n'irait pas en s'arrangeant au fur et à mesure de la soirée. S'il n'avait pas envie que Seth s'en aille, il n'en aurait pas plus envie plus tard dans la soirée, et encore moins plus tard dans la nuit. Il recommença à caresser doucement la peau du jeune homme, lui laissant quelques secondes pour réfléchir à cette possibilité. Ça pouvait rester totalement innocent si c'était ce que Seth voulait, Edward n'essayait pas forcément de lui proposer plus, il n'avait juste pas envie que la soirée s'arrête tout de suite, il se sentait trop bien pour l'instant. Il roula ensuite sur le côté, emportant Seth avec lui, il n'avait toujours pas changé d'avis : son élève était plus léger que lui et il avait envie de le sentir pleinement contre lui, ce qui serait nettement plus réalisable si Seth était allongé sur lui plutôt que l'opposé. Il glissa une de ses jambes entre celles du jeune Serpentard et posa son autre main sur la taille de Seth, le plaquant gentiment contre lui du mieux qu'il put. Il voulait sentir chaque centimètre carré de son corps contre le sien, sans compter que c'était la première fois qu'il voyait Seth torse nu et qu'il comptait bien en profiter un peu. Quand il fut assuré que le jeune homme reposait bien son poids sur lui, il remonta doucement ses mains le long de ses flancs, caressant tranquillement sa peau nue. Il finit par venir poser ses mains sur le visage du jeune homme pour le forcer à le rapprocher du sien. Non il n'avait definitivement pas fini de jouer pour ce soir, surtout qu'il savait qu'il y avait des chances que tout ait changé le lendemain. Il s'attaqua tranquillement aux lèvres de Seth, il ne voulait pas le brusquer et il ne voulait pas non plus lui donner de fausses impressions : il ne le forçait à rien du tout. S'il avait inversé leur position c'était aussi parce qu'il avait envie de donner à Seth la liberté de s'en aller dès qu'il le souhaitait, même s'il ne doutait pas de la capacité du jeune homme à le battre physiquement s'il le voulait vraiment. Il passa à nouveau sa langue sur les lèvres de Seth mais cette fois-ci pour lui demander la permission d'approfondir le baiser, il accentua légèrement la pression de sa langue pour lui faire passer clairement le message. Étonnamement il n'avait aucun mal à croire qu'il se jetait à nouveau dans la gueule du loup, même s'il était particulièrement conscient que ce n'était pas forcément l'idée du siècle, il n'avait pas envie d'écouter son cerveau, pas ce soir, pas alors que Seth était encore là et qu'il pouvait peut-être encore en profiter. Il ne pouvait pourtant pas oublier cette petite voix qui essayait de le forcer à se retenir. Avec quelqu'un d'autre il ne se serait même pas posé la question mais même s'il réussissait à oublier que Seth était son élève, il ne pouvait pas oublier qu'il s'agissait probablement de sa première fois avec un homme, et qu'il y avait assez de chance pour qu'il souhaite que ça reste une occasion unique.

Mais même en sachant tout ça il ne put s'empêcher de replier légèrement sa jambe pour accentuer la pression de celle de Seth sur son entrejambe. Il n'aurait vraiment pas dû recommencer à avoir envie de Seth aussi vite, ce n'était pas humain comme rythme, surtout qu'il était quasiment certain que Seth n'avait aucune envie de recommencer. Mais il avait du mal à se rentrer cette idée dans la tête alors que le jeune homme était torse nu contre lui et qu'il avait vraiment, vraiment envie qu'il y reste. Il posa l'une de ses mains sur la nuque de Seth pour essayer de le rapprocher encore un peu plus de lui, sentant le baiser gagner en intensité de seconde en seconde. Avant qu'il ait compris ce qu'il faisait il était en train de remonter son bassin pour venir le frotter contre celui du jeune Serpentard. Et merde. Il mordit doucement la lèvre inférieure du jeune homme pour s'empêcher de recommencer à émettre des bruits bizarres. Il fallait qu'il se calme, il était encore capable de se contrôler non ? Il se força à détacher ses lèvres de Seth, détournant le visage pour se forcer à tenir sa résolution. Il avait recommencé à rougir, il pouvait le sentir. Il grimaça malgré lui à la perte du contact des lèvres de Seth sur les siennes et il laissa échapper un long soupir histoire d'essayer de se calmer. Inviter Seth à rester n'avait vraiment pas été l'idée du siècle finalement, et très certainement pas alors qu'ils restaient dans cette position. Après quelques instants il se força à poser à nouveau son regard sur Seth, un petit sourire désolé aux lèvres. « Je crois que je ferais mieux d'arrêter. » Souffla-t-il avant de déglutir avec difficulté. Il fallait vraiment qu'il reprenne le contrôle, il ne pouvait pas se permettre de faire de connerie avec Seth, il avait trop bu ce soir, il le savait, et il avait vraiment envie du jeune homme, mais il ne voulait pas que la soirée tourne mal pour son élève juste parce qu'il était incapable de s'arrêter. Il prit une grande inspiration et vint passer sa main dans les cheveux de Seth, continuant à essayer de se calmer, même s'il savait très bien que le jeune Serpentard devait pouvoir sentir le problème contre sa jambe sans problème. Enfin, ce n'était pas comme s'il pouvait contrôler ce genre de réaction. Il posa tout de même son autre main libre sur la hanche de Seth, il ne voulait pas qu'il parte non plus, même s'il savait que ça aurait probablement été la meilleure façon de réussir à se contrôler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyMar 4 Déc - 18:03

Il ne préférait pas penser à l’après , juste se contenter de ce qu’il avait maintenant , et oublier le fait qu’Edward essayerait certainement de l’éloigner de manière encore plus violente après tout ça. Ce qu’il préférait aussi mettre de côté, c’était sa propre façon de réagir, il se serait plutôt attendu à vouloir s’en aller rapidement, essayer de mettre de la distance entre eux, faire une remarque déplacée pour qu’Edward le mette lui-même à la porte, n’importe quoi, mais certainement pas à continuer à apprécier son contact contre lui. Mais il n’y avait pas à dire, il n’avait aucune envie de s’en aller et encore moins de s’éloigner de lui. Sentir encore ses lèvres sur les siennes étaient presque devenu un besoin, sentir ses mains sur lui alors qu’il continuait à glisser la sienne sur sa nuque, tout ça était étonnamment agréable, et si jusque-là, ça lui avait semblé logique parce qu’il était excité, c’était différent maintenant, il appréciait juste son contact. Le serpentard pour ne pas rire en l’entendant continuer, ce n’était pas le moment de le vexer, c’était amusant son besoin de toujours s’expliquer pour qu’il n’ait pas à se faire de fausse idée, alors qu’il avait déjà été assez clair un peu plus tôt. Seth ne pris pas la peine de répondre, il aurait voulu répondre oui tout simplement, et il était à ça de le faire, mais en même temps, il savait qu’il avait intérêt à rejoindre son dortoir, et est ce qu’il voulait réellement être là quand Edward finirait par reprendre ses esprits ? Une part de lui avait bien envie de croire que c’était déjà fait et que ça ne changeait rien , que l’alcool ne faisait plus réellement d’effet et qu’Edward agissait normalement , mais il n’avait jamais été du genre optimiste surtout pas avec son professeur. Mais pour le moment, il préférait nettement se concentrer sur son sourire et sur ses mains qui courraient encore sur sa peau, c’était bien plus intéressant que de chercher une réponse. L’inversement de position le prit légèrement de court , mais il dû reconnaitre que c’était tout aussi bien comme ça , et son sourire en coin finit par rester définitivement accroché sur son visage. Il avait beau ne toujours pas comprendre comme il pouvait autant apprécier le fait d’être aussi proche d’un autre homme, de sentir son corps réagir sous lui, c’était bel et bien le cas, et il fut reconnaissant à Edward de venir chercher une nouvelle fois ses lèvres et de lui vider l’esprit. Y penser ne changerait rien à ce qu’il ressentait actuellement, à part tout gâcher, et il n’y tenait vraiment pas. Il préféra nettement entrouvrir ses lèvres pour rendre les choses plus intéressantes, pourquoi est-ce qu’il prenait même la peine de penser ? Il avait bien mieux à faire ici.

Et ce fut d’autant plus vrai quand il prit conscience des réactions d’Edward sous lui. Avant d’avoir compris, il s’attaquait déjà à sa langue de façon plus agressive, dire qu’il y a cinq minutes il s’était réellement senti fatigué, et que maintenant, il était à nouveau en pleine forme, bien trop intéressé parce qu’il se passait en dessous de lui. Sa lèvre inférieur commençait un peu à se plaindre à force d’être traité comme ça , mais bien loin de s’en plaindre , le serpentard appréciait de voir qu’il recommençait doucement mais surement à perdre le contrôle , il ne s’attendait pas à ça , que ça le reprenne aussi rapidement. Et tout autant que sa position en hauteur, le fait d’avoir cette impression de contrôle sur lui, lui donnait sacrement envie de s’en servir. Seth ne cherchait pas à s’encenser d’une manière ou d’une autre, Edward aurait pu tout aussi bien réagir comme ça avec n’importe qui, mais pour le moment, c’était avec lui que ça arrivait et il comptait bien jouer dessus. Il fronça les sourcils en le sentant s’éloigner, mais se détendit rapidement en le voyant à nouveau rougir. Arrêter hein ? Seth hésitait sur la façon de le prendre, mais finit par sourire à nouveau, il pouvait difficilement se vexer maintenant, surtout vu comme il était placé et puis, il ne l’avait pas repoussé physiquement, ça aurait été bien plus déplaisant. Le serpentard s’appuya sur ses coudes placés de chaque côté de sa tête , pour se baisser vers lui sans l’écraser et arriver à se retenir un peu, juste assez pour que ses lèvres ne le touchent pas mais qu’elles soient bien assez près comme ça. « Peut être » souffla t’il doucement comme pour répondre à sa question. Même si ça façon de le dire aurait valu n’importe quelle réponse négative. Seth ne savait toujours pas où il allait, mais cette impression d’avoir un peu de pouvoir sur Edward, il ne comptait pas laisser s’échapper de sitôt. «Mais ça me laisse le droit de continuer non ? » Le serpentard baissa les yeux sur ses lèvres, mais finit par juste les frôler avant de poser les siennes dans son cou, descendant doucement le long de celui-ci. Les laissant glisser sur toute la surface disponible. Puis il vint finalement chercher sa lèvre inférieure entre les siennes, avant de se redresser légèrement sur ses coudes, faisant volontairement glisser sa jambe contre lui, l’air passablement innocent. « Ah moins que vous ne préfériez dormir ? » souffla-t-il à mi-voix, sans se départir de son sourire en coin , avant de bouger à nouveau sa jambe , accentuant volontairement la pression contre son entrejambe , tout en essayant de ne pas s’enflammer à son tour , ça semblait plutôt improbable , mais Edward avait déjà réussi à le mettre dans un sacré état avant même qu’il ne s’en rende compte , autant dire qu’il préférait prévenir que guérir , préférant largement , pour le moment , jouer de son pouvoir sur lui. De toute façon, Seth ne voyait pas comment Edward aurait pu le prendre mal, il n’était ni gêné, ni mal à l’aise en aucun cas, bien au contraire, et s’il pensait réellement le forcer à quoi que ce soit à cette instant, le serpentard risquait réellement de s’énerver ce coup-ci. « Alors ? » reprit-il, attendant une réponse, est ce qu’il était encore pour s’arrêter ou bien avait t'il changé d'avis ? Seth remonta légèrement genoux contre lui en haussant un sourcil, faussement perplexe. Se retenant de revenir chercher ses lèvres avant d’avoir eu la moindre réponse.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyMar 4 Déc - 21:16

Edward ne savait même pas à quoi il s'était attendu comme réaction de la part du jeune homme en lui disant qu'il ferait mieux d'arrêter, probablement à ce que Seth acquiesce et soit légèrement soulagé de voir que son professeur était encore capable de se contrôler au lieu d'essayer de le violer sur place. Étonnamment, il ne fut donc pas franchement rassuré en voyant un petit sourire malicieux venir étirer les lèvres de son jeune élève. Il passa sa langue sur ses lèvres et fronça légèrement les sourcils, commençant à se demander s'il avait définitivement perdu le peu de don qu'il avait jamais eu pour réussir à prédire les réactions de Seth. De toute évidence il s'était planté en beauté, et ce n'était pas parce que le jeune Serpentard disait quelque chose, qu'il le pensait réellement. Edward n'avait pas besoin d'en entendre plus pour savoir que Seth n'avait aucunement l'intention de lui faciliter la tâche ou de lui demander d'arrêter, et dans ces circonstances, Edward ne voyait pas pourquoi il aurait essayé de se retenir. Il avait plus que tout envie de recommencer à toucher Seth, il s'était juste arrêté parce qu'il avait pensé que ce n'était pas spécialement le cas du jeune homme. Maintenant, s'il s'était trompé... Il n'aurait aucun mal à l'admettre, bien au contraire, il serait même ravi de le faire. Edward ferma les yeux quelques secondes en entendant Seth lui dire qu'il pouvait encore agir lui. Il déglutit avec difficulté en sentant le jeune homme venir poser ses lèvres dans son cou et descendre lentement. Sa respiration s'accéléra doucement et il profita pendant les instants qui suivirent du simple contact des lèvres de Seth sur sa peau nue. Il rouvrit les yeux en le sentant se redresser légèrement, juste à temps pour le voir venir déposer doucement ses lèvres sur les siennes. Il ne chercha pas à le rapprocher plus de lui, même si ce n'était pas l'envie qui lui en manquait, il préférait laisser le jeune homme s'amuser avec lui encore un peu. Il avait l'air plus à l'aise que tout à l'heure au moins, et c'était déjà ça de pris, sans compter que c'était une torture assez douce que de laisser Seth jouer avec ses nerfs. Il ne put empêcher son corps de s'arquer légèrement quand il sentit finalement la jambe du jeune homme glisser entre les siennes. « Seth. » Lâcha-t-il d'un ton mi-excité et mi-réprobateur, il n'était pas sûr de savoir lequel était le plus représentatif de ce qu'il ressentait à l'instant présent. Il avait envie de demander à Seth d'arrêter de jouer avec lui, mais d'un autre côté, il avait envie de le supplier de continuer, et il n'arrivait pas encore à se décider sur l'option à choisir. Le professeur de Sortilèges se mordit violemment la lèvre pour s'empêcher d'émettre le moindre son alors que Seth recommençait à le caresser avec sa jambe, il en faisait à la fois trop et pas assez au goût d'Edward et maintenant qu'ils étaient partis, le professeur avait envie de le faire aller plus loin que ça, il avait besoin que Seth le touche proprement, et qu'il arrête de le chercher comme ça avec son air faussement innocent qui ne trompait personne.

Edward ne put s'empêcher de rire légèrement en voyant le jeune homme se pencher vers lui. Il était naturellement trop bon à ce petit jeu et Edward n'avait plus l'intention de le laisser faire en toute impunité. Sa respiration était légèrement saccadée déjà et il devait se faire violence pour ne pas forcer Seth à s'occuper entièrement de lui. « Non, non, je pense qu'on peut continuer encore un peu. » Souffla-t-il, un petit sourire au coin des lèvres. Il savait très bien que s'ils partaient sur cette voie là il serait incapable de s'arrêter, et il faisait confiance à Seth pour le réaliser tout aussi bien que lui. Edward espérait sincèrement que son élève savait ce qu'il faisait parce que grâce à lui il était encore moins en position de réfléchir que tout à l'heure. Sans laisser de nouveau l'occasion à Seth de venir le chercher, il posa sa main sur la nuque du jeune homme et le força à se baisser pour capturer à nouveau ses lèvres. Il ne se retint pas une seule seconde et il attaqua ses lèvres passionnément dès qu'elles furent à sa portée. Son premier réflexe après avoir recommencé à embrasser Seth fut de remonter légèrement son bassin et il regretta quasiment aussitôt de l'avoir fait en entendant un murmure appréciateur s'échapper à nouveau de ses lèvres. Il se força à reculer ses lèvres de celles de Seth, gardant son visage à quelques centimètres seulement du sien. « Tu t'es bien amusé j'espère ? » Demanda-t-il, un petit sourire moqueur à nouveau sur les lèvres. Il ne doutait pas une seule seconde que Seth avait pris énormément de plaisir à le faire réagir tout à l'heure, mais il n'allait pas le laisser continuer comme ça bien longtemps, il détestait jouer tout seul, et il avait envie que Seth le rejoigne dans la partie au plus tôt. Il le ramena à nouveau vers lui pour venir se réapproprier ses lèvres, ne faisant pas preuve de beaucoup plus de retenue que tout à l'heure. Il fit descendre son autre main le long du corps de Seth jusqu'à venir la poser sur sa taille. Il plia alors encore un peu plus sa jambe et les fit rouler à nouveau. Seth avait l'air d'un peu trop profiter de sa position pour qu'Edward le laisse tranquillement allongé sur lui. Non pas que ça lui ait déplu, bien au contraire, mais il voulait faire en sorte qu'il ne soit pas le seul à mourir d'envie de continuer. Il se glissa entre les jambes de Seth, posant une main sur le matelas à côté de lui pour ne pas s'écrouler sur le jeune Serpentard et posant l'autre sur son flanc, caressant sa peau nue à l'aide de son pouce. Il avait fait en sorte de ne pas lâcher les lèvres de Seth tout en roulant, autant parce qu'il n'avait pas envie de s'écarter de lui que pour le forcer à ne pas protester. Il se doutait que le jeune Serpentard n'apprécierait pas qu'Edward l'empêche de continuer à jouer, mais avec un peu de chance, il ne lui en voudrait pas trop longtemps. Il recommença bientôt à caresser sa langue à l'aide de la sienne, venant poser sa main sur son torse et la laissant descendre doucement. Il profita de la sensation, comme s'il essayait de mémoriser le corps de son élève. Finalement il arriva au jean du jeune homme et il n'hésita pas une seule seconde avant de le défaire à nouveau, prenant déjà moins son temps que la dernière fois. Il recula son visage quelques secondes, le temps de reprendre son souffle et de lâcher doucement : « Il vaudrait peut-être mieux que tu arrêtes de le remettre, non ? » Il ne put réprimer un petit sourire amusé. Il avait l'impression d'avoir passé sa soirée à défaire le jean de Seth, ils gagnerait probablement du temps si le jeune Serpentard arrêtait de se rhabiller.

Il ne mit pas bien longtemps avant de se baisser à nouveau pour capturer les lèvres de Seth. Il n'avait lui-même pas pris la peine de se rhabiller et son pantalon était encore ouvert. Il vint poser sa deuxième main sur le matelas pour se faciliter la tâche avant de commencer à se frotter lentement contre Seth. La sensation était d'autant plus agréable que cette fois-ci, son jean ainsi que celui de Seth ne les gênaient pas, et il pouvait presque sentir chaque centimètre carré du jeune homme sous lui alors qu'il continuait ses va-et-vient. Le baiser gagna en intensité sans même qu'il ne s'en rende compte, tout comme ses mouvements gagnaient en intensité. Il n'arrivait pas à croire que le jeune homme ait le pouvoir de le réduire à ça, ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas tellement eu envie de quelqu'un qu'il était capable de se contenter de ça, que le simple fait de se frotter contre lui réussissait à le rendre dingue. Il recula son visage de quelques centimètres à peine pour reprendre son souffle. Ses joues étaient de nouveau rouges, mais c'était plus à cause de l'effort qu'autre chose et son souffle était définitivement plus court encore que tout à l'heure. Ses mouvements s'amplifiaient au fur et à mesure que son désir grandissait et il avait l'impression de ne plus rien contrôler du tout, il n'avait qu'une envie : continuer, continuer jusqu'à ce qu'il arrive au bout. Il savait que c'était un désir totalement primaire mais il n'arrivait pas à en avoir honte à l'instant présent, surtout qu'il pouvait bien se rendre compte qu'il n'était pas le seul à qui ça faisait de l'effet. Il vint mordiller doucement la lèvre de Seth avant de passer lentement sa langue dessus. Son souffle était encore légèrement trop court pour qu'il puisse se permettre de revenir l'embrasser correctement, à la place il se baissa et vint poser ses lèvres sur son cou, y déposant alors des baisers brûlants à intervalle régulier. Il avait l'impression d'avoir totalement perdu le contrôle de son propre corps, et quand il entendit le prénom de Seth répété encore et encore dans un souffle, il mit quelques secondes avant de se rendre compte que ça venait de lui. Il réalisa soudainement à quel point il était proche de la fin. Il avait beau ne plus avoir énormément de fierté quand ça touchait à Seth, et surtout à Seth dans son lit, il n'avait pas franchement envie d'avoir un orgasme alors qu'il était encore en sous-vêtements, il n'avait plus quinze ans. Il se força à ralentir le rythme, même s'il détestait cette sensation. Il ne resta pas inactif longtemps et il vint glisser l'une de ses deux mains entre eux. Il descendit rapidement les sous-vêtements de Seth pour attraper ce qui l'intéressait, il en fit de même avec son propre boxer et il passa sa main autour d'eux deux, commençant à les caresser tous les deux doucement mais ne tardant pas à reprendre un rythme quasiment frénétique. Il laissa échapper un nouveau gémissement avant d'aller plaquer ses lèvres sur celles de Seth. Il en était arrivé au point où ce n'était même plus la peine d'essayer de le raisonner, et un éléphant aurait pu débarquer dans sa chambre en défonçant la cloison qu'il ne serait probablement pas arrêté. Il n'avait plus qu'une seule chose en tête : Seth.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyMer 5 Déc - 13:51

Seth pouvait difficilement mentir sur le fait que tout ça lui plaisait vraiment , bien trop même , le sentir réagir de cette manière à son contact , il ne faisait pourtant pas grand-chose , ça commençait doucement à le mettre dans le même état , le serpentard aurait voulu se contenter de le voir perdre le contrôle , mais il commençait aussi à en subir les retombées , mais bien assez lentement pour qu’il puisse en profiter encore un peu. C’était par contre impossible de retenir son sourire en coin, ce qu’il avait entendu dans sa voix ne le pousser qu’à continuer encore, la façon dont il n’arrivait pas à contrôler son corps, dont il essayait sans y parvenir ; heureusement qu’il ne s’était pas décidé à partir, rater tout ça, il ne préférait ne même pas y penser. Ses lèvres s’étirèrent encore un peu quand il eut finalement sa réponse, continuer alors, ce n’était pas vraiment surprenait, mais il était quand même soulagé d’entendre ça plutôt que l’inverse. S’il n’en serait pas réellement sorti frustrer, physiquement parlant, Seth aurait tout de même état déçu de ne pas pouvoir joué encore un peu, il se rappelait assez bien comme au début il avait apprécié chercher Edward, c’était à peu près la même chose, à un niveau différent, bien plus intéressant autant pour l’un que pour l’autre. Le serpentard apprécia d’enfin retrouver ses lèvres, ne cherchant absolument pas à faire dans la subtilité, sa jambe continuant à le frôler doucement. S’il avait l’impression de perdre le contrôle lorsqu’il était avec son professeur, et que ça le dérangeait toujours un peu, il avait réussi à comprendre que l’inverse marchait tout aussi bien, et ça suffisait largement pour le pousser à en vouloir plus. Rien que les sons qui lui échappaient par moment, suffisait à l’exciter un peu plus rapidement, comme si les sensations qu’il ressentait étaient contagieuses. Le serpentard ne s’était pas attendu à reprendre du service aussi rapidement, mais il s’était apparemment bien planté. Il grogna légèrement, frustré de voir Edward s’éloigner. Seth haussa un sourcil, un peu perdu ? Avant de remarquer le sourire de son professeur, il ne mit pas longtemps à comprendre, ne sachant pas si ça lui plaisait de le voir se défendre, ou s’il préférait continuer son petit jeu. Mais de toute façon, la réponse était la même, et plutôt positive, même s’il n’aimait pas spécialement qu’Edward est employé le passé, il ne comptait pas le laisser s’échapper tout de suite. Le serpentard fut tout de même surpris de voir les places à nouveau échangé, et s’en serait certainement plaint s’il avait eu la possibilité d’utiliser ses lèvres pour parler. Seth ne resta pas longtemps agacé parce qu’il n’avait plus le dessus, bien trop occupé par le reste, la main d’Edward descendant doucement y étant pour beaucoup. Il leva vaguement les yeux devant sa réflexion, faussement vexé, il n’avait qu’à pas lui laisser l’occasion de se rhabiller à chaque fois aussi. Mais le serpentard était assez d’accord dans l’idée, c’était du temps perdu.

Seth remarqua rapidement que quelques soit sa position, sentir Edward réagir lui faisait le même effet, et pire maintenant que c’était à nouveau lui qui s’occupait du rythme, il se sentait perdre pied aussi, s’il avait réussi à rester calme jusque-là, les choses dérapèrent rapidement et avant d’avoir compris, il était déjà à bout de souffle, essayant de faire disparaitre le moindre centimètre entre eux, ses mains à nouveau agrippés à lui. Le serpentard n’avait pas même pas senti la moindre transition, il s’était enflammé avant d’avoir compris, et il fut reconnaissant à Edward pour enfin quitter ses lèvres, il n’aurait pas été capable de le faire de lui-même mais il avait sérieusement besoin d’air. Ce fut à peine efficace, que ses lèvres soient sur les siennes ou non, il était incapable de retrouver une respiration régulière, et les mouvements d’Edward ne l’aidait absolument pas à se calmer, pas plus que sentir ses lèvres glisser sur sa peau, il du carrément se mordre la lèvre pour ne pas laisser passer le moindre son quand il entendit son nom, savoir que c’était lui qui le mettait dans un état pareil valait quasiment tout le reste, rien que sa façon de le prononcer à bout de souffle était presque aussi effectif que sa façon de se frotter à lui. Le serpentard glissa doucement ses doigts dans ses cheveux pendant que ses lèvres continuer à se poser dans son cou, et il grogna légèrement en le sentant ralentir, mais il était bien trop à bout de souffle pour faire la moindre remarque, préférant en profiter pour essayer de se remettre un peu. Et il n’eut de toute manière pas le temps de se plaindre, rien qu’en sentant sa main descendre il fut pris de légers frissons, ses dents rencontrèrent violemment sa lèvre inférieur pour empêcher le moindre son de sortir, mais son corps parler pour lui, et il apprécia qu’Edward vienne l’empêcher de se torturer encore un peu plus la lèvre, préférant nettement qu’il le fasse à sa place. Il avait à nouveau complètement perdu le contrôle de son corps, mais il s’en fichait encore un peu plus, sentant son professeur réagir exactement de la même manière, c’était quasiment plus intime de partager ça que de sentir ses lèvres sur lui , mais ça ne le gênait pas , bien trop occupé par les vagues de plaisirs qui déferlaient les unes après les autres. Ses mains remontèrent autour de son visage pour le ramener encore plus vers lui, sa langue et ses lèvres le cherchant comme s’il voulait l’étouffer, comme s’il n’en avait pas assez. Le serpentard finit pourtant par relâcher pour pouvoir reprendre son propre souffle, ses doigts glissèrent rapidement sur ses lèvres, avant de retourner à leur place sur ses hanches.

Seth inspira doucement pour essayer de se reprendre un peu, mais vu qu’Edward n’avait rien arrêté, ça tenait à peu près du miracle. Il finit néanmoins par arriver à retrouver la parole, même si c’était de manière complétement saccadée. « Occupe-toi … » il dut se mordre la lèvre une fois de plus, se coupant tout seul dans sa phrase, et il lui fallut encore quelques secondes avant de pouvoir continuer. « Seulement de moi » reprit-il avant de reposer ses lèvres sur les siennes pour l’empêcher de répondre. Ce n’était pas une requête égoïste, même si ça semblait bien être le cas pour le moment. Le serpentard se concentra sur la langue d’Edward contre la sienne, pour ne pas réfléchir et plus loin et laissa sa main glisser doucement vers le bas, il ne comptait pas lui laisser le temps de l’en empêcher, ni même d’y penser plus longtemps, il avait besoin de se sentir encore un peu plus responsable des réactions de son professeur et ça semblait la meilleure solution. Seth repoussa la main d’Edward pour la remplacer par la sienne, si ça lui parut étrange au début, ce fut de courte durée, et il reprit rapidement le rythme de son professeur, il aurait tout le temps de se sentir honteux plus tard, pour le moment les réactions d’Edward était tout ce sur quoi il voulait se concentrer, le reste n’avait aucune importance. Il finit par éloigner son visage pour reprendre son souffle , incapable pourtant d’éloigner ses lèvres bien loin , il leva les yeux vers les siens , essayant de savoir ce qu’il pouvait bien avoir en tête , avant de les frôler de nouveau , toujours à bout de souffle ,et plus il le sentait réagir sous ses doigts , plus il s’emballait lui-même ; autant pour cette raison que pour le torturer encore un peu , le serpentard ralenti la cadence. Ses lèvres frôlant toujours les siens, il réussit à nouveau à émettre des sons plus proches de parole, que des gémissements, mais c’était limite. « Et je m’amuse encore » réussi-t-il à souffler, répondant finalement, comme pour lui prouver qu’il n’en avait pas encore finit avec lui.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyMer 5 Déc - 19:45

Edward était toujours surpris par le peu de temps qu’il lui fallait pour perdre totalement ses moyens. Lui qui était généralement assez timide et réservé, il s’était surpris lui-même la première fois qu’il s’était retrouvé dans une situation intime avec un autre homme, il s’était attendu à être totalement paralysé et trop honteux pour faire quoique ce soit, mais en fait tout lui était venu tellement naturellement que la personne avec qui il avait passé la nuit avait même eu du mal à croire qu’il s’agissait bien de sa première fois. Il ne savait pas pourquoi, mais il était étonnamment à l’aise avec les rapports physiques, Seth ne l’avait probablement pas remarqué avant aujourd’hui étant donné qu’il faisait tout pour se retenir, mais là il ne pouvait plus véritablement cacher cette partie de lui. Au fond, il n’en avait aucune envie, il n’y avait aucune honte à avoir, ce qu’il ressentait, ce qu’il faisait, c’était totalement naturel et ce n’était pas comme si ça avait l’air de déplaire à Seth. Le rythme qu’il imposait toujours avec sa main le rendait fou, et il pouvait sentir qu’il n’était pas le seul à apprécier la sensation. Il profita de quelques secondes où il avait détaché ses lèvres de celles de Seth pour reprendre son souffle, passant sa langue sur ses lèvres en entendant la façon saccadée dont le jeune homme essayait de lui dire quelque chose. N’ayant aucune pitié pour son pauvre élève, il ne ralentit pas la cadence, amplifiant même légèrement ses mouvements pour voir le temps qu’il mettrait pour réussir à terminer sa phrase. Ses lèvres s’étirèrent en un léger sourire amusé quand finalement Seth réussit à s’exprimer, après avoir dû s’interrompre tout seul pour quelques secondes. Edward fronça cependant bien vite les sourcils en réalisant ce qu’il était en train de lui demander et il ralentit le rythme de sa main sans même s’en rendre compte. Après quelques secondes il se secoua finalement, ça n’aurait pas dû l’étonner, ni même le décevoir, il savait depuis le début pourquoi Seth était là, il avait juste cru que… Il n’en savait rien en fait, mais ça n’avait pas d’importance, il était heureux d’être là juste pour Seth si c’était vraiment ça qu’il voulait. Il acquiesça silencieusement et il s’apprêtait à s’exécuter quand il sentit la main de Seth descendre vers la sienne et le forcer à lâcher sa prise. Il rejeta sa tête en arrière en sentant les doigts du jeune homme se resserrer doucement autour de lui et il laissa échapper une légère exclamation de surprise et d’envie. Il ne l’avait pas vu venir celle-là.

Il baissa les yeux et se mordit violemment la lèvre pour essayer de s’empêcher de faire trop de bruit. Il n’avait jamais eu l’intention de laisser Seth le toucher comme ça, il avait même été totalement contre pendant longtemps, mais le jeune Serpentard l’avait pris par surprise et il n’était pas sûr d’être capable de le forcer à le lâcher, pas alors qu’il était dans cet état là, pas alors que les mouvements de la main de Seth lui faisaient voir des étoiles. Il ne tarda pas à recommencer à caresser le jeune homme, accélérant malgré lui le mouvement, comme pour faire comprendre à Seth que c’était ce qu’il voulait qu’il fasse avec lui. Ses lèvres frôlaient perpétuellement celles de son élève, et il avait terriblement envie de venir les écraser avec les siennes, mais il était trop à bout de souffle pour avoir le courage de le faire. Il grimaça légèrement en sentant à nouveau la main de Seth sur lui, il n’allait pas tenir bien longtemps à ce rythme là, ce n’était pas humain comme sensation. Il ne s’était jamais permis de rêver qu’un jour Seth fasse ça, alors le vivre en vrai… Edward avait encore plus de mal à contrôler ses émotions que tout à l’heure. Il rit d’une manière légèrement nerveuse quand Seth recommença à le chercher et il vint plaquer ses lèvres brièvement sur les siennes, comme pour le faire taire. « Je vois ça oui… » Déclara-t-il, lui-même à bout de souffle. Seth avait à présent ralenti le rythme et c’était une véritable torture pour Edward. Il avait envie qu’il recommence, qu’il accélère, il en avait besoin. Avant de comprendre exactement ce qu’il faisait, il avait recommencé à bouger son bassin pour forcer Seth à accélérer le rythme, créant la friction dont il avait tellement besoin lui-même. Il ne tarda pas à arrêter pourtant, ce n’était pas aussi satisfaisant quand ce n’était pas Seth qui en était l’auteur. Il laissa échapper un léger gémissement de frustration tout en continuant à caresser le jeune homme. Il se pencha encore un peu plus vers Seth, s’appuyant toujours sur le matelas à l’aide de sa main libre et vint déposer ses lèvres dans son cou, les laissant remonter doucement. Son souffle était toujours terriblement court et il avait l’impression de trembler légèrement sous l’effet du désir et de la frustration que Seth faisait monter en lui. Finalement, il vint lui murmurer à l’oreille d’une façon aussi saccadée que le jeune homme tout à l’heure : « Seth… S’il-te-plait, j’ai besoin… » Il déglutit avec difficulté avant de prendre quelques secondes pour reprendre son souffle. Il laissa échapper un nouveau gémissement qu’il ne réussit pas à réprimer avant de continuer. « S’il-te-plait... Arrête... de jouer avec moi. » Et son ton était vraiment suppliant cette fois-ci, il avait besoin que Seth s’occupe vraiment de lui, le sentir le toucher mais y aller aussi doucement le rendait complètement fou et il n’avait jamais été aussi frustré de sa vie. Si c’était ça que Seth avait attendu, alors parfait, il allait le supplier, il n’était plus à ça près. Il se redressa légèrement pour venir plaquer à ses nouveaux ses lèvres sur celles de Seth, il pouvait sentir le jeune homme se rapprocher de plus en plus de la fin et il accéléra encore légèrement les mouvements de sa main, il avait envie de le sentir craquer sous ses doigts. Il détacha ses lèvres des siennes juste avant, histoire de ne pas lui donner la possibilité de venir étouffer sa réaction en l’embrassant. Il avait envie de le voir et de l’entendre. Il ne mit d’ailleurs pas très longtemps pour perdre le contrôle lui-même et il se retrouva bientôt à moitié allongé sur Seth, ses lèvres frôlant doucement l’épaule du jeune homme, essayant tant bien que mal de reprendre son souffle et de ne pas s’écrouler sur Seth histoire de lui permettre d’en faire de même. Après moins d’une minute il retourna embrasser le jeune homme, le fait qu’il ait joué un rôle plus actif que l’autre fois dans ce qu’ils venaient de faire lui donnait encore plus envie de lui, comme s’il avait besoin de ça. Il était heureusement trop fatigué pour recommencer à faire quoique ce soit, et il pensait sincèrement que ce n’était pas plus mal pour Seth s’ils en restaient là. Après une petite minute il recula à nouveau son visage et se redressa, inspectant rapidement les dégâts. Ils allaient tous les deux avoir besoin d’une bonne douche après leur petit jeu, mais au moins ils n’avaient pas massacré leur pantalon, c’était déjà ça. Il fit lentement glisser ses lèvres le long du torse du jeune homme avant de se redresser pour de bon. Il remit son boxer en place sans prendre la peine de refermer son pantalon avant de se lever du lit. Il se pencha vers Seth et lui tendit la main, le forçant à se relever à son tour. « Je crois que tu as besoin d’une douche. » Déclara-t-il d’un ton légèrement amusé, et peut-être qu’il n’aurait pas dû être aussi fier de l’état dans lequel il avait mis Seth, mais il ne pouvait pas s’en empêcher.

Il vint poser ses mains sur la taille de Seth et il le rapprocha de lui avant de venir à nouveau capturer ses lèvres tranquillement. Il profitait encore du contrecoup de leur petite indiscrétion et il était encore un peu trop léthargique pour s’attaquer à ses lèvres avec trop de férocité. Il finit par s’écarter doucement et il passa l’une de ses mains dans les cheveux de Seth, un petit sourire au coin des lèvres. Il se tourna alors vers la porte qui se trouvait au bout de sa chambre et celle-ci s’ouvrit, dévoilant la salle de bains qu’il utilisait tous les jours. Il y avait une baignoire, un lavabo ainsi que des toilettes à l’intérieur, et il se doutait que Seth ne dirait pas non à une douche vu l’état dans lequel il était. Il avait probablement hâte de se débarrasser des preuves. « J’irai après toi. » Souffla-t-il doucement sans pour autant le lâcher, il avait du mal à se détacher de lui, même s’il savait qu’il allait bien falloir. Il déposa à nouveau ses lèvres sur les siennes, profitant de leur contact pendant encore quelques secondes avant de se forcer à reculer. Il lâcha Seth et retourna s’asseoir sur son lit en attendant de pouvoir lui-même aller prendre une douche. Il se doutait que le jeune homme aurait probablement plus envie que lui d’aller se laver. Edward, même s'il n'en était pas particulièrement fier, il avait plus l'habitude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyJeu 6 Déc - 13:47

Le serpentard se frotta rapidement le visage, l’eau lui faisant un bien fou. Il n’avait pas prévu de rester des heures , mais il n’avait pas pu s’empêcher d’en profiter un peu , elle valait bien mieux que celles pour les élèves ; Seth serait bien rester encore plus longtemps , mais il avait peur qu’Edward se fasse de fausses idées , pour peu qu’il imagine qu’il était à nouveau mal à l’aise , ou qu’il se sente sale , ce genre de chose. A sa grande surprise, le serpentard ne ressentait rien de particulier, rien de négatif en tout cas. Il n’allait certainement pas s’en plaindre, mais il devait reconnaitre qu’il était réellement surpris par la tournure des évènements. Déjà quand il y repensait, ce n’était pas du tout ce qu’il avait eu en tête en arrivant dans son bureau, il n’aurait jamais pu imaginer que ça se passe comme ça. Seth se mordilla doucement la lèvre, déjà la dernière fois, il avait plus qu’apprécié son contact, le sentir réagir, l’entendre, tout ça ne lui avait absolument pas échappé, mais vu qu’il avait décidé de jouer les crétins, il avait fini par mettre ça dans un coin de sa mémoire ; autant dire que cette soirée-là ne risquait pas de disparaitre de la même manière. La première partie n’était que la continuité de la dernière fois , et il en avait sacrement profité , rien de surprenant de ce coté-là , il en avait eu un avant-gout avant ça , et il devait reconnaitre qu’il avait vraiment eu peur que tout se termine avec l’arrivé de Robin , ça lui avait même parut logique sur le coup , il s’attendait déjà à ce qu’Edward le renvoie dans son dortoir , maintenant qu’il était sous sa douche à lui , Seth admettait son erreur sans le moindre problème. Mais ce n’était pas vraiment ce qu’il retiendrait de tout ça, se laisser faire, ça, il s’était fait à cette idée, et il n’allait pas se plaindre de prendre son pied si ? Mais déjà au moment où Edward c’était rendu la pareil, ses lèvres encore sur les siennes, le serpentard avait commencé à vouloir tenter autre chose, il ne savait pas vraiment d’où ça venait, son envie d’avoir le contrôle quoi qu’il arrive, d’avoir du pouvoir sur son professeur ou autre chose, mais l’avoir senti craqué doucement sous ses doigts lui avait quasiment fait plus d’effet que de le sentir sur lui. Ça lui paraissait plutôt bizarre vu comme ça, mais il lui suffit de se rappeler les derniers murmures d’Edward pour ressentir des frissons. Un nouveau sourire en coin se dessina sur son visage, reflet de celui qu’avaient provoqué ses paroles, il devait réellement avoir un problème de domination pour que ça lui ait fait tant d’effet de l’entendre le supplier. Seth finit par poser sa main sur le robinet, essayant de trouver la motivation pour l’arrêter. Il appréhendait légèrement de retourner dans la chambre, il savait qu’Edward lui avait déjà prouvait qu’il pouvait rester, mais il avait beau faire depuis le début, il avait constamment peur qu’il se décide soudain à redevenir lui-même, enfin la partie déterminer à jouer les profs parfaits du moins ; et le serpentard savait qu’il ne pouvait même pas se plaindre, après tout techniquement, il avait eu ce qu’il voulait non ? Il inspira doucement et posa sa tête contre le mur carrelé pour se calmer. Le serpentard ne savait pas trop pourquoi mais il était persuadé que maintenant le rejet d’Edward serait encore plus difficile, il aurait beau avoir de nouvelles armes en main, il ne savait pas encore s’il pourrait les utiliser contre lui, ou s’il abandonnerait tout simplement. Non pas par ennui, mais parce ça serait blessant. Le serpentard se décolla du mur, c’était stupide, ce n’était pas parce qu’il avait quitté la pièce quelques instants qu’Edward aurait repris ses esprits pour autant si ?

Seth finit par en sortir et s’essuya rapidement, avant de remettre ses vêtements. Il se mordilla la lèvre en se sentant légèrement rougir, il avait l’impression de sentir encore ses mains partout sur lui et c’était loin d’être désagréable. Le serpentard se rendait bien compte que sans l’alcool rien de tout ça ne serait arrivé, mais en même temps ça rester Edward, sa façon de quand même vérifier s’il était toujours d’accord, de rougir, de glisser sa main dans ses cheveux, bourré ou non, ça ne changeait pas grand-chose de son point de vue, ça avait juste réussi à mettre ses principes de côté pendant une soirée, et c’est tout ce qu’il demandait. A moins qu’il ne finisse par réaliser que ça ne valait pas le coup de se prendre la tête avec ça ? Seth avait peu d’espoir là-dessus, et si c’était le cas, qu’est-ce que ça changeait pour lui ? Rien, il avait eu ce qu’il avait cherché jusque-là, il n’en demandait pas plus. Il soupira doucement, en se rendant compte qu’il était encore loin de se désintéresser d’Edward. Sa langue glissa sur ses lèvres. Oui très loin. Seth se passa rapidement la main dans les cheveux et cala serviette derrière sa nuque. Il finit par sorti de la salle de bain, l’air absolument pas gêné. « Je vous ai piqué une serviette, ça vaut bien ma chemise non ? » Commenta t’il en haussant les épaules , l’air un peu impertinent , mais son sourire en coin montrait très bien qu’il s’en rendait compte et qu’il le faisait de façon délibérer , cherchant un peu Edward , c’était plus fort que lui et ce n’était pas bien méchant. Le serpentard du se forcer à se taire un peu , une partie de lui avait vraiment envie de faire des dégâts maintenant , pour qu’Edward le pousse à s’en aller maintenant , qu’il s’en aille parce qu’il avait joué les cons , et non plus tard quand Edward lui demanderait de partir de manière faussement ferme et gêné , il n’était pas sur d’avoir envie de rester là jusqu’à ce qu’il reprenne ses esprits et le mette à la porte alors qu’il n’avait strictement rien fait. Quitte à s’en aller, autant que ça soit pour une bonne raison non ? Seth n’en était pas certain, l’autre partie voulait simplement en profiter jusqu’à ce que ça arrive, tout en espérant que ça ne serait pas le cas. C’était tellement plus facile tout à l’heure quand il n’avait pas besoin de réfléchir et que son corps agissait à sa place. Le serpentard secoua doucement la tête pour se vider l’esprit, il verrait ça plus tard, et se dirigea vers Edward, l’air plutôt neutre. Sa main glissa doucement sur son torse comme s’il essayait d’en profiter une dernière fois et il finit par lever les yeux vers lui. Hésitant un instant à lui demander ce qu’il était censé faire maintenant, ce qu’il était censé faire dans les prochains jours, mais il finit par renoncer, préférant rester sur un sujet bien plus superficiel. « Ça ne vous dérange pas si ? » Seth se doutait bien qu’il n’allait pas soudainement décider de le virer de la pièce pour une serviette, mais il n’arrivait pas à être plus sérieux. Sa main glissa une dernière fois dans son cou avant de retombé. « C’est tout à vous » reprit-il en désignant la salle de bain, de la même manière qu’il aurait pu lui dire qu’il était tout à lui. Le serpentard se laissa tomber sur le bord du lit, avec un petit sourire faussement désolé. « J’espère au moins que je vous ai laissé de l’eau chaude » L’air toujours légèrement impertinent, il le laissa rejoindre l’autre pièce et soupira doucement. C’était sans doute le moment de s’en aller, ça serait d’autant plus facile s’il n’avait pas à s’expliquer, il partirait sans problème et plus encore il arriverait à se retenir de tout gâcher. Seth leva les yeux au ciel et se laissa tomber sur le dos, maintenant à moitié allongé sur le lit. Il n’avait vraiment pas envie de s’en aller maintenant, mais il savait que plus il restait ici, moins il en aurait envie, jusqu’à ce qu’il en soit forcé, et ça risquait de ne pas être beau à voir. Le serpentard bailla légèrement, et glissa ses bras derrières sa tête. Il n’était vraiment pas motivé à partir, et l’idée de rejoindre son dortoir, il soupira une nouvelle fois à cette idée et ferma les yeux. Non, vraiment, il était aussi bien ici. Mais il ne pouvait pas rester n’est ce pas ? sinon il allait encore devoir subir quelques questions pour savoir où il était passé , mentir n’était pas un problème mais il pouvait s’éviter de faire des efforts en rentrant maintenant , ça simplifierait tout. Il suffirait qu’il se lève maintenant, il se débrouillerait pour sa chemise, et qu’il sorte d’ici. Le serpentard ne pris même pas la peine d’ouvrir les yeux. Seth ne prit d’ailleurs même pas la peine de se motiver encore ou de se donner la moindre excuse, c’était trop tard pour ça, il dormait déjà.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyJeu 6 Déc - 18:39

Edward regarda la porte de la salle de bains se refermer sur Seth et il se laissa retomber sur le lit. Il ferma les yeux et prit une longue inspiration, il n’était pas sûr d’avoir raison, mais il avait terriblement envie de boire à l’instant présent. Réflexion faite, il savait que c’était complètement stupide, mais il ne pouvait pas s’en empêcher, maintenant que Seth n’était plus sous ses yeux, il commençait déjà à se poser des questions sur la légitimité de ses actions, et franchement, il n’était pas d’humeur à s’en vouloir, il avait envie de profiter du reste de la soirée sans se prendre la tête. Ce qui est fait est fait après tout, non ? Quoiqu’il ait envie de se reprocher, il pourrait très bien le faire le lendemain, pour l’instant, il n’avait juste pas envie d’y penser. Il rouvrit doucement les yeux en entendant l’eau commencer à couler à côté et il ne tarda pas à se relever pour aller se resservir un verre de whisky. Il reposa sa bouteille dans le tiroir de son bureau mais il ramena son verre quasiment plein avec lui. Il allait le regretter le lendemain ce verre, il le savait, mais il n’avait pas la force de s’arrêter, il fallait qu’il se force à ne pas chercher des explications à ce qu’il venait de faire. Il prit une longue gorgée de whisky, profitant de la sensation de brûlure même si l’alcool était en train d’effacer le goût de Seth qu’il avait encore sur les lèvres et sur la langue. Il fit les cents pas tranquillement dans son bureau, s’efforçant de ne penser à rien et réussissant assez bien au final, c’était plus facile après avoir bu il devait bien l’avouer. Il termina rapidement son verre et le reposa sur sa table de nuit. Il passa sa langue sur ses lèvres et jeta un coup d’œil vers la porte de la salle de bains, Seth avait arrêté l’eau apparemment, tant mieux, il avait lui aussi bien besoin d’une douche, maintenant que le jeune homme n’était plus là, il se sentait particulièrement ridicule et sale comme ça.

Il ne put réprimer un petit sourire en coin en voyant Seth sortir de la salle de bains torse nu. Sourire qui disparut bien vite quand il entendit le jeune homme recommencer à le vouvoyer. Il ne savait pas à quoi il s’était attendu, et même bourré, il savait que ce n’était probablement pas plus mal, mais ça lui avait fait bizarre. Il détourna le regard pendant quelques secondes tandis que le jeune Serpentard s’approchait de lui. Il ne baissa les yeux sur lui que quand il vint poser sa main sur son torse. Il se sentait déjà mieux maintenant que Seth était revenu, quelque part, ça justifiait ses actions de la soirée à ses yeux, et c’était tout ce qu’il demandait pour l’instant. Alors que Seth faisait doucement glisser ses doigts sur sa peau nue, Edward comprenait pourquoi il n’avait pas pu résister et il se sentait un peu moins confus. Il lança un petit sourire en coin au jeune homme, amusé par la façon dont il essayait de se montrer insolent envers lui. S’il s’attendait à ce qu’Edward s’énerve, il s’était trompé en tout cas, il ne l’avait jamais avoué, mais il aimait assez l’impertinence dont Seth pouvait faire preuve à certains moments, ça l’amusait plus qu’autre chose. « Non, non, bien sûr que ça ne me dérange pas. » Il n’allait pas l’autoriser à prendre une douche et l’empêcher d’utiliser une serviette, mais il se doutait que ça avait juste été une question en l’air. Il frissonna légèrement en sentant la main de Seth descendre le long de son cou et il se mordilla doucement la lèvre pour se forcer à se rappeler qu’il était temps qu’il aille prendre une douche, et que de venir embrasser Seth maintenant ne serait vraiment pas une solution optimale pour arriver au résultat voulu. Il caressa la joue du jeune Serpentard pendant quelques instants cependant, ne résistant pas à venir déposer rapidement ses lèvres sur les siennes avant de s’écarter et de se diriger vers la salle de bains. Il referma la porte derrière et se déshabilla complètement en deux temps trois mouvements. Il profita du jet d’eau chaude sur sa peau nue et s’efforça encore une fois de ne pas trop réfléchir. Il pouvait sentir son cerveau commencer à se rebeller contre son arrêt pour la soirée, et il ne tenait vraiment pas à le remettre en marche, pas ce soir. Il ne resta pas beaucoup plus de cinq minutes sous l’eau, autant pour ne pas laisser Seth trop longtemps seul que parce qu’il avait la très nette impression qu’il valait mieux pour lui aussi qu’il ne reste pas seul, pas s’il voulait à tout prix éviter de réfléchir. Il se sécha rapidement les cheveux et se rhabilla à moitié, restant torse nu comme Seth faute d’avoir pensé à prendre un t-shirt avant d’entrer dans la salle de bains. Il n’était plus à ça près de toute façon. Quand il sortit de la salle de bains il remarqua tout de suite la forme immobile allongée sur son lit et il ne put réprimer un petit sourire en coin. Il se rapprocha sans bruit du lit et grimpa dessus, faisant doucement glisser Seth jusqu’à ce qu’il soit un peu mieux installé sur le matelas et sous les draps. Il se glissa dans son lit à son tour et éteignit les lumières. Il se blottit contre Seth et déposa un dernier baiser au niveau de sa clavicule avant de fermer les yeux et de laisser le sommeil venir l’emporter.

* * *

On était samedi matin mais Edward avait tellement pris le rythme de ses cours qu’il ne dormait généralement pas après huit heures même le week-end. Ce samedi là ne fit pas exception à la règle, si ce n’est pas le fait qu’il avait trop mal au crâne pour avoir envie d’ouvrir les yeux aussi tôt. Il gémit légèrement comme si ça avait une chance de faire taire le marteau-piqueur qui sévissait à l’intérieur de sa boîte crânienne, sans succès, et il resserra doucement son étreinte autour de la personne allongée à côté de lui. Ce n’était pas si inhabituel que ça que Robin dorme ici, ou bien que lui dorme dans la chambre de son collègue, alors le simple contact de quelqu’un au réveil ne le surpris pas plus que ça, même s’il n’avait pas l’habitude de venir se blottir contre qui que ce soit pendant qu’il dormait. Il essaya de se rendormir, essaya de déconnecter à nouveau son cerveau de la réalité, mais il n’y avait rien à faire, maintenant qu’il était réveillé, c’était trop tard. Il laissa échapper un soupire de frustration avant de se détacher du corps qu’il tenait et de se tourner dans le lit, toujours pas décidé à rouvrir les yeux et à accepter qu’il était l’heure de sortir de sa transe. Il se sentait bien comme ça dans son lit et il avait la vague impression qu’il aurait envie de vomir dès qu’il poserait le pied par terre. Il enfouit doucement son visage dans son oreiller et laissa échapper un nouveau gémissement de douleur, pourquoi est-ce que sa tête lui faisait aussi mal ? Il se souvenait de l’entrevue avec son père la veille, il s’en rappelait même un peu trop bien à son goût. Il se souvenait d’avoir commencé à boire après être revenu dans son bureau, il se souvenait de Seth qui était venu le voir… Des images passèrent sous ses yeux, il se vit en train d'embrasser Seth, le jeune Serpentard répondant avec enthousiasme, il profita longuement de l'image de Seth allongé sur son lit et gémissant sous ses caresses. Il laissa échapper un léger murmure appréciateur, mettant plusieurs secondes avant de réaliser qu’il ne s’agissait pas de fantasme mais bel et bien de souvenirs. Quand il se rappela enfin de ce qu’il avait fait la veille il se redressa brutalement dans son lit, rouvrant les yeux tout aussi rapidement. Il regretta aussitôt de ne pas y être allé un peu plus calmement alors qu’il avait l’impression que son cerveau rebondissait furieusement contre les parois de sa boite crânienne. Il se massa le front et enfouit son visage dans ses mains, désormais à genoux sur son lit. Il avait peur d’éloigner ses mains de son visage et de voir Seth à côté de lui dans son lit. Les images continuaient pourtant à lui revenir sans cesse en tête et il ne pouvait pas les ignorer. Il essayait de se persuader qu’il ne s’agissait que de ses fantasmes, que c’était Robin qu’il allait trouver endormi à ses côtés quand il se déciderait à regarder… Mais il ne réussissait pas à se convaincre. Il mit bien une minute avant de se décider à enlever ses mains de devant son visage et à baisser les yeux. « Oh non c’est pas vrai… » Et pourtant, il s’agissait bien de Seth allongé dans son lit, torse nu, et Edward se souvenait parfaitement de l’avoir vu sortir de sa salle de bains dans cet état là, alors il ne pouvait même pas argumenter que la situation n’avait aucun sens. Il sentit ses joues rougir violemment et son premier réflexe fut de descendre brusquement du lit. Il n’arrivait pas à croire qu’il ait pu être aussi con. Au lieu d’essayer d’analyser la situation calmement, il préféra bien sûr paniquer et commencer à faire les cents pas dans sa chambre en ignorant royalement son mal de crâne et en faisant surtout bien attention à ne pas jeter le moindre regard en direction de son lit. Il était à présent en train de se parler tout seul, s’engueulant par moment, essayant de se rassurer par d’autres et jurant constamment contre sa propre stupidité. « Mais qu’est-ce que t’as fait espèce d'abruti ? Qu’est-ce qui t’a pris ? Tu ne pouvais vraiment pas te retenir hein ? T’es vraiment trop con, t’as tout foutu en l’air, et tout ça pour quoi hein ? Oh mon Dieu, j'arrive pas à y croire... » Les phrases qui sortaient toutes seules lui arrivaient avec la voix de son père et alternativement celle de Robin, mais il n’arrivait pas à s’arrêter, ils avaient raison. Tous les deux ils avaient raison et il était encore plus incapable de le nier avec Seth à moitié nu dans son lit. Et bon Dieu, Robin était passé la veille et Edward l’avait foutu dehors pour pouvoir se taper Seth. Oh. Mon. Dieu. Mais qu’est-ce qu’il avait fait ? Il n’arrivait pas à réaliser, il ne pouvait pas, il ne voulait pas, ce n’était pas possible, il n’aurait jamais pu se montrer con à ce point, et pourtant les souvenirs qui ne cessaient toujours pas de remonter en lui suffisaient à lui prouver que si, il avait définitivement été assez con pour se taper son élève.

Il finit par aller s’asseoir au bout de son lit, le plus loin possible de Seth, parce qu’il n’était plus sûr que ses jambes soient en état de supporter son poids mais qu’il n’avait pas non plus envie de trop se rapprocher du jeune Serpentard. Il lui tournait toujours résolument le dos, ne sachant pas trop s’il était censé attendre qu’il se réveille, le secouer pour le forcer à déguerpir au plus vite de son lit ou bien s’enfuir lui-même pour éviter d’avoir à avoir cette discussion ? Aucune des trois options ne le tentait vraiment, pour des raisons bien différentes à chaque fois, alors il décida… De ne rien faire, à part enfouir à nouveau son visage dans ses mains et laisser échapper un long gémissement plaintif. Et merde, dans quoi est-ce qu’il s’était encore fourré ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alexei S. Ludlow
MAGE
Alexei S. Ludlow

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 5595
+ MAISON : Serdaigle
+ HOUSE POINTS : 372

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyVen 7 Déc - 14:28

Seth ramena le drap sur lui , grognant légèrement dans son sommeil , se sentant se réveiller et voulant plus que tout retourner dans son rêve , ça lui semblait bien mieux que de se lever maintenant , surtout avec les bruits qu’il entendait , c’était samedi matin bordel , pourquoi est-ce que personne ne pouvait être silencieux , penser aux autres c’était si compliqué ? S’ils ne voulaient pas dormir c’était leurs problèmes pas le sien, qu’on le laisse dormir merde. Deux minutes plus tard, le serpentard l’avait repoussé, ayant déjà à moitié oublié les autres élèves qui bougeaient dans tous les sens, encore qu’il ne comprenait pas avoir eu l’impression que l’un d’eux avait été dans son lit, ce n’était sans doute qu’une impression, encore que s’il se mettait à rêver d’autres hommes dans son lit, il était peut-être temps de se poser des questions. Un léger sourire apparut sur son visage, c’était stupide, dans ce cas-là, il aurait plutôt du s’inquiéter du rêve qu’il venait de faire, plutôt que de ça. Seth bougea légèrement pour essayer de s’installer un peu plus confortable et enfin retourner à la suite de son rêve, là, au moins, Edward ne pouvais pas se plaindre, pas plus qu’il ne pourrait y avoir la moindre retombé sur eux , autant dire qu’il ne comptait pas se réveiller maintenant , ses rêves étaient bien plus intéressant que quoi qu’il puisse se passer dans son dortoir ; et puis entre ça et un serpentard qui semblait avoir définitivement franchi la limite de la folie en parlant tout seul le choix était tout de même plutôt facile non ? Rien que de penser au terme folie, ne fit que le réveiller encore un peu plus, agacé de l’utiliser de manière si facile. Seth soupira doucement et essaya de se vider l’esprit pour oublier ça et réellement retrouver le sommeil. Il fallait vraiment qu’il arrête de se prendre la tête pour ce genre de détail. Il se tourna sur lui-même, il avait pourtant bien dormi cette nuit, ça ne devait pas être bien compliqué de continuer sur la même longueur si ? Le serpentard attrapa à nouveau le drap, finalement il était mieux avec, en comparaison de sa nuit, il avait presque l’impression d’avoir froid. « Trop con » « ouais ouais, la ferme » souffla-t-il à moitié endormi certain d’avoir à faire à un de ses amis. Ils ne pouvaient pas se taire deux minutes ? Juste le temps qu’il replonge un peu ?

Le serpentard finit tout de même par se rendre compte que la voix n’était pas la bonne, elle ne correspondait en rien à la personne qu’il avait en tête. Il fronça les sourcils, les yeux toujours fermés, cherchant de savoir où était le problème. Arrivé à croire quoi ? Il avait à moitié envie de se rendormir, mais l’autre moitié aurait bien voulu savoir ce qu’il se passait ici. Il sentit le lit s’abaissé très légèrement, et retint un juron, il n’y avait pas assez de place ici ? Il fallait qu’il s’installe ici maintenant ?! Seth abandonna tout espoir de retrouver le sommeil et finit par ouvrir les yeux, il se redressa doucement et se les frotta pour essayer de voir plus clair dans tout ça. Il eut encore besoin de quelques secondes pour que les éléments se remettent en place les uns après les autres, et même les yeux posés sur le dos d’Edward, Seth n’était pas certain de tout comprendre. Il se passa une nouvelle fois la main sur son visage, agacé d’être si lent au réveil. A la façon dont il était installé , et la prise de conscience de ce que voulait vraiment dire les brides de parole qu’il avait entendu jusque-là , le serpentard se mordilla doucement la lèvre , c’était exactement pour ça qu’il avait voulu s’en aller hier soir , il n’avait eu aucune envie de voir Edward recommençait à avoir des états d’âmes , et c’était encore pire maintenant , alors qu’il savait qu’il aurait pu l’éviter s’il ne s’était pas endormi comme un idiot. Déjà en temps normal, Seth aurait du mal à savoir quoi faire maintenant, mais vu qu’il était encore à moitié endormi, ça ne l’aidait pas vraiment à prendre une décision. Attraper ses affaires et partir sans dire quoi que ce soit, aurait certainement était la meilleure solution, vu l’état d’Edward, il aurait certainement apprécié de ne pas avoir à en parler. Seulement, c’était trop facile, il n’avait pas envie de s’en aller là-dessus, et devoir imaginer tout ce qui pouvait bien passer dans la tête de son professeur à cet instant, où à chaque fois qu’il poserait les yeux sur lui dans les semaines à venir. Seth hésita presque à faire semblant de se rendormir, histoire de lui laisser le temps de s’en aller , et de pouvoir partir sans se poser de question , mais ça non plus , ne semblait pas la meilleure solution. De toutes manières, il n’y avait pas. Vu les derniers évènements, il y avait plus de problème que de solution, et si lui n’était pas trop dérangé par tout ça, il se doutait, et voyait bien d’ailleurs, que ce n’était pas le cas de son professeur. Comment est-ce qu’il était censé se sortir de là maintenant ? Les choses allaient être encore pires entre eux maintenant non ? Seth commençait presque à regretter d’être venue là le soir précédent. Il leva les yeux au ciel, pourquoi est-ce qu’il était encore là bordel. Et pourquoi avait-il presque réussi à croire que les choses ne seraient pas différente ce matin, que même si c‘était à cause de l’alcool, Edward ne recommencerait pas à se prendre la tête pour si peu.

Il inspira doucement et se décida finalement à bouger, discrètement il repoussa le drap et se glissa derrière lui. Avant d’avoir totalement réfléchi sur la question, Seth posa ses lèvres dans son dos, et remonta doucement le long de sa colonne vertébrale. Il ne savait pas réellement ce qu’il chercher, le faire réagir, le pousser à le mettre à la porte, et que ce soit pour une bonne raison et non pas pour ce qu’il c’était passé hier soir, ou juste tester la température, voir s’il pouvait encore lui faire de l’effet. Sentir sa peau sur ses lèvres finit par le réveiller, mais ne lui donna pas pour autant la moindre réponse, il fallait qu’il s’en aille, c’était certain, mais il n’arrivait pas à s’y résoudre, et si hier soir c’était pour en profiter jusqu’au bout, maintenant il avait simplement envie de le convaincre que tout ça n’était rien, sauf que s’il le faisait à sa façon, les choses risquaient de tourner de la même manière qu’à sa dernière retenue. Il posa à nouveau son front contre son dos ; Seth savait qu’il n’aurait pas dû l’approcher , ni même le toucher ; s’attendant déjà à ce qu’il ne le rejette qu’encore plus violemment , mais c’était plus fort que lui , comme s’il espérait que cette fois ci serait différente , même en l’ayant entendu s’affoler. Il soupira encore une fois et finit par abandonner, pourquoi est-ce qu’il se souciait de tout ça, qu’il retourne à ses principes si ça lui plaisait tellement après tout, il n’avait aucune raison de commencer à se prendre la tête là-dessus lui aussi ; il avait bien mieux faire que de se soucier des problèmes de conscience d’un professeur non ? Il grogna légèrement en se rendant compte que malgré lui, il s’en préoccupait déjà. Seth finit par se détacher d’Edward et descendit du lit, cherchant sa chemise des yeux. « Je suppose qu’on va pas remettre ça, donc je ferais mieux de m’en aller » lâcha-t-il avec une indifférence feinte. « Avec un peu de chance personne ne me demandera où j’étais cette nuit » C’était assez mesquin de lui rappeler que ça semblerait suspect à n’importe qui. Mais ça l’agaçait prodigieusement de ne pas pouvoir rester sur un bon souvenir et qu’une fois encore c’était une face coupable qu’il allait voir ; Seth savait que c’était une infraction au règlement , mais c’était vexant de voir que c’était tout ce qu’Edward allait retenir , qu’ils avaient mal agis et rien d’autre. Ce n’était pas vraiment ce qu’il avait l’air de penser hier soir pourtant.

_________________
Let's play the game where all of the life we lead can change +Today I'm not myself And you, you're someone else And all these rules don't fit
Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth EmptyVen 7 Déc - 15:55

Edward pouvait sentir Seth bouger dans son lit mais il était incapable de faire lui-même le moindre mouvement. Il osait à peine respirer, comme s’il avait peur de le réveiller en expirant trop bruyamment. Il n’était vraiment pas prêt à affronter son élève, surtout que le connaissant il allait tout faire pour rendre la situation encore plus dure pour lui. Il déglutit avec difficulté, les yeux baissés et rivés sur ses pieds nus. Il se sentait complètement perdu, il avait mal au crâne, il était à ça de faire une crise de panique et il avait peur que le moindre geste qu’il fasse puisse aggraver encore un peu plus sa situation et son état. Comme si c’était possible… Il ne savait vraiment plus quoi faire et il pouvait sentir Seth continuer à remuer dans son lit et ça l’inquiétait. Il ferait mieux de s’en aller, oui, il pouvait encore s’en aller avant que Seth ne se réveille et ne vienne enfoncer le couteau dans la plaie, ça aurait probablement été la solution la plus raisonnable oui, sauf qu’il était toujours incapable de bouger, il était dans un état de léthargie complet et quand il sentit Seth venir se glisser derrière lui, il frissonna légèrement mais ne bougea pas d’un pouce. Il ferma les yeux et serra les dents en sentant ses lèvres sur sa peau, la sensation faisait remonter un peu trop de souvenirs à son goût et il avait envie de le faire arrêter, il avait l’impression que Seth le torturait, mais il était incapable de prononcer le moindre mot. Sa mâchoire se resserrait au fil des secondes et il fut définitivement soulagé quand Seth finit par éloigner ses lèvres de lui. Il avait envie de se lever, de dire quelque chose, n’importe quoi, mais il en était incapable. Cette sensation était particulièrement frustrante, mais d’un autre côté, ce n’était peut-être pas plus mal qu’il soit incapable de prononcer le moindre mot : ça avait au moins le mérite de l’empêcher de dire une connerie.

Il aurait aimé pouvoir en dire autant de Seth. Il releva les yeux vers son élève en entendant sa réflexion. Sympa. Il ne savait pas à quoi il s’était attendu, pour être honnête il avait eu peur d’y réfléchir et il n’avait pas vraiment eu le temps depuis qu’il était réveillé, mais il ne savait pas pourquoi il était étonné par la réflexion de Seth. C’était exactement le genre de conneries qu’il était capable de sortir. Il serra encore un peu plus les dents et baissa à nouveau les yeux, sentant sa mâchoire commencer à lui faire mal. Il n’avait pas envie de discuter, il n’avait pas envie de ‘refaire le match’ il avait juste envie que Seth disparaisse de la surface de la Terre, ou bien que lui le fasse. Mais il ne pouvait pas supporter d’être dans la même pièce que lui, et de le voir reprendre aussi facilement ses vieilles habitudes, ça ne l’aidait absolument pas. Il n’aurait pas pu, pour une fois, essayer de se montrer un minimum compatissant et humain avec lui, non ? C’était trop lui demander que de se faire discret pendant encore quelques minutes le temps que lui puisse réfléchir ? Ou même de simplement s’en aller sans faire de vagues en comprenant qu’il n’était pas en état de parler de quoique ce soit ? Il laissa échapper un long soupir et sentit son cœur s’accélérer brutalement quand Seth reprit la parole. Et merde. Il n’y avait même pas pensé, mais qu’est-ce que les autres allaient dire ? Ce n’était pas comme si c’était marqué sur son front, il ne fallait pas exagérer non plus, mais Seth avait raison. Qu’est-ce qu’il se passerait si certains élèves lui demandait ce qu’il avait foutu de sa soirée, hein ? Est-ce qu’il allait faire l’effort de leur mentir ou bien est-ce qu’il allait saisir cette occasion de pousser Edward sous le bus ? Le professeur de sortilèges était quasiment certain que Seth ne voudrait pas non plus avouer ce qu’il avait fait à toute l’école, mais s’il se trompait ? Ça n’aurait pas été la première fois, et vu la propension qu’avait Seth à toujours faire tout ce qu’il pouvait pour lui rendre la vie difficile… Ça ne l’aurait même plus étonné. Il eut l’impression qu’une pierre tombait dans son estomac et il eut pendant quelques secondes énormément de mal à respirer. Mais qu’est-ce qu’il avait fait ? Il avait toujours du mal à réaliser, mais les conséquences de ses actes de la veille commençaient finalement à lui apparaître. Il était foutu.

Il sentit un frisson le parcourir quand Seth se tourna à nouveau vers lui et il se rendit soudainement compte qu’il était encore torse nu, et que c’était aussi le cas de son élève. Il se releva brutalement du lit avec l’impression d’être plus vulnérable que jamais. Il fit exprès de contourner largement Seth et se dirigea vers son armoire. Il sortit le premier t-shirt qui lui passa sous la main et le lança au jeune Serpentard. Il prit ensuite le second et l’enfila rapidement lui-même. Il s’agissait apparemment d’un t-shirt sur les Beatles. Il croisa les bras sur sa poitrine, comme si ça allait l’aider à se sentir un peu moins faible, en vain. Il ne savait tellement pas quoi dire, quoi faire. Il avait peur de vexer Seth et à la fois il n’avait qu’une envie : disparaître à jamais. « Je… » Il essaya de continuer sa phrase mais il se rendit soudainement qu’il n’avait véritablement rien à dire. Il était censé s’excuser, non ? Mais il n’était même pas en état de faire ça, il avait juste envie de retourner se coucher et de prétendre que ce réveil cauchemardesque n’était jamais arrivé. Qu’ils n’avaient jamais rien fait la nuit dernière et que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Il resserra un peu plus encore ses bras sur sa poitrine et se mordilla la lèvre inférieure en évitant soigneusement le regard de Seth. Il s’adossa à son armoire désormais fermée, cherchant toujours ce qu’il était censé dire vu la situation. Il fallait qu’il dise quelque chose, n’importe quoi. Il n’allait pas pouvoir rester là planté comme un piquet pendant cent-sept ans ! Il prit une grande inspiration et ouvrit la bouche, se tournant finalement vers Seth et rougissant violemment. Il mit encore quelques secondes avant de réussir à prononcer le moindre son. « Je veux que tu sortes, s’il-te-plait. » Il aurait aimé réussir à être un peu plus ferme que ça, mais même lui pouvait très clairement entendre les tremblements dans sa voix. Au point où il en était de toute façon, hein. Il savait que Seth lui avait dit qu’il allait s’en aller, mais son élève était encore dans sa chambre et il ne paraissait pas si pressé que ça d’en sortir, ce qui l’inquiétait franchement. Il n’était vraiment pas d’humeur à supporter ses réflexions et ses petits jeux. Il déglutit avec difficulté et passa rapidement sa langue sur ses lèvres, il ne s’était jamais senti aussi mal de toute sa vie, et il avait du mal à supporter de poser les yeux sur Seth. Les images de la veille lui revenaient bien trop facilement en mémoire et il était horrifié par la partie de son cerveau qui lui faisait très clairement comprendre qu’il n’aurait pas été contre remettre ça. « J’ai besoin d’être seul. » Réussit-il finalement à lâcher sans prendre la peine de relever les yeux, il ne savait même pas si Seth était en train de sortir ou pas, il avait peur de relever les yeux et de le voir toujours en face de lui pour être honnête alors il préférait ne pas bouger. Il fallait que Seth s'en aille, et le plus vite serait le mieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



+ ID CARD
+ NOTEBOOK

Make this mistake ◮ Seth Empty
MessageSujet: Re: Make this mistake ◮ Seth   Make this mistake ◮ Seth Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Make this mistake ◮ Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unbreakable vow :: LET'S PLAY :: V1 :: Les couloirs communs :: Les bureaux des professeurs-