Partagez
 

 clouded mind, heavy heart ~ emrys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emma A. Beckett
CRACMOL
Emma A. Beckett

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 69
+ HOUSE POINTS : 91
+ DOUBLE-COMPTES : Johann & Bellatrix

clouded mind, heavy heart ~ emrys Empty
MessageSujet: clouded mind, heavy heart ~ emrys   clouded mind, heavy heart ~ emrys EmptyJeu 27 Mar - 22:04

© Tumblr

clouded mind, heavy heart ~ emrys Tumblr_mwkus7yEAX1rqss5go2_r2_500


Clouded mind, heavy heart

feat Emrys Tilney



Le réveil d'Emma commença à sonner à 6h du matin, mais ne la réveilla pas. Elle n'avait pas réussi à fermer l'oeil de la nuit, et elle fut presque soulagée de savoir qu'il était l'heure de se lever. Elle avait attendu ce moment pendant des années, avait cherché pendant longtemps, avait tout abandonné... pour en arriver là. Aujourd'hui, Emma allait rencontrer son père. En tout cas, c'était le plan. Bon, certes, elle n'allait le voir que de loin, et d'un peu plus près pendant quelques secondes à peine. Il ne saurait pas qui elle était, il ne lui parlerait pas, ne saurait rien d'elle. Mais ce n'étaient que des détails. En tout cas, c'était ce qu'elle se forçait à penser.

La jeune femme se leva d'un seul bond avant de sauter dans la douche. Elle fonctionnait en boîte automatique ce matin là, trop concentrée sur ce qui allait se passer dans la journée pour réussir à se concentrer sur ce qu'elle faisait. Après une demi-heure, Emma était dans le métro, ses écouteurs dans les oreilles et sa musique si fort qu'elle n'arrivait plus à entendre le bruit du train contre les rails. Elle n'arrêtait pas de repenser au visage de son père, pour ce qu'elle en avait vu dans la journaux. Elle essayait d'imaginer sa réaction si elle lui disait qui elle était, essayait de penser à ce qu'elle pourrait lui dire. Mais rien ne convenait. Elle n'avait que quelques options, et elles paraissaient toutes trop banales ou trop familières. Il n'y avait pas de juste milieu, et elle commençait à sérieusement douter d'avoir pris la bonne décision en décidant d'aller le voir. Mais il était trop tard pour reculer, alors elle finit simplement par décider d'arrêter d'y penser.

Elle se retrouva devant le magasin une bonne heure en avance, incapable de tenir en place. Une dizaine de personnes faisaient déjà la queue devant elle. C'était un peu effrayant tout de même. Elle était la fille de l'auteur, et pourtant elle n'était même pas la première arrivée. Comme quoi son père avait des fans. Les portes ouvrirent avec dix minutes de retard, comme toujours, surtout quand on était impatient. Emma avait l'impression que la file avançait lentement juste histoire de la contrarier, elle trépignait, incapable de se contenir. Elle changeait d'avis toutes les vingt secondes environ, hésitant entre rester ici et s'enfuir en courant pour retourner voir sa mère. Après tout, qu'est-ce que son père avait fait pour elle ? Il l'avait abandonnée, les avait laissé dans la merde pendant qu'il se faisait du fric, devenait célèbre. Elle ne lui devait rien, ne voulait rien de lui. Elle n'était même pas sure de vouloir ses explications ou ses excuses, mais elle était pourtant incapable de se forcer à faire demi-tour. Elle avait besoin de mettre un vrai visage sur le nom, un vrai visage sur le rôle, sur le père qu'elle n'avait jamais eu. Même si, dans son cas, ça voulait dire se faire passer pour une fane et rester anonyme.

La jeune fille juste devant elle s'avança pour aller faire signer son livre et Emma ferma les yeux. Plus que quelques secondes. Elle pouvait apercevoir un bout des cheveux d'Emrys, mais c'était tout. Elle avait senti toutes les minutes passer comme si c'était des heures depuis ce matin, mais les dernières secondes d'attente s'envolèrent avant qu'elle n'ait eu le temps de cligner des yeux. Elle releva le visage et croisa le regard d'Emrys.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

clouded mind, heavy heart ~ emrys Empty
MessageSujet: Re: clouded mind, heavy heart ~ emrys   clouded mind, heavy heart ~ emrys EmptyVen 28 Mar - 12:10


❝ If today was your last day and tomorrow was too late, could you say goodbye to yesterday? Would you live each moment like your last, leave old pictures in the past? And would you call those friends you never see? Reminisce old memories? Would you forgive your enemies? ❞

Emrys était crevé. On l’avait prévenu que ça allait arriver, et il se souvenait assez bien de son état de fatigue lors de la première fois, quand il avait été même incapable de sortir de son lit à l’hôpital, alors ce n’était pas spécialement une surprise. N’empêche que ça faisait quand même bien chier. C’était l’ironie du sort ça, il ne lui restait plus que quelques mois à vivre, une année tout au plus, et alors qu’il avait envie de profiter au maximum du peu de temps qu’il lui restait à vivre : il ne pouvait pas parce qu’il était constamment crevé. Comme quoi il n’y avait vraiment pas de bonne solution. Il s’était résolu à son sort avant même d’avoir appris le retour de la tumeur de toute façon, et il savait ce qu’il avait envie de faire : continuer à vivre sa vie sans s’occuper de sa maladie. Il allait vivre avec les symptômes mais il ne voulait pas les laisser lui gâcher ses derniers mois. Alors c’était peut-être du masochisme mais il continuait à travailler. Il avait gagné largement assez d’argent dans sa vie pour être sûr que les personnes qu’il aimait seraient toujours à l’abri du besoin, mais ce n’était pas pour ça qu’il continuait. Il adorait écrire, c’était sa passion et il comptait continuer à le faire jusqu’au bout. Bien sûr ça ne voulait pas dire qu’il était obligé de venir à des séances d’autographes comme aujourd’hui, mais ça, c’était juste pour le principe. Il détestait ça en plus. En même temps à qui ça plairait de rester assis comme un con toute la journée à signer en boucle ses propres romans ? Il était fier de ce qu’il avait accompli mais peut-être pas à ce point là. En plus de ça il était fatigué et il savait que ça se lisait facilement sur son visage. La presse n’était pas encore au courant de sa rechute, il avait même réussi à faire taire la nouvelle de sa première tumeur, mais s’il continuait à se montrer publiquement comme ça, son secret n’allait pas rester secret bien longtemps.

Il arriva avec quelques minutes de retard – la faute au trafic et au chauffeur de taxi ! – et s’assit bien gentiment là où on lui demanda de s’asseoir. Il n’était pas d’humeur à discuter. Il se massa rapidement le front, sentant une migraine matinale arriver, tandis qu’il s’échauffait le poignet. Il avait comme l’impression qu’il allait lui faire mal à la fin de la journée. Il se força à sourire tandis que les employés du magasin ouvraient les portes. Il regarda les premiers fans venir se poster devant la table, en rang. Il salua la première personne et discuta rapidement avec elle avant de passer au suivant. Après quelques minutes une jeune rouquine débarqua devant lui et Emrys lui lança un petit sourire en coin, sentant qu’elle n’était pas à l’aise. Il tendit sa main pour attraper le livre qu’elle avait à la main – son premier roman. « Bonjour. Je le signe au nom de qui ? » Demanda-t-il poliment, préparant son stylo. On n’en était qu’à la quinzième signature et il en avait déjà marre. Rien que de voir la file qui attendait encore derrière la rouquine, il risquait de passer une très longue journée. Il pouvait encore entendre la voix d’Alice lui reprochant de s’épuiser inutilement et commença à se demander si elle n’avait pas eu raison. Trop tard maintenant de toute façon. Il releva les yeux vers la jeune femme devant lui, se demandant pourquoi elle avait du mal à répondre. Elle avait l’air intimidée. « Mademoiselle ? » L’interpella-t-il pour essayer de la sortir de sa trance. Il pouvait voir les gens derrière elle commencer à s’impatienter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Emma A. Beckett
CRACMOL
Emma A. Beckett

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 69
+ HOUSE POINTS : 91
+ DOUBLE-COMPTES : Johann & Bellatrix

clouded mind, heavy heart ~ emrys Empty
MessageSujet: Re: clouded mind, heavy heart ~ emrys   clouded mind, heavy heart ~ emrys EmptyDim 20 Avr - 9:47

La première image que la jeune femme eut de son père était un peu étrange. Deux mots lui sautèrent aux yeux : fatigué et gentil. Il avait des cernes sous les yeux et était clairement au bout du rouleau, même si la séance ne faisait que commencer, et pourtant, il se donna la peine de lui lancer un petit sourire, comme s’il essayait de la mettre à l’aise. Bien sur, ce geste était complètement inutile dans ce cas précis, mais ça, il n’avait aucun moyen de le savoir. Emma avait imaginé cette scène tellement de fois auparavant, si souvent qu’elle pouvait presque la rejouer les yeux fermés. Mais maintenant qu’elle y était, elle était incapable d’agir comme elle l’avait prévu, incapable d’agir tout court d’ailleurs. Elle avait l’impression d’être complètement paralysée alors que son cerveau tournait à plein régime. Je suis votre fille, je suis votre fille, je suis votre fille !, cette phrase tournait en boucle, si bien qu’elle avait l’impression de l’avoir dit à haute voix. Elle ne se rendit compte de son silence que lorsqu’Emrys l’interpella à nouveau, de toute évidence un peu surpris de la voir rester muette en un moment pareil. Et encore, il ne pouvait même pas commencer à imaginer l’importance de cet instant pour elle. Emma sortit de sa transe brutalement, comme si quelqu’un venait de la gifler. Tous les bruits du magasin firent leur retour au même instant, les conversations des clients à quelques mètres, le bruit des voitures dehors et les grognements impatients des autres fans derrière elle. La jeune femme sursauta presque. « Emma, » répondit-elle comme si on venait de la piquer. « S’il-vous-plaît ! » ajouta-t-elle après cinq secondes. Quelle idiote, même pas capable de se montrer un tant soit peu polie alors qu’elle rencontrait son père pour la première fois.

C’était ridicule, elle ne savait pas ce qu’elle avait attendu de cette rencontre, mais ce n’était certainement pas ça. Emrys avait pris son livre, l’avait signé, lui avait dit merci d’être venue et était passé au fan suivant. Emma se retrouva rapidement amenée vers le bord de la file pour pouvoir sortir du magasin, son livre entre les bras. D’accord, il lui avait sourit, il avait signé son bouquin, il lui avait même adressé la parole, c’était déjà génial. C’était toujours mieux que ce qu’elle avait eu jusqu’à présent. Elle s’était peut-être un peu dégonflée, mais elle aurait d’autres chances de lui parler… surement, non ? La jeune femme repensa alors au journal de sa mère qu’elle avait trouvé il y’a quelques mois, elle repensa aux matchs de Quidditch qu’elle aurait aimé pouvoir voir avec son père, aux anniversaires manqués, aux secrets que sa mère avait gardés. Plus tard n’était pas acceptable, c’était déjà bien trop tard aujourd’hui. La jeune femme fit brutalement marche arrière, surprenant assez les gardes du corps pour lui permettre de se faufiler derrière la table à laquelle Emrys était assis. La jeune fille qui était en train d’obtenir son autographe laissa échapper un petit cri outré qu’Emma ignora complètement, toute son attention était focalisée sur Emrys. Plus qu’un pas. Elle se pencha vers lui juste à temps pour murmurer quelques mots à son oreille avant que les gardes ne la saisissent par le bras : « Je suis votre fille. » La jeune femme se débattit de toutes ses forces jusqu’à pouvoir glisser une main dans son sac. Elle en sortit une photo qu’elle jeta finalement sur la table. La photo qui lui avait permis de retrouver son père, la photo qui avait tout changé. Elle y avait inscrit son prénom et numéro de téléphone moldu au dos, juste au cas où. Elle attrapa le regard d’Emrys juste avant que les vigiles ne commencent à la trainer dehors. Et pour la première fois de la matinée, elle sourit. Elle avait fait ce qu’elle avait à faire, et même si le reste ne dépendait plus d’elle, elle se sentait confiante pour la première fois depuis des mois.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Emrys Tilney
+ RUNNING OUT OF TIME
Emrys Tilney

+ ID CARD
+ NOTEBOOK
+ MESSAGES : 6419
+ MAISON : aucune.
+ HOUSE POINTS : 413
+ LOCALISATION : Londres.
+ DOUBLE-COMPTES : none.

clouded mind, heavy heart ~ emrys Empty
MessageSujet: Re: clouded mind, heavy heart ~ emrys   clouded mind, heavy heart ~ emrys EmptyMar 22 Avr - 11:44

Emrys n’en pouvait déjà plus. Il passait son temps à se maudire d’avoir accepté de faire cette séance d’autographe, regrettant amèrement en voyant la file d’attente qui ne cessait de s’allonger au fil des minutes. Tout ces gens n’avaient-ils rien de mieux à faire ? Il était flatté, tout du moins un peu, mais aujourd’hui il aurait presque préféré n’avoir aucun fan. Ça lui aurait donné une excuse pour pouvoir rentrer chez lui. Il aurait pu jouer l’auteur blessé, taper un petit scandale rapidement, se plaindre qu’on l’avait fait venir pour rien et qu’il était inutile qu’il reste, et rentrer chez lui s’allonger dans son lit. Mais non, à la place il avait des centaines de fan qui avaient d’ores-et-déjà fait le déplacement et qui attendaient patiemment de pouvoir avoir leur autographe. Et ce n’était que le début, les gens allaient continuer à arriver pendant la journée et il pariait que la file n’allait faire que s’allonger. Bon sang. En plus de ça, il avait désormais devant lui une rouquine qui lui faisait perdre son temps. Heureusement qu’il avait l’habitude que les gens le dévisagent et ne sachent pas quoi dire devant lui, sinon il aurait été capable de s’énerver. Il se sentait en plus de ça trop fatigué pour gaspiller bêtement de l’énergie. Sa maladie avait au moins eu le mérite de calmer un peu son tempérament, même si ce n’était qu’une bien maigre consolation. Finalement, la jeune femme sortit de sa transe et se présenta. Emrys ne put réprimer un petit sourire en coin. Elle était mignonne au fond. « Emma. » Répéta-t-il. « Joli prénom. » Glissa-t-il le plus naturellement du monde. Elle portait le nom de son héroïne de Jane Austen préférée, enfin, il fallait dire que le prénom était relativement courant. Il signa son livre, la remercia rapidement d’être venue et passa à la personne suivante. Il fallait qu’il tienne bon. Il allait signer encore quelques livres, il allait demander un verre d’eau, dans une demi-heure il ferait une petite pause histoire de se remettre un peu d’aplomb, et tout se passerait bien.

Du moins, c’était le plan. Celui-ci échoua lamentablement au moment où la rouquine de tout à l’heure, Emma, revint vers lui, se faufilant devant la personne qui lui tendait désormais son dernier roman pour le faire signer. Emrys écarquilla les yeux devant le comportement de la jeune femme. Elle n’avait pas eu l’air d’une fane enragée pourtant. Il était même tellement surpris qu’il ne chercha pas à l’empêcher de se rapprocher de lui. Elle lui glissa quatre mots à l’oreille. Quatre mots qui allaient changer sa vie, même s’il ne le réalisa pas tout de suite. « Je suis votre fille ». Il resta parfaitement immobile, ne sachant pas quoi penser, tandis que les gardes emmenaient la fameuse Emma loin du stand. Il lui fallut à son tour quelques secondes pour sortir de sa transe, et quelques secondes supplémentaires pour s’apercevoir que la jeune femme avait posé une photo devant lui. Il s’excusa auprès de la personne qui attendait toujours et attrapa le fameux cliché, trop curieux pour ne pas y jeter un œil. C’était une photo d’une fête. La photo avait l’air vieille et l’endroit lui paraissait familier. Il retourna bêtement le cliché et vérifia la date inscrite au dos. Elle avait été prise il y a plus de quinze ans de ça. Il la retourna à nouveau et commença réellement à observer la scène. Il lui fallut quelques instants avant de se reconnaître parmi les deux jeunes se trouvant en premier plan, mais il finit par y arriver. Il fallait dire aussi que sa mémoire n’était déjà plus ce qu’elle était, et qu’il avait pas mal changé depuis. Pas assez pour qu’on ne puisse pas le reconnaître cependant. Il avait sa main autour de la taille d’une jeune femme – rousse elle aussi – et tous les deux souriaient. Il fronça les sourcils en commençant à se rappeler. Ça remontait à tellement loin. Il avait effectivement connu la jeune femme, ils s’étaient rencontrés cette nuit-là. Ils s’étaient aussitôt plu et… Oui ils avaient passé la nuit ensemble. Il avait le vague souvenir d’avoir laissé ses coordonnées à la jeune femme et de ne plus jamais avoir entendu parler d’elle. Il repensa à la chevelure rousse de la fameuse Emma, celle qui lui avait donné cette photo et réentendit les quelques mots qu’elle lui avait dit. « Je suis votre fille. » Il se leva brusquement de sa chaise, s’écartant de la table devant lui pour essayer de voir la porte du magasin. « Attendez ! » Cria-t-il aux vigiles, mais trop tard. De toute évidence ils avaient déjà foutu la jeune femme dehors. Il jeta un nouveau coup d’œil à la photo qu’elle lui avait donnée, mais sa décision était déjà prise. Il se tourna pour prévenir son agent qui se trouvait derrière qu’il avait besoin de prendre une pause et il parcourut le reste du magasin vers la sortie, ignorant les regards curieux de ses fans sur la route. Il sortit du magasin et sentit aussitôt le vent frais venir lui fouetter le visage. Heureusement qu’Emma était rousse, sinon il aurait eu plus de mal à la retrouver dans la foule. Il se faufila entre les passants comme il put jusqu’à la rattraper quelques mètres plus loin. « Excusez-moi. » L’interpella-t-il avant de poser une main sur son épaule. Il n’avait pas eu le réflexe de l’appeler par son prénom. Il attendit qu’elle se tourne vers lui avant de poursuivre. « Comment est-ce que vous avez eu cette photo ? » Demanda-t-il avant de lui tendre le fameux cliché. Il n’était pas sûr de pouvoir la croire et il avait besoin de quelques explications.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



+ ID CARD
+ NOTEBOOK

clouded mind, heavy heart ~ emrys Empty
MessageSujet: Re: clouded mind, heavy heart ~ emrys   clouded mind, heavy heart ~ emrys Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

clouded mind, heavy heart ~ emrys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unbreakable vow :: THE WORLD IS OURS :: Londres :: Le quartier moldu-