Partagez
 

 I Need No Sympathy√ Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

I Need No Sympathy√ Sean Empty
MessageSujet: I Need No Sympathy√ Sean   I Need No Sympathy√ Sean EmptyMer 12 Déc - 18:23

Poudlard était définitivement redevenu la maison de la jeune femme. Ca n’avait finalement été qu’une question de temps, et son retour avait peut-être été la meilleure chose qui lui soit arrivé. Elle avait retrouvé Julian à défaut de Violette, et elle découvrait chaque jour un peu plus ce qu’était l’amour. Mais son retour à Poudlard n’avait pas été que truffé de bonnes surprises et c’était sans doute là qu’était le problème. Parmi ses élèves se trouvaient d’anciens camarades, elle avait fait ses études relativement vite, et avait passé une année à Poudlard, alors la différence d’âge entre elle et ses élèves de dernières années était finalement minime. Tout juste, 4 ans, autant dire que certains élèves qui par le passé avait pu se moquer d’elle n’était pas spécialement respectueux, ni même attentif, et s’amusaient même plutôt beaucoup à profiter de son hyper sensibilité et à continuer à se moquer d’elle. Elle avait toujours eu conscience de ce risque, et c’était précisément ce qui l’avait fait hésiter lorsqu’on lui avait proposé le poste, mais elle avait décidé d’être plus fort que ses élèves, et d’affronter tout ça comme elle pourrait le faire. Après tout, si son QI était plus élevée que la moyenne, elle devait bien être capable de gérer la bêtise de ces adolescents. Ses collègues lui avaient donnés de nombreux conseils, mais ils n’étaient pas aussi jeunes qu’elle, et sa jeunesse lui donnait un sacré désavantage en comparaison à ses collègues. Elle n’était pas particulièrement imposante physiquement, et était même, bien souvent plus frêle que bons nombres de ses élèves de sixième et septième années, autant dire qu’être professeur serait une nouvelle épreuve à affronter pour Everleigh.

« Ever ? Une promenade ça te dis ? » La jeune femme offrit un petit sourire doux à son petit ami, il savait parfaitement que c’était le genre de proposition auxquelles elle ne savait pas résister, et elle enfila sa petite veste en cuir. Ils dormaient ensemble, et partageaient dorénavant la même chambre à Poudlard, mais ils n’étaient clairement pas encore question de relations plus intime. Leigh avait besoin de beaucoup de temps pour s’habituer aux changements, et elle avait encore besoin de temps avant de visualiser leurs relations comme une relation amoureuse dans le sens entier du terme. « Je dois aller dans le parc, j’ai cours à 10 heures, alors tu peux toujours m’accompagner ! » Julian afficha un nouveau sourire en enfilant lui-même sa veste. Attrapant la main de la jeune femme, le jeune couple quitta sa chambre pour prendre la direction du parc discutant, comme à leur habitude de tout et de rien. En réalité, la plupart de leurs conversations se déroulaient de la même façon ; Everleigh parlait de ce qu’elle voyait ou de ce qu’elle avait appris la veille, et Julian la regardait d’un air admiratif et les yeux pleins de ce quelque chose qu’ont les Hommes amoureux. Ever était quelqu’un de timide, mais Julian et Violette avait toujours été les seules personnes avec lesquelles elle parvenait à parler de tout, et surtout, à en parler librement.

Après quelques minutes à marcher côte à côté, et à discuter de tout et de rien, Julian déposa un bref baiser sur les lèvres de sa petite amie, et la laissa à son lieu de travail. Leigh conserva quelques secondes encore un petit sourire avant de se concentrer sur son travail, sortant les créatures sur lesquelles porterait le cours. C’était un cours de septième année, et autant dire qu’elle avait peu d’élèves, puisqu’ils étaient peu nombreux à garder son cours après leurs BUSE, mais c’était dans ce groupe d’élève qu’elle avait bien souvent le plus de problème. C’était essentiellement des garçons de gryffondors, des élèves qu’elle avait eu comme camarade quelques années auparavant et qui se moquait d’elle depuis qu’ils l’avaient rencontré. Si son poste de professeur en avait refroidit certains, il y avait toujours des petits malins pour la faire douter et la décrédibiliser devant l’ensemble de la classe. Après quelques minutes, ses élèves arrivèrent, et elle les accueilli avec un petit sourire doux. « Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous allons travailler avec ces niffleurs. Nous allons voir à quel point leur flair peut-être redoutable. Je vous demande donc de laisser dans casiers là bas, tout vos objets métalliques, n’ayez pas la mauvaise idée d’en garder un, ils vous en laisseront un mauvais souvenir ! Mettez vous en binôme, l’un de vous se mettra avec moi ! » Elle offrit un petit sourire à ses élèves, rangeant elle-même une petite bague en argent qui se trouvait à son doigt dans un petit coffre qu’elle rangea soigneusement dans son sac et ouvrit finalement l’enclos des Niffleurs, laissant ses élèves choisir leurs partenaires et attendant le sien, venant caresser doucement la fourrure noir d’un des animaux en attendant que les élèves ne s’installent. Elle préparait pour bientôt un cours plus intéressant et plus complexe, mais les niffleurs étaient des créatures qu’elle affectionnait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

I Need No Sympathy√ Sean Empty
MessageSujet: Re: I Need No Sympathy√ Sean   I Need No Sympathy√ Sean EmptySam 15 Déc - 14:36

Sean avait soigneusement évité son père depuis quelques semaines, il avait recommencé à sécher ses cours parce qu’il était tout bonnement incapable de le regarder en face après ce qu’il l’avait vu faire. Il aurait pensé qu’après plusieurs semaines il aurait réussi à s’en remettre, mais le fait qu’il ne fasse qu’éviter le sujet ne l’aidait vraiment pas à oublier ce qu’il avait vu. Il en voulait toujours à son père et il commençait désormais à réaliser que la seule chose à faire pour réussir à oublier cet épisode désastreux, c’était d’en parler avec son père et de mettre les choses au clair. Seulement voilà, c’était plus facile à dire qu’à faire et Sean n’avait pas encore trouvé le courage d’aller aborder le sujet avec son paternel. Il n’avait vraiment, mais alors vraiment pas envie de parler sexe avec son père, surtout pas de son attirance pour les hommes. Il était marié et avec un fils pour l’amour de Dieu, il n’était pas censé se taper son assistant. Il passa sa main dans ses cheveux, se forçant à éliminer ces pensées de son esprit, ça ne servait à rien de se prendre la tête avec ça, il allait juste se concentrer sur ses cours de la journée, réussir à survivre aux heures qui allaient arrivées, c’était tout ce qu’il souhaitait pour l’instant. « Tu m’écoutes ? » « Hein ? » Sean cligna des yeux et se tourna vers son meilleur ami, Josh, qui apparemment avait été en train de lui raconter sa vie depuis tout à l’heure. Les autres garçons de leur bande ricanèrent en comprenant que Josh n’avait fait que parler dans le vide depuis tout à l’heure. « Désolé, j’étais ailleurs. » « Ça t’arrive un peu trop souvent en ce moment. » Sean laissa échapper un soupir agacé, ils ne pouvaient pas lui foutre la paix un peu ? Il avait d’autres chats à fouetter en ce moment et très franchement, l’aider à convaincre sa copine de passer la nuit avec lui c’était loin d’être l’une de ses priorités pour l’instant. « Va te faire Josh. » « Qu’est-ce que t’as en ce moment ? T’es d’une humeur de chien. » Sean leva les yeux au ciel. « Peut-être que j’en ai juste marre d’entendre tes conneries. » Josh ravala sa réplique et décida finalement de laisser tomber.

« Hey Julian, comment tu vas ? » Julian, c’était un de ses anciens amis, il avait obtenu son diplôme il y a plus d’un an et il était maintenant revenu travailler au château. Il se tapait la prof de soins aux créatures magiques d’ailleurs, mais ça n’avait pas particulièrement étonné Sean, il avait eu le béguin pour elle pendant des années. Le jeune homme était en train de remonter vers le château et ils s'étaient croisés. Il lui serra la main et le laissa s’en aller après avoir échangé quelques banalités et quelques politesses. Il l’aimait bien Julian, il était sympa et il l’avait pas mal aidé à l’époque où ils étaient tous les deux à Poudlard, même si le jeune homme n’avait jamais apprécié la façon dont Sean se moquait de son amoureuse. En parlant du loup, les Gryffondors arrivèrent finalement à l’endroit du parc où le professeur de soins aux créatures magiques les attendait. Les potes de Sean l’empêchèrent de trop se rapprocher et l’un d’eux vint se poser à côté de lui, une main sur l’épaule, pour venir lui souffler à l’oreille : « Tu te rappelles du pari qu’on avait fait il y a deux semaines ? » Sean leva les yeux au ciel, il avait totalement oublié. Cet abruti avait refusé de croire que Sean était capable de séduire n’importe quelle fille dans toute l’école, et après une discussion animée, ils avaient fini par se mettre d’accord sur les termes d’un pari. Son ami n’avait pas encore trouvé la fille qu’il allait mettre Sean au défi de séduire, mais le jeune Gryffondor avait l’impression qu’il venait juste de se décider sur leur proie. « T’es dingue, elle sort avec un de mes potes. » Sean secoua la tête, il n’allait pas s’amuser à faire ça à Julian juste pour prouver à un abruti qu’il avait raison. « Parfait, dans ce cas là j’ai gagné. Je pensais pas que ce serait aussi facile. » Ou peut-être bien que si… Le sourire triomphant du jeune Gryffondor finit de le convaincre, il n’allait pas le laisser gagner, pas aussi facilement. « Pas si vite, je vais le faire. Mais t’es vraiment un beau connard. » Son ami parut amusé. « C’est toi qui a dit ‘n’importe quelle fille’, estime-toi heureux que je t’ai pas donné McGonagall. » Sean grimaça rien que d’y penser et reporta son attention sur Everleigh. Oui, il aurait pu faire pire, même s’il n’aimait pas du tout l’idée de trahir Julian. Ce n’était qu’un pari, il comprendrait, non ? Il sauta en tout cas sur l’occasion quand le professeur de soins aux créatures magiques leur demanda de se mettre deux par deux. « Je vais me mettre avec vous. » Lança-t-il à la surprise générale avant de s’avancer vers elle d’un air confiant. Il lui lança un sourire charmeur avant d’aller se poser à côté d’elle. « Comme ça je serais sûr de comprendre. » Il n’était vraiment pas du genre studieux et ça se savait, mais avec un peu de chance son professeur allait lui donner le bénéfice du doute. On avait tous le droit de changer d’avis tout, non ? « Comment tu vas alors Leigh ? » Ils se connaissaient assez bien pour qu’il la tutoie et qu’il l’appelle par son prénom, non ? Il se frotta les mains pour les réchauffer et souffla dessus dans la même optique. Il ne savait pas exactement comment il allait s’y prendre, mais il savait qu’il allait avoir du mal à se concentrer sur ce qu’il faisait alors que tous ses potes avaient les yeux rivés sur eux deux, pour voir les progrès qu’il faisait. Il allait probablement lui falloir un peu plus qu’une heure, il connaissait bien Leigh et elle était du genre coincée. Il lui avait fallu des années pour sortir avec Julian… Oh, de qui est-ce qu’il se moquait ? C’était peine perdue. « On commence par quoi ? » Demanda-t-il l’air faussement intéressé et enthousiaste en baissant les yeux sur la jeune femme, son sourire charmeur toujours scotché aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

I Need No Sympathy√ Sean Empty
MessageSujet: Re: I Need No Sympathy√ Sean   I Need No Sympathy√ Sean EmptySam 15 Déc - 19:53

Être professeur à son âge n’était pas chose commune, et elle commençait à comprendre pourquoi. Ce n’était pas seulement une question de durée des études, c’était aussi une question de force de caractère. Elle s’était attendue à rencontrer des problèmes avec les plus âgés de ses élèves, parce qu’ils avaient passés une partie de leurs études ensemble, mais elle avait misait sur sa discrétion au cours de ses études pour qu’on ne se souvienne pas vraiment d’elle, mais ça ne semblait pas avoir suffit. Sans doute parce qu’elle n’avait pas été si discrète que ce qu’elle aurait pu croire, sa différence semblait, avoir, encore une fois, marqué les esprits. Elle détestait sa différence pour cela, les gens qui n’étaient pas surdoués parvenaient à vivre comme les autres, sans se poser des milliers de questions, et sans chercher à apprendre mille fois plus de choses que les autres, elle, vivait dans ce flot quotidien de questions et de découvertes, et une fois, de temps en temps, elle aurait beaucoup aimé pouvoir déconnecter son cerveau, et être normal, ou du moins, comme les autres, la normalité après tout, était plutôt subjective. Julian ne l’avait pourtant jamais trouvé bizarre, où plutôt il était toujours passé au dessus de cette différence, et avait préféré se concentrer sur ce qu’elle était réellement, elle savait pourtant, que bons nombres de ses amis de l’époques n’étaient pas vraiment adepte de la jeune femme, et avait même plutôt tendance à se moquer, le plus ouvertement possible, d’elle, et ce même devant Julian. « Restes calme pendant ton cours ok ? C’est toi la prof, et eux les élèves, et tu te fous de ce qu’il pense de toi. Tu es la meilleure de toute façon. » Elle offrit un petit sourire à son petit ami, la meilleure intellectuellement, peut-être, la meilleure socialement, sans doute pas. Contrairement à ses élèves, elle était strictement impossible de réagir comme il fallait aux interactions qu’elle pouvait avoir avec eux. « Ok… J’imagine que ça ira. Ca se passe pas si mal que ça après tout… A ce soir Julian. » Ils échangèrent un dernier sourire avant l’arrivée des élèves qui lui arracha un soupire.

Ses élèves maintenant devant elle, elle devait reprendre contenance et restée ferme, c’était les conseils que ses collègues lui avaient donnés. Christopher, le professeur d’arithmancie avait d’ailleurs insisté sur une chose, elle devait se comporter avec son fils comme avec n’importe quels autres élèves. Elle n’avait jamais imaginé lui accorder un traitement de faveur parce que son père était prof, ce n’était pas ça le problème avec Sean Hawkins. Le problème c’était qu’il s’était trop souvent moqué d’elle quand elle était plus jeune. « Je vais me mettre avec vous. » Elle redressa doucement le regard, ce petit air perdu quasi permanent sur le visage. Elle devait avoir mal entendue, il ne venait pas de dire ce qu’elle pensait. Sean Hawkins venait de s’être porté volontaire pour travailler avec elle et si elle ne pouvait sérieusement pas refusé avec des raisons valables, elle n’était pas certaine que cela soit une bonne chose. Elle se souvenait encore des mots blessant qu’il avait eu pour elle alors qu’elle avait quelques années de moins, et elle détestait l’idée que cela ne se reproduise alors qu’elle s’efforçait de vivre mieux que lorsqu’elle était une ado surdouée mal dans sa peau. Elle avait toute les raisons de croire qu’il y avait une raison beaucoup moins noble que l’amour de sa matière qui avait poussé le jeune homme à se dévouer pour être son partenaire le temps de deux heures de cours. « Bien, alors rejoignez-moi… » Elle afficha un petit sourire timide et ne pu retenir un léger rire amusé en entendant la précision du jeune gryffondor. Elle avait du mal à le prendre à sérieux, c’était définitif. « Comme ça je serais sûr de comprendre. » Cela semblait définitivement pas sérieux dans sa bouche, en général, il passait son temps à rire d’un air mauvais avec ses copains, voir à faire des réflexions à voix haute à son sujet, et l’idée qu’il puisse brusquement avoir envie de comprendre et d’être attentif semblait irréel.

Bien qu’ayant du mal à prendre Sean au sérieux, elle s’accorda le droit de lui laisser une chance, après tout, refusé qu’il fasse équipe avec elle aurait probablement été mal perçu par les autres élèves, et elle ne souhaitait pas avoir d’ennuie. « Comment tu vas alors Leigh ? » Elle se raidit nettement cette fois. Elle n’était pas sensée laisser faire ça, et ce même s’ils se connaissaient et qu’ils n’avaient pas beaucoup de différences d’âge. Elle était professeur maintenant, et lui n’était qu’un élève. Un élève comme les autres, dont elle ne devait définitivement pas avoir peur. « Je vais bien M. Hawkins. Merci de vous en soucier. » Elle ne remarqua même pas le sourire du jeune homme et préféra se pencher doucement sur le niffleurs pour lui caresser doucement le dos. La fourrure des niffleurs était particulièrement douce, et la présence des créatures magiques la mettait toujours plus à l’aise que celle des êtres humains. « On commence par quoi ? » Elle leva doucement les yeux vers lui et sortit de sa poche un petit coffre ensorcelé, il permettait au niffleur de ne pas en sentir le contenu. Elle reprit la parole : « Vous n’êtes pas sans savoir que les niffleurs aiment les objets brillants. Dans ces coffres se trouvent différents objets à l’apparence brillante, je veux que vous observiez leurs différentes réactions, selon l’objet et sa matière. Vous me rédigerez vos observations en essayant d’en tirer vos propres conclusions. » Elle tendit le petite coffre à son élève en continuant à caresser l’animal. « Je vous laisse placer les objets où vous le voulez, et vous observerez ensuite d’accord ? » Elle esquissa un petit sourire doux en se redressant, sans pour autant réagir au sourire, quelque peu stupide , de Sean.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

I Need No Sympathy√ Sean Empty
MessageSujet: Re: I Need No Sympathy√ Sean   I Need No Sympathy√ Sean EmptySam 15 Déc - 22:56

Sean n'était pas particulièrement fier de lui pour ce qu'il faisait, et s'il avait accepté le pari, c'était à contrecoeur. Mais il se devait au moins d'essayer. Il s'en voulait déjà d'avoir accepté, mais il n'avait vraiment pas l'impression d'avoir le choix, dès qu'il pensait à se rétracter et à changer d'avis, il croisait le regard déjà à moitié triomphant de Josh et il se rappelait que ce n'était pas une possibilité. Il ne le laisserait pas gagner, et très certainement pas sans avoir au moins essayé auparavant. C'était peut-être dégueulasse et totalement puéril de sa part mais c'était comme ça, on allait pas le changer. Il baissa les yeux sur la jeune femme alors que celle-ci caressait l'espèce de bestiole qui apparemment s'appelait un niffleur. Aux yeux de Sean, ça ressemblait juste à un cochon aux poils noirs. Il ne comprenait vraiment pas comment ils pouvaient la passionner autant, enfin chacun son trip hein, elle ne comprenait probablement pas non plus ce qu'il aimait. Il attrapa la petite boîte qu'elle lui tendit plus par réflexe qu'autre chose. Il était censé en faire quoi de ce truc ? Il écouta ses instructions, mais ne trouva pas l'idée bien passionnante. « Je suis censé juste... Attendre qu'ils réagissent et prendre des notes ? » Demanda-t-il d'un ton particulièrement peu enthousiaste. Il n'avait pas envie de la vexer, mais ça ne le passionnait vraiment pas. Il se demandait encore pourquoi il avait gardé cette matière, probablement parce qu'il l'avait toujours considérée comme particulièrement facile et qu'il n'avait pas eu envie de se prendre la tête avec des matières trop difficiles. Enfin, il commençait presque à regretter son choix. Il grimaça légèrement et regarda les quelques objets brillants qui se trouvaient déjà à l'intérieur du coffre. Il se baissa et vint se poser à côté de la jeune femme. Il tendit le coffret entrouvert vers l'un des niffleurs et la bestiole l'ignora royalement avant d'aller s'intéresser à quelqu'un d'autre. « J'ai un don, c'est clair. » Lança-t-il d'un ton amusé avant de partager un sourire complice avec la jeune femme. Oui, même s'il pouvait vraiment se comporter comme un petit con, c'était dur de ne pas fondre devant son sourire en coin, il n'avait jamais eu aucune difficulté à séduire qui que ce soit, c'était d'ailleurs pour ça qu'il avait accepté le pari. S'il avait eu le moindre doute sur ses chances de réussite, il n'aurait jamais proposé un pari aussi stupide.

Il finit par s'agenouiller directement dans la terre à côté d'Everleigh et il siffla légèrement pour faire approcher un autre niffleur. La petite créature s'approcha tranquillement et vint renifler le contenu du coffre. Enfin. Sean se pencha en avant pour voir quels objets l'intéressaient le plus, sans pour être autant plus passionné que ça. Il faisait surtout semblant pour ne pas vexer la jeune femme et pour réussir à se mettre dans ses bonnes grâces, il tenait pas à se la mettre à dos bêtement aussi rapidement. « Vous aimez vraiment étudier les créatures magiques comme ça ? » Son ton était plus curieux que réellement méprisant, mais il se demandait toujours comment quelqu'un pouvait trouver ça un minimum intéressant. Il lança un petit sourire amical à la jeune femme avant de se rapprocher légèrement d'elle, sans avoir l'air d'y toucher. Il baissa les yeux sur elle et son sourire s'accentua encore un peu plus. Il pouvait entendre les messes basses de ses copains derrière et il n'aimait pas ça du tout. Vivement qu'il en ait fini avec cette corvée qu'il puisse retrouver un semblant de vie normale, jamais il n'aurait dû accepter ce pari. Avec sa main libre, il vint caresser doucement la joue de la jeune femme, juste quelques secondes, comme s'il ne voulait pas lui laisser le temps de se défendre ou de l'en empêcher. Il ne la quitta cependant pas des yeux après. Il se contenta de reposer le coffret par terre pour éviter de se faire mal au bras et de relever la manche de son pull, dévoilant au passage une magnifique gourmette en argent. Bien entendu, le niffleur de tout à l'heure se rapprocha de lui et essaya de la lui chipoter. L'impression qu'en avait Sean, c'était plutôt qu'on essayait de lui bouffer la main, mais bon. Il se tourna brutalement vers la créature qui essayait de lui chourer sa gourmette, l'air surpris. Il n'avait rien écouté aux indications de Leigh, bien entendu, et maintenant il commençait presque à le regretter, même s'il n'affichait qu'un sourire amusé. « Je crois qu'il essaye de me bouffer la main. » Lâcha-t-il calmement avant de lancer un petit sourire amusé à la jeune femme. « Un peu d'aide ne serait pas de refus. » Demanda-t-il tout en commençant à ricaner bêtement. Le niffleur était en train de le chatouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

+ ID CARD
+ NOTEBOOK

I Need No Sympathy√ Sean Empty
MessageSujet: Re: I Need No Sympathy√ Sean   I Need No Sympathy√ Sean EmptyDim 16 Déc - 10:52

Everleigh restait distante avec Sean. Il n’avait jamais été franchement sympathique avec elle, et semblait, aujourd’hui, un peu trop poli pour être honnête. Elle n’avait jamais demandé de pitié ou de sympathie gratuite, et s’était même toujours méfier des gens qui étaient gratuitement gentils, elle savait qu’en général, cela cachait toujours quelque chose, et elle n’avait définitivement pas besoin de ça. C’était pour cette raison qu’elle s’était ainsi repliée sur les créatures magiques durant ses études ; parce que les créatures ne la jugeait pas, parce que les créatures ne s’amusaient pas à mentir et à se cacher derrière des apparences. « Je suis censé juste... Attendre qu'ils réagissent et prendre des notes ? » Son ton laissait deviner que cela l’enchantait peu, mais elle ne pu retenir un petit soupire. Bien sûr que les deux heures de cours n’allaient pas se résumer à si peu de choses, mais elle détestait aller trop vite, elle avait besoin de repère, et agir par étape en faisait partie. « Bien sûr que non. Vous verrez le reste ensuite. Ne soyez pas pressé comme ça. Elle le laissa se baisser à ses côtés et commencer à tester un premier niffleur, qui ne semblait pas enchanté à l’idée d’être l’objet d’un cours de soins aux créatures magiques, et qui semblait plutôt avoir envie de partir à la recherche de nouveaux trésors seul, et sans contrainte. A croire que même les niffleurs semblaient avoir décidé de se méfier du ce jeune gryffondor. « J'ai un don, c'est clair. » Le rire de la jeune professeur fut sincère cette fois, et il lui sembla que le sourire de Sean était aussi sincère, peut-être qu’il méritait une autre chance dans le fond, peut-être qu’il avait changé depuis qu’elle avait quitté l’école, les garçons étaient matures plus tardivement après tout… Elle tourna doucement les yeux vers le jeune homme, et esquissa un petit sourire en coin, comme si elle ne voulait pas vraiment qu’il voit son sourire, comme si, encore une fois, elle souhaitait plus que tout se protéger des possibles mauvaises attentions de son élève. « Ca va venir. Soyez plus doux, ce sont des animaux, pas des monstres. » Son ton se voulait rassurant, elle voulait croire en la sincérité du jeune Hawkins, et pensait que peut-être, souhaitait-il réussir son cours et être attentif, pour une fois, c’était possible... Elle était suffisamment peu douée avec les codes sociaux pour y croire en tout cas.

Un nouveau niffleur s’approcha tranquillement d’eux, d’un air visiblement intéressé par le coffre. Elle esquissa un petit sourire à cette vision, dans le fond, peut-être bien qu’il était intéressé par cette matière. Sean était donc dans ses observations, et elle rétribua deux des amis du gryffondors, plus occupés à rire qu’à s’occuper de leurs niffleurs. « Vous aimez vraiment étudier les créatures magiques comme ça ? » Elle redressa doucement le visage, le regardant d’un air interrogatif. Cela lui semblait littéralement évident, devenait-on professeur d’une matière qui ne nous intéresse pas ? Mais le sourire de Sean semblait prouve qu’il était plus curieux que réellement méchant. « Bien entendu. Les cours du niveau septième année ne sont pas les plus fascinants, mais je prépare des choses plus intéressantes. Il y a juste beaucoup de négociation pour avoir le droit de faire venir les créatures. Vous savez, les créatures magiques sont plus intéressantes que ce qu’on peut penser… » Elle lui offrit un petit sourire doux pour accompagner son discours, mais sursauta bientôt de stupeur. La main du jeune Gryffondor venait de se poser sur sa joue, et si le contact avait été court, elle ne parvenait pas à savoir ce qui s’était exactement passé. Pourquoi avait-il fait cela ? Ses yeux croisèrent ceux du jeune homme, et elle déglutit bruyamment. « Qu’est ce que vous faites M. Hawkins ? » Elle n’eu pas le temps de réagir, qu’elle remarqua rapidement la gourmette au bras du jeune homme. Elle avait de plus en plus de mal à croire qu’il était réellement intéressé par son cours, il n’avait visiblement pas écouté ses consignes du tout. L’animal vint immédiatement mordiller le bras du jeune homme, intéressé par cette gourmette en argent. . « Je crois qu'il essaye de me bouffer la main. » Elle fronça les sourcils en se raidissant cette fois. Il venait se plaindre sans avoir eu la décence d’écouter ce qu’elle avait dit. « Vous êtes un idiot Sean ! Vous savez que plusieurs sorcier, seul face à un niffleur y ont déjà perdus un doigt ? » Elle leva doucement les yeux au ciel et aggripa le poignet du jeune sorcier où était accroché le niffleur. « Un peu d'aide ne serait pas de refus. » Elle sortit doucement sa baguette de sa robe de veste et la pointa vers la gourmette du jeune homme. Un sort suffit à faire perdre son aspect brillant à la gourmette, et l’animal relâcha immédiatement son attention pour se concentrer sur les contenus du coffre. « Allez mettre votre gourmette dans l’un des casiers. Et je ne vous félicite pas ! Si vous aviez été seul, vous auriez été bon pour une sacré morsure. » Elle tenta de se calmer en respirant lentement. Il n’était pas question qu’il lui fasse, encore une fois perdre son calme.

Une fois son binôme revenu, la jeune femme se releva pour donner de nouvelles indications à ses élèves. « Vous allez maintenant voir pourquoi les niffleurs sont parfois si convoités . Laissez le dévorer le contenu des coffres, et demandez l’objet que vous souhaitez. » Elle se tourna vers Sean, l’air plu sévère que tout à l’heure. « Ca va aller où il vous faut des dessins comme pour les enfants ? » Son ton était clairement sarcastique et elle se rebaissa à nouveau à hauteur de l’animal. Elle détestait qu’on se moque d’elle et de e qui comptait pour elle, et les créatures magiques en faisait partie, mais elle savait aussi, que perdre son calme serait accorder trop de crédit au jeune Hawkins et à ses amis…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



+ ID CARD
+ NOTEBOOK

I Need No Sympathy√ Sean Empty
MessageSujet: Re: I Need No Sympathy√ Sean   I Need No Sympathy√ Sean Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

I Need No Sympathy√ Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I Need No Sympathy√ Sean
» Sean O'Donnel
» [m/libre] sean bean ✖ prénom p² valdóttir
» (m) sean maguire → père de ma fille
» Sean Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unbreakable vow :: LET'S PLAY :: V1 :: L'extérieur du château :: Le parc-